Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Charles Konan Banny à Ouaga : "Je suis prudent"

Accueil > Actualités > International • • mardi 13 décembre 2005 à 08h05min

Le président du Faso, Blaise Compaoré, a reçu en audience le nouveau
Premier ministre ivoirien, Charles Konan Banny, le lundi 12 décembre. Le
désormais ex-patron de la BCEAO dit être venu à Ouaga pour solliciter les
conseils du premier magistrat burkinabè.

Charles Konan Banny ne perd apparemment pas le temps après sa récente
nomination à la primature de la Côte d’Ivoire. Après avoir rencontré les forces
politiques et sociales de son pays, il a décidé d’entamer une série de visites à
l’extérieur pour remercier les chefs d’Etat qui ont pris une part importante
dans la résolution de la crise ivoirienne.

C’est ainsi qu’il a déjà eu des
entretiens avec le président nigérian, Olusegun Obasanjo, le président
sud-africain, Thabo M’Beki le dimanche 11 décembre à Pretoria, et juste
avant Ouaga, le Nigérian Mamadou Tandja, président en exercice de la
CEDEAO.

Et au-delà de la visite de courtoisie, Konan Banny dit avoir sollicité auprès de
ces différentes personnalités, des avis et conseils. "Comment devons-nous
travailler pour réussir la mission qui nous a été assignée, mission difficile et
délicate et pour laquelle nous n’avons pas droit à l’erreur ?" C’est pour cette
raison que le Premier ministre ivoirien veut s’assurer de toutes les garanties :
"Je suis un homme très prudent", assure-t-il. Qu’est-ce que l’homme d’Etat
ivoirien attend du Burkina ?

Pour Charles Konan Banny, "il est bon que le président Blaise Compaoré
nous dise comment il peut nous aider", surtout que le Burkina est le pays le
plus proche, géographiquement, historiquement et humainement de la Côte
d’Ivoire. Et il ne se fait pas d’illusion sur cette transition politique. "C’est
comme si vous alliez à la chasse au lion et qu’il vous reste une seule
cartouche. Si vous ratez avec un fusil à un seul coup, c’est vous qui serez
chassé. Il faut donc que je réussisse".


NOMINATION DE CHARLES KONAN BANNY : Le communiqué des médiateurs

Nous, chef Olusegun Obasanjo, président de la République fédérale du
Nigeria, président de l’Union africaine,
M. Mamadou Tandja, président de la République du Niger, président en
exercice de la CEDEAO,
M. Thabo Mbeki, président de la République d’Afrique du Sud, médiateur de
l’Union africaine,

Nous basant sur la résolution 1633/2005 du Conseil de sécurité des Nations
unies et sa déclaration du 30 novembre 2005, et après de larges
consultations avec toutes les parties ivoiriennes,
Décidons de ce qui suit :
Article 1 : Le Premier ministre de la période de transition, dont la fin est
prévue en octobre 2006, est :
M. Charles Konan Banny ;

Article 2 : Le Premier ministre aura les pouvoirs que lui confère la résolution
1633/2005 du Conseil de sécurité des Nations unies (Il exercera pleinement
son autorité sur son cabinet) ;

Article 3 : Le Premier ministre ne sera pas éligible pour les élections de 2006
 ;

Article 4 : Cette décision sera publiée dans le journal officiel de la République
de Côte d’Ivoire ;

Article 5 : Le Groupe de travail international mis en place par la résolution
1633/2005 du Conseil de sécurité des Nations unies suivra la mise en œuvre
de cette décision et rendra compte aux trois présidents.

SEM Chef Olusegun Obasanjo
SEM Mamadou Tandja
SEM Thabo Mbeki

Par D. Parfait SILGA
Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Tchad : Idriss Déby élevé officiellement à la dignité de maréchal
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara veut briguer un troisième mandat
Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »
Situation sociopolitique au Mali : Un sommet extraordinaire de la CEDEAO pour une sortie de crise
Blocus Americain sur Cuba : Le parti Burkina Yirwa de tout cœur avec le pays de Castro
Crise politique au Mali : La mauvaise foi de la classe politique
Tchad : Des militaires tchadiens tirent à nouveau sur un véhicule de l’armée française
Mali : IBK abroge le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés