Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 4 juillet 2022 à 13h30min
MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

Environ 100 jours après l’installation du gouvernement de Transition, que pensent les Burkinabè de cette nouvelle gouvernance ? C’est l’enquête menée en ligne par Lefaso.net et OBAAS Consulting. Les résultats sont sans surprise par rapport à la dégradation de la situation sécuritaire. 91% des répondants disent que la situation empire tandis que les mesures prises sont jugées « inefficaces » pour 87% ; conduisant même certains à dire que les chances de succès du MPSR sont de 21% contre 46% lors de la précédente étude en mars 2022. Toutefois, les répondants croient qu’il est encore possible de venir à bout de la menace terroriste si les actions urgentes suggérées sont menées. Document

Vos commentaires

  • Le 3 juillet à 22:00, par Lom-Lom En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Malheureusement les vrais concernés par la gestion chaotique du MPSR( ex-RSP) n’ont pas accès à internet pour évaluer les 100 jours de cette forfaiture car ils n’ont ni maisons ni nourriture et ne savent lire et écrire. Sinon, la note de ces traîtres et renégats du MPSR serait innommable. Dieu est puissant et on sait que toutes les vérités seront dites un jour avec sans Sandaogo Damiba. De toute façon, le MPSR sait qu’il a trahi et est aujourd’hui victime de sa propre trahison, vomi par le peuple, acculé par leurs amis terroristes, mettant les bouchées doubles pour piller l’argent public. Jamais dans l’histoire de ce pays, on a vu autant de militaires gradés et des civils d’une indignité indicible et inqualifiable. On sait que parmi eux, certains voudraient bien démissionner sur le champ mais ils sont obligés de boire le calice jusqu’à la lie ! Comme l’a dit la défunte mère de Norbert Zongo : " Dieu jugera un jour" car le sang des innocents à beaucoup coulé pour rien !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juillet à 23:27, par Togs siida En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Eh ! Ce n’est pas en 100 jours qu’on peut mettre fin au terrorisme dans un pays. Aucun pays n’a pu le faire. Alors patience.

    Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 06:21, par Un Burkinabê En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      @Togs siida, vous ne dites pas vrai. Les USA ont mis moins de 100 jours pour neutraliser les terroristes et assimilés auteurs des événements du 11 Septembre 2001 sur leur sol. Comme vous semblez bien vous y connaitre combien de temps faut-il alors ?

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 06:50, par Mafoi En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      @Togs silda,on sait que c’est pas en 100 jours que le terrorisme disparaitra mais comme dans le même temps les Burkinabè (en majorité) ne sont pas aussi stupides que tu le crois,ils se sont rendus compte très tôt que ces faussaires avaient d’autres agendas cachés puisqu’ils sont entrain de se dévoiler jour après jour sinon le putsch n’était pas fait pour libérer le pays. En tout cas à la lecture des résultats du présent sondage,je m’y reconnais puisque j’y ai participé.Bravo à Lefaso.,net pour ce formidable travail abattu qui retranscrit à la perfection,le sentiment ainsi que le ressentiment de la population par rapport à ces escrocs

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 07:45, par Eugène En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      Tu as lu "mettre fin au terrorisme" sur quel passage ? On parle de l’efficacité des mesures de lutte. Tu peux contester (c’est ton droit) mais reste fidèle à l’esprit du sondage. D’ailleurs quand on aime, il faut accepter critiquer pour faire évoluer les choses. Defendons tous le Burkina et non des individus ou des camps.

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 07:53, par Madya En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      Certes mais c’est une raison de plus que pour le faire il faut déjà mettre en place la bonne stratégie et avoir la bonne approche et faire un travail de fond de sensibilisation et de tournées, or ils sont venus sans stratégie définie ni feuille de route claire.

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 08:48, par zemosse En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      Pourquoi avoir brutalisé Rock pour prendre le pouvoir ? Pourquoi ne l’avoir pas accompagné ?

      Répondre à ce message

      • Le 4 juillet à 21:14, par jan jan En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

        @Zemosse, Parce que leur objectif premier était de renverser ceux qui avaient renversé leurs leaders à savoir Blaiso et Cie c’est tout, ils s’en foutent du Peuple, voilà Djibril Bassole que le Mpp avait consenti qu’il aille se soigner en France, c’est lui l’une des ficelles majeure de ce coup d’état du RSP Moov, ils n’ont rien à foutre du Peuple et de sa population qui se meurt face aux djihadistes.

        Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 14:00, par Indjaba En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      Les gens véhiculent cette idée mais elle ne convainc pas. Damiba avait connaissance de la situation d’urgence dans laquelle on était et a déclaré le 24 janvier qu’il avait la solution. Toutes les ONG, tous les planificateurs et tous les programmes te diront que les interventions d’urgence durent généralement 6 mois renouvelables une fois sinon l’intervention n’est plus une intervention d’urgence. Par ailleurs Damiba était sur le terrain donc il n’a pas besoin de temps latence pour apprendre le fonctionnement de l’armée. Damiba a pris le pouvoir avant de se fixer les objectifs et un plan . Cette manière de faire conduit toujours à des surprises désagréable. On patienterait un an si Damiba avait fait le coup et avait reis le pouvoir à civile pour conduire la transition.
      INATA doit être clarifié sinon peine perdue car la cohésion des fds ne sera qu’un leurre et le soutien des civiles une illusion.

      Répondre à ce message

    • Le 4 juillet à 14:05, par AMADOU En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

      TOGS SIDA donc bientôt ils seront devant ta porte. Si en 5 mois on ne peut pas repousser ces terroristes qui avancent très fort c’est grave. Moi particulièrement je suis désolé. Le ministre de défense était avec ROCK. Il semble que DAMIBA était au front. Hummmmmm

      Répondre à ce message

  • Le 3 juillet à 23:57, par Togs siida En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Eh ! Ce n’est pas en 100 jours qu’on peut mettre fin au terrorisme dans un pays. Aucun pays n’a pu le faire. Alors patience !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 07:42, par Bangrenoma En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    On avait pourquoi demande a d’autres de dire en 100 jours ce que le Burkinabè moyen a dans son assiette. Des paramètres non nécessaires et inutiles qui ne sont que des refrains de certains esprits naviguant toujours à contre courant.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 07:59, par Adakalan En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Zéro pointé. Ce MPSR est un mort né. Le pays est entrain d’être encerclé, on avais prévenu, mais les bandits avance.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 08:42, par James En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Que chacun garde son image et réponde de son prénom.
    Lorsque nous disons que autrui n’est pas à la hauteur, et malgré les efforts fournis l’on se permet de prendre ses responsabilités et la situation devient pire qu’avant. Le sort du MPSR sera lamentable que les gouvernements passés.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 09:08, par Sawadogo omar En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Damiba a raison ! Puisque chacun se plaint devant sa biere au maquis que chaque burkinabé qui se plaint face son propre coup détat walay ! On va avancer comme.ca

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 09:11, par Sonni ALIBER En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    CATASTROPHIQUE /UNE CATASTROPHE SANS PRÉCÉDENT DEPUIS LA CRÉATION DU BURKINA FASO /L’ENSEMBLE DE CE GOUVERNEMENT D’USURPATEURS DOIVENT ÊTRE ENVOYÉ À LA CPI ,pour HAUTE TRAHISON ET ATTEINTE À LA SÉCURITÉ NATIONALE /NOUS ATTENDONS BCP QUE CES USURPATEURS SOIENT CONDAMNÉS /et surtout le président usurpateur de titres,son ministre de défense le traître de la république

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 09:22, par Pouvoir braqué En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Vous utilisez des voies pas catholiques pour prendre le pouvoir et vous voulez les soutiens des gens catholiques. Le MPSR doit remettre le pouvoir à son propriétaire avec effet immédiat. A bas les pouvoirs des armes !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 09:52, par Bob En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Peut être que l’échantillon n’est pas représentatif mais le rejet massif du mpsr est emblématique. Nul sondage n’est la réalité mais quand les opinions exprimées convergent autant on peut dire qu’il y a péril en la demeure. Avec leurs notes de 4,72 et 3,78, l’étranger mâle et le général félon doivent démissionner ! En 100 jours ces apprentis sorciers malgré les sommes investies dans le Machin de Manega et autres osc farfelues n’ont pas pu inverser leur descente en enfer. Leur voracité, leur incapacité à freiner la montée en puissance des terroristes et surtout leur volonté d’absoudre leurs anciens maîtres le satanique Blaise Compaore et ses diablotins Djindiere et compagnons a convaincu l’ensemble du peuple burkinabé que l’avenir du Burkina Faso leur importait peu. Aucun membre du gouvernement n’ayant eu la moyenne cela signifie qu’ils ont échoué dans le choix des hommes après avoir échoué dans leur projet de gouvernance et leur stratégie inexistante de lutte. Vivement que le peuple burkinabé se mobilise pour mettre hors d’état de nuire ces incompétents avant qu’il ne soit trop tard.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 09:54, par L’artiste En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    La vérité, c’est que le MPSR a cru qu’il allait en un tour de bras permettre à toutes les épaves politiquesur et sociétales (comme certains dirigeants de partis mort-nés, enterrés dans la boue de l’histoire comme l’UNDD) de ressusciter et de continuer de faire mal au peuple. Malheureusement Sandaogo lui-même se cherche et tous les petits clowns qui s’agitent autour de lui savent que leurs jours au pouvoir sont comptés si le peuple des insurgés de 2014 se met en mouvement. Me Herman a vraiment raté l’occasion de sortir au moins par une lucarne de l’histoire du Burkina. Il aurait dû se taire et voilà, en vieillard rêveur, il pense qu’on est encore à l’époque de son père Maurice Yameogo. Me Herman doit avoir le courage de se terrer pour espérer mieux en terme de considération à cet instant de sa vie !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 11:15, par le Nomade En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    C’est un échec total, une faillite totale pire que le le regime du MPP. La trahison ne pais jamais. Certainement que Rock n’arrivait pas a remettre le pays sur les rails, mais la situation actuelle est pire, ceux qui l’ont trahi n’ont pas fait mieux. Pour cette raison tout le monde devrait se retrouver, le pouvoir, l’opposition, les OSC tous non pas pour supporter le regime mais pour sauver notre pays ! il fait taire nos divergences et aller de l’avant !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 11:50, par razougou En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Un grand travail scientifique. Felicitation à l’équipe

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 12:07, par Pt En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Ca sera très intéressant de faire 1000 tirages de ce sondage sans oublier d’y ajouter au moins 50 bonnets d’âne et le tout bien emballé dans un carton.Ensuite ce fameux colis devra prendre la direction de ce moins fameux restaurant mpsr pour être livré à ses hôtes tout en leur souhaitant une bonne dégustation puisqu’ils sont nés avant la honte sinon ils devraient tous rendre le tablier après lecture de ce sondage puisque personne ne croit à ces brasseurs de vent qui sont les premiers à ne pas croire à ce qu’ils racontent

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 12:27, par Mon peuple En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Ce pays a-t-il jamais touché autant le fond de la boue qu’avec l’avènement d’un MPSR ? Jamais de mémoire d’hommes, de la Haute-Volta des Ouezin Coulibaly au Burkina Faso de Thomas Sankara, ce pays n’a jamais connu une telle tragédie ! Et on sait que la tragédie des peuples, c’est les médiocres qui la créent ! Ce gouvernement de brasseurs de vent et de fanfarons (Lionel Bilgo, Basolma BAIE en tête) doit en tirer toutes les conséquences et démissionner avec le peu d’honneur qui leur reste encore. De passage, on voudrait aussi entendre notre illustre Président de la Assemblée de Transition qui, après quelques gesticulations, semblent se terrer dans son coin avec Professeur Soma Abdoulaye, Luc Adolphe Tiao et tant de députés gueulards et au début hilares ! Que chacun se se rappelle ceci : "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 12:59, par Sako sekou En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Vi

    Vue de l’extérieur on a la net impression que les militaires qui sont au front qui maîtrisent la réalité du terrain ne sont pas de ceux ont fait le dernier coup d’état au pays des hommes intègres, cela explique le niveau de pourrissement de la situation sécuritaire a mon avis !

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 16:37, par Rahim En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    De quoi vous plaignez-vous. Damiba à bien dit que celui qui veut gérer autrement le pays n’a qu’à faire aussi son coup d’état. Vous trouvez qu’il gère mal le pays, alors prenez-le au mot.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juillet à 16:46, par Georges En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Si ROCK n’avait pas trahi les aspirations profondes du peuple insurgé en jouant un double jeu souterrain avec ses anciens amis et complices du CDP, le MPSR n’oserait jamais exister. Mais hélas, la préoccupation principale de ROCK était la réhabilitation de son ex mentor et l’absolution de ses crimes, au mépris des torts causés au peuple. A ce jeu de traitrise, il s’est mis à ,dos le peuple et a été cueilli comme un fruit mûr par ses ex amis qui le manipulaient dans l’ombre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet à 08:43, par Sigly Som En réponse à : MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition

    Le MPSR n’a pas 100 jours. Cela est très faux. Ce sont les Chefs du MPSR qui commandaient l’argent de ROCH KABORE. Donc ils étaient aux affaires de l’État burkinabè depuis longtemps. Ils ont donc commis la faute de nous dire pourquoi ils ont pris le pouvoir.
    En vérité en vérité, le coup d’état avait un autre objectif que seul l’avenir nous dira.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Roch Kaboré attendu ce jeudi aux Émirats Arabes Unis pour des soins
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la destitution du député Mohamed Koumsongo après les troubles du 4 août 2022
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le mouvement ‘’ Endogène’’ invite le peuple à recourir aux valeurs patriotiques de la révolution
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du président du Faso
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange avec des représentantes de structures de femmes des 13 régions
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences pour le Faso » rejette la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine »
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil d’orientation et de suivi de la transition.
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et compagnons : L’UNIR/MPS prendra ses responsabilités si ...
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, transition oblige !
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour le Premier ministre en août
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation pour un « recadrage » de la transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés