Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Culture au Burkina : La 12e édition des Récréâtrales se tiendra du 29 octobre au 5 novembre 2022

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 6 juin 2022 à 09h00min
Culture au Burkina : La 12e édition des Récréâtrales se tiendra du 29 octobre au 5 novembre 2022

C’est dans une ambiance à l’allure de spectacle que le comité d’organisation a déballé à la presse le programme de la 12e édition du festival des Récréâtrales. Du 29 octobre au 5 novembre 2022, Ouagadougou sera la capitale du théâtre. La conférence de presse a eu lieu le samedi 5 juin 2022, à Ouagadougou.

Au programme de cette édition : des spectacles en création et en diffusion, des soirées de partage, des nuits musicales, un espace dédié aux plus jeunes, une scénographie générale (le site du festival des Récréâtrales se pare d’installations plastiques et scénographiques), les langues d’Afrique (un cycle de lectures de textes dramatiques d’auteurs africains francophones). Plus d’une quinzaine de pays d’Afrique et d’ailleurs sont attendus.

Le thème retenu pour 2022 est : « Faire visage ». Il est extrait du roman « Silence du chœur » du Sénégalais Mohamed Sarr. « Faire visage c’est aujourd’hui faire face aux responsabilités qui sont les nôtres dans un pays qui a énormément besoin de nous. Il faut qu’on conjugue nos intelligences, nos forces, nos déterminations pour se relever. C’est nettoyer le visage de notre pays qui est inondé par nos larmes et par notre propre sang », s’est exprimé Aristide Tarnagda, directeur général des Récréâtrales.

L’affiche de la 12e édition a été dévoilée

A cette conférence de presse, le comité d’organisation a montré un avant-goût des spectacles au programme. Des enfants, des jeunes et des femmes du quartier de Gounghin se sont produits sur scène. Cette inclusion s’explique par la volonté de les faire participer artistiquement au processus des Récréâtrales. Les enfants sont l’une des cibles des Récréâtrales. Selon Aristide Tarnagda, cela est une manière d’assurer la relève et de semer les graines de la passion de l’art dès le plus jeune âge.

La 20e bougie

Cette 12e édition coïncidence avec le 20e anniversaire de la création des Résidences panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales. Elles ont été initiées par un amoureux de théâtre, Etienne Minoungou. Depuis la création en 2002, les Récréâtrales sont un espace de rencontre entre les professionnels francophones du domaine. Ils y produisent des spectacles de théâtre contemporain.

Les femmes du quartier Gounghin en pleine prestation

Selon le comité d’organisation du festival, les Récréâtrales sont l’un des évènements majeurs du théâtre contemporain en Afrique. « Les Récréâtrales permettent de mettre le curseur sur ce qui nous définit : la création, la diffusion et la recherche. C’est un rendez-vous qui favorise l’expression artistique dans sa diversité. C’est un noble projet qu’Etienne Minoungou nous a laissé. C’est un devoir pour nous de le faire briller dans les cœurs, d’apporter de l’amour, de la beauté, de la poésie de la lumière et de la guérison. L’art par définition est une thérapie », a confié Odile Sankara, présidente des Récréâtrales.

Aristide Tarnagda a souligné que l’art est laissé pour compte car, on le considère comme inutile, et pourtant, il redonne aux humains leur dignité

Aristide Tarnagda a remercié les riverains de Bougsemtenga (Gounghin) pour leur hospitalité. A chaque édition, les habitants du quartier accueillent les festivaliers. Il y a également des répercutions économiques durant les festivités. Il a affirmé que Gounghin est pour le Burkina Faso ce que Cannes est pour la France.

Le ministère de la Culture a été représenté par son secrétaire général, Victorien Sawadogo. Il a félicité le comité d’organisation. Il a qualifié les Récréâtrales de patrimoine national voir international. Victorien Sawadogo a signifié que ce rendez-vous est un levier qui a contribué au rayonnement de la culture burkinabè et il est une plateforme pour promouvoir les talents. « Les Récréâtrales se bonifient d’année en année. En 20 ans, ils nous ont habitués à des thèmes percutants. Si les Récréâtrales n’existaient pas, il aura fallu les créer », a-t-il dit. Il s’est dit ravi de savoir que les Récréâtrales ont transformé un quartier, ce qui est assez original. Les riverains du quartier sont devenus des acteurs du festival.

Victorien Sawadogo a représenté le ministère de la Culture

Pour la 12e édition, celui qui a été choisi pour être le parrain est l’initiateur des Récréâtrales. Etienne Minoungou est comédien, metteur en scène et directeur artistique.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Culture au Burkina : Une centaine d’adolescents et d’enfants initiés aux arts
Musique au Burkina : « Diagnostic », le 4e album de « Campus ambiance »
Burkina/ Musique : Idak Bassavet revient sur la scène musicale avec son nouvel album intitulé "Ba A Yo"
Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille
Musée national : Des communicateurs outillés pour mieux promouvoir le patrimoine culturel du Burkina
Musique au Burkina : « Je souhaite collaborer avec Salif Keïta », lance Damo Fama
Théâtre au Burkina : « La leçon », une réalisation 100% féminine
Musique/Burkina : L’artiste musicienne, Tyay Josey, dédicace "Dambé", son deuxième album
Musique : Dr Abdallah sensibilise les femmes enceintes à travers le slam
Développement de l’industrie culturelle au Burkina et en Afrique de l’Ouest : L’Espace culturel Gambidi lance le projet CITAO
Culture : La 23e édition de Fitini Show bientôt lancée
Culture : La première édition de la Nuit du rire à Koudougou prévue ce 16 juillet
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés