Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • vendredi 3 juin 2022 à 21h22min
Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

Dans ce communiqué de presse datant du 3 juin 2022, l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) annonce qu’elle compte organiser des visites programmées auprès de partis, des regroupements et des formations politiques, ainsi que des Organisations de la société civile.

En rappel, dans le mois de mai 2022, le parti avait entrepris une première série de visites de courtoisie et d’échanges avec des partis et formations politiques.

Lire l’intégralité du communiqué ici :

Dans le cadre du renforcement de ses relations avec les acteurs de la vie politique nationale, sans exception, et avec les Organisations de la Société Civile (OSC), l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) a entrepris une première série de visites de courtoisie et d’échanges avec des partis et formations politiques.

Les premiers échos de cette initiative encouragent la direction de l’UPC à continuer résolument dans cette dynamique des concertations. Bientôt, des visites seront programmées auprès d’autres partis, regroupements et formations politiques, ainsi qu’aux Organisations de la Société Civile, conformément à un chronogramme qui sera établi de commun accord.

D’ores et déjà, l’UPC remercie tous les partis et formations politiques qui ont bien voulu recevoir sa délégation. Elle salue la disponibilité, la cordialité et la qualité des échanges.
Les mêmes remerciements vont à l’ensemble de la presse nationale qui n’a ménagé aucun effort pour couvrir ces visites et porter l’information juste à la connaissance des Burkinabè.

L’UPC reste convaincue que, dans le contexte particulier qui prévaut actuellement dans notre pays, l’union et la concertation des forces démocratiques sont plus que jamais nécessaires, car elles permettront de jouer efficacement leur rôle dans la lutte pour vaincre le terrorisme, et de préparer le retour du Burkina Faso à une vie constitutionnelle normale, dans le cadre d’une démocratie entièrement refondée.

Ouagadougou, le 03 juin 2022
Le Secrétariat national à l’information et à la communication de l’UPC

Vos commentaires

  • Le 3 juin à 21:37, par HUG En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

    Si l upc avait la conviction elle pouvait remporter les élections de 2025 si toutefois on ouevraitnpour le MPSR ne transmettait le pouvoir à un parti politique ami comme la transition de 2015 l a fait.Mais en voulant coûte que coute aller à la soupe du mpp l upc à signé sa descente à 180 degré.Comme quoi la patience est un chemin d or.

    Répondre à ce message

    • Le 4 juin à 13:26, par Nikiema En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

      Cher internaute @HUG, si on suit votre logique, pouvez-vous nous expliquer pourquoi le MPSR n’a dinc pas transmis le pouvoir à un parti de l’opposition tel que le CDP ou le Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina et autres ?
      Vous dites que l’UPC est allé à la soupe, pouvez-vous nous montrer un cadre de ce parti qui a eu un poste ministériel ou ou encore un poste de haute direction, à part son Président Diabré ?
      L’UPC ne gérait qu’un cabinet rattaché à la Presidence du Faso, composé d’une douzaine d’employés dont l’ex ministre en faisait partie. D’ailleurs il n’y avait aucune direction des affaires financières, puisque c’est la Présidence du Faso qui en était responsable.
      Monsieur Diabré ne se contentait que de son salaire et avantages que vous connaissez tous.
      Et pour conclure, je vous dirai que l’UPC n’a jamais battu campagne pour le MPP, ni en 2015, ni en 2020. Ce sont les Burkinabè qui ont librement choisi ce système MPP, et non des rwandais. Personne ne pourra juger L’UPC pour avoir travailler pour la réconciliation nationale au Faso.

      PS : je ne suis pas votre professeur et vous n’êtes pas mon élève. Donc vous n’êtes pas obligé de répondre à mes questions.

      Répondre à ce message

      • Le 5 juin à 09:37, par Kiriki En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

        NIKIEMA, vous savez ? En fait notre bien aimé HUG est entrain de perdre sa boussole depuis un certain temps et même DIBI aussi. Je garde l’espoir que cela leur passera. Je ne suis pas mpp et ça c’est connu. Mais la situation du Président ROCK l’interpelle au même titre qu’un mppiste. Cela s’appelle la cohérence.
        NIKIEMA vous avez oubliez en fait de rappeler à HUG que ce qui nous rend amoureux du boussanga, c’est qu’il à montré que mossi = boussanga et lui Zeph est capable de se montrer plus malin que ceux qui ont soupé 27 ans avec le diable. Je pèse mes mots désolé.
        HUG , après les élections truquées, Zeph est allé faire amende honorable à Rock, il a accepté de perdre sa place de chef de file de l’opposition, il a accepté de se mettre là où Rock voulait qu’il soit. Alors notre bien aimé HUG, qu’attendiez vous de Monsieur DIABRE ? Qu’il se rebelle peut être et face un coup d’État comme est venu le faire Damiba ?
        Au passage mes plus grands respects à Zephirin. Nous seront honorés de l’avoir comme Président.

        Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 10:54, par Mado Traoré En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

      Si on suit bien votre logique, c’est la transition de Michel kafando et yacouba Zida qui a donné le pouvoir à Roch et son MPP. Quels résultats, avons-nous obtenu de cette transmission de pouvoir si ce n’est la désolation et la mal gouvernance. Quelle est donc la raison de votre haine contre Zéphyrin Diabré et l’UPC. Toi, tu incites le MPSR à transmettre le pouvoir au CDP parce que Zéphyrin est allé gérer la réconciliation nationale avec le MPP.
      Drôle de faire la politique au Burkina

      Répondre à ce message

    • Le 5 juin à 10:55, par Mado Traoré En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

      Si on suit bien votre logique, c’est la transition de Michel kafando et yacouba Zida qui a donné le pouvoir à Roch et son MPP. Quels résultats, avons-nous obtenu de cette transmission de pouvoir si ce n’est la désolation et la mal gouvernance. Quelle est donc la raison de votre haine contre Zéphyrin Diabré et l’UPC. Toi, tu incites le MPSR à transmettre le pouvoir au CDP parce que Zéphyrin est allé gérer la réconciliation nationale avec le MPP.
      Drôle de faire la politique au Burkina

      Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 08:12, par YAAM SOBA En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

    Quoique l’on dise sur l’UPC, il faut reconnaître que c’est l’un des rares partis politiques qui se bat sans relâche pour la cohésion nationale.
    Là c’est une démarche à encourager vivement, car c’est l’Union qui fait la force.
    Bravo à l’UPC !!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin à 20:07, par Mouhoun Nazionon En réponse à : Politique au Burkina : l’Union pour le progrès et le changement ( UPC) compte poursuivre ses visites auprès des partis politiques

    Les politiciens se réveillent de leur sommeil. Tant mieux parce que les militaires nous ont démontré toutes leurs limites en matière de gestion de la chose publique.
    Nous qui croyions naïvement que les militaires renverseraient la situation, nous nous sommes rendus compte trop tard mais hélas. C’est pire qu’avant. Les lignes ne suffiront pas pour dépeindre les maux qui minent notre pays actuellement.
    Seul un sursaut patriotique pourrait nous libérer de ce cauchemar.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le MPSR 2 appelle à se départir de toute rumeur et désinformation
Burkina : L’intégralité de l’acte fondamental du MPSR
Burkina Faso : Ce que l’on peut retenir de l’acte fondamental du MPSR II
Futur président de la transition au Burkina : « Militaire ou civil, nous voulons quelqu’un qui suivra la voie tracée par le peuple »
Burkina : Le MPP charge le LCL Damiba et encourage le capitaine Traoré à mettre en œuvre les priorités annoncées
« C’est dans la solidarité que nous devons relever les défis de l’insécurité », Salam Sawadogo, président du parti RMB
Suspension des activités des partis politiques : « Ce sont des mesures conservatoires que le capitaine Traoré a dû prendre », selon Me Bénéwendé Sankara
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les manifestants pour leur soutien et sonne la fin de la récréation
Burkina Faso : Le SPONG déplore la multiplication des coups d’Etat
Eviction du LCL Paul Henri Damiba : Une dynamique interne du MPSR qui rassure le peuple burkinabè, selon le CREDD
Rien ne va au Burkina : L’insécurité fait deux coups d’Etat en huit mois
Situation nationale : Le président du MPSR appelle à la retenue face aux appels au vandalisme contre des autorités coutumières et religieuses
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés