Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le monde a beau changer, le chat ne pondra jamais. » Proverbe Africain

Burkina Faso : L’INSS et l’université d’Uppsala célèbrent 25 ans de partenariat

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 23 juin 2022 à 15h04min
Burkina Faso : L’INSS et l’université d’Uppsala célèbrent 25 ans de partenariat

La cérémonie d’ouverture de l’atelier de fin de projet dénommé « Le Burkina Faso vu par le bas » et la célébration des 25 ans de convention entre l’Institut des sciences des sociétés (INSS) et l’université d’Uppsala, en Suède, a eu lieu ce jeudi 23 juin 2022, à Ouagadougou. Ce présent atelier a pour objectif de présenter les résultats des recherches menées dans le but de réfléchir sur les défis actuels de la société burkinabè en lien avec une recherche qui se veut engagée.

Depuis 2014, l’ambassade de Suède au Burina Faso, sur la base de conventions de coopération, a financé une série de recherches qui ont été exécutées par les chercheurs de l’INSS et de l’université d’Uppsala, avec des résultats de recherche forts intéressants. Les résultats de ces recherches ont fait l’objet de plusieurs ouvrages scientifiques et la collaboration entre chercheurs de ces deux institutions a également permis la création en 2018 du Laboratoire d’anthropologie comparative, engagée et transnationale.

L’atelier de clôture du programme « Le Burkina Faso vu par le bas » qui se tient ce jeudi entend être un cadre de réflexion sur les acquis, les résultats obtenus, les difficultés rencontrées et les perspectives. Il servira également de cadre de célébration des 25 ans de la convention entre l’INSS et l’université d’Uppsala, en Suède, signée en août 1996.

Le délégué général du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST), Maxime Drabo, a confié que l’organisation de cet atelier a un double objectif. Celui de valoriser les résultats des recherches et de célébrer par la même occasion les 25 ans de la convention qui lie les deux institutions. Il a tenu à saluer à sa juste valeur l’engagement de tous les acteurs de cette parfaite collaboration que sont le CNRST, l’ambassade de Suède, l’INSS et les chercheurs.

« Le CNRST a toujours encouragé et soutenu les recherches collaboratives dans l’esprit de favoriser le développement de la recherche au service de notre pays. Je tiens à saluer la présence à cet atelier des participants aux profils divers qui sont, entre autres, les partenaires techniques et financiers, les chercheurs, les praticiens, les administrateurs », a-t-il laissé entendre.

Ludovic Kibora, directeur de l’INSS

Pour Susanne Allden, cheffe de coopération de l’ambassade de Suède au Burkina, son pays, en soutenant ces recherches, ambitionne de contribuer à la démocratie, à l’égalité de genre, à la paix, à la sécurité, avec la pleine participation des populations au niveau communautaire. Cela est désormais chose faite, selon elle, grâce aux recommandations auxquelles les études ont pu aboutir.

« En effet, l’équipe de chercheurs composée de seniors et de juniors, à travers des méthodes d’enquête qualitatives et dans un langage accessible à toutes les couches, a permis de comprendre les leviers qu’il faut actionner pour une véritable culture démocratique, pour un renforcement du leadership féminin et une amélioration de la sécurité de plus en plus inquiétante au Burkina Faso. Au-delà de ces résultats, je me réjouis que le partenariat entre l’Institut des sciences des sociétés du CNRST au Burkina Faso et le Forum for africa studies de l’université d’Uppsala, en Suède, ait permis la mise en place du Laboratoire d’anthropologie comparative engagée et transnationale. Ce qui montre que la collaboration scientifique Nord/Sud est un gage pour des recherches actions pertinentes », s’est-elle exprimée.

Susanne Allden, cheffe de coopération de l’ambassade de Suède

Mme Allden a affirmé qu’au regard des échanges fructueux lors des précédents ateliers de restitution des trois études, il est évident que des propositions fortes sortiront de cette rencontre pour une meilleure coopération de recherche Nord/Sud.

Le directeur de l’INSS, Ludovic Kibora, a traduit ces sincères remerciements à toutes les personnes qui, de près ou de loin, les ont soutenues dans la réalisation de ces projets de recherches.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Le Forum national de réconciliation se tiendra « dans les semaines à venir », selon le ministre d’Etat Yéro Boly
Massacres de Solhan et Seytenga : Les ressortissants craignent que l’histoire se répète à Sebba
Mois de la famille et de l’enfant au Burkina : « Aucun pays ne s’est construit avec l’indiscipline et l’incivisme », rappelle la ministre Salimata Nébié
Burkina/Indemnisation des victimes : « Les choses bougent dans le bon sens, il n’y a aucun dossier qui ne soit pas pris en compte » (ministre Yéro Boly)
Situation nationale : Le collectif des OSC de la Boucle du Mouhoun appelle les populations à construire un front unique contre l"insécurité
Burkina : L’organigramme du ministère des Affaires religieuses et coutumières présenté au personnel
Formation et insertion professionnelle au Burkina Faso : Plus de 6 000 jeunes et femmes formés dans le cadre du PAFPA Dual
Âge de la Ménopause : Les recettes du Pr Charlemagne Ouédraogo pour bien vivre ce changement hormonal
Burkina/Santé : Un nouveau projet pour améliorer la lutte contre la dengue
Promotion de la paix au Burkina : Le ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire rend visite à la Fédération des églises et missions évangéliques
Nayala : Rencontre avec des producteurs pour des essais de produits agricoles
Ouagadougou : Une crise foncière divise les habitants de Yagma
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés