Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina Faso : Les membres de la cellule genre et les acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes formés sur la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • Lefaso.net • lundi 23 mai 2022 à 17h38min
Burkina Faso : Les membres de la cellule genre et les acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes formés sur la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant

Ouagadougou abrite, du 23 au 27 mai 2022, une formation sur la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant. C’est une formation organisée par le Secrétariat permanent du Conseil national pour la promotion du genre (SP/CONAP Genre) au profit des membres de la cellule genre, des acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes budgétaires et des organisations féminines. La cérémonie d’ouverture a été présidée, ce lundi 23 mai, par le secrétaire général du ministère en charge de l’agriculture, Wendné Victor Bonogo, en présence du directeur pays d’OXFAM, Omer Kabore.

Cette formation de cinq jours vise à assurer aux participants une bonne appropriation de la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant. Ainsi, il sera question spécifiquement de renforcer leurs connaissances sur la notion du genre et les concepts y afférant. L’autre objectif spécifique poursuivi au cours de la formation, c’est aussi de décrire aux participants le processus de budgétisation prenant en compte le genre et les droits de l’enfant. A ces objectifs, s’ajoutent l’utilisation des outils d’analyse diagnostic genre et droits des enfants dans le processus budgétaire.

Membres de la cellule genre et acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes budgétaires s’approprient la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant.

Enfin, il s’agira de montrer à ces acteurs du domaine comment analyser et prendre en compte le genre et les droits des enfants dans leurs programmes budgétaires.
Selon le président de la cérémonie, Wendné Victor Bonogo, cela permettra à tous les acteurs de toute la chaîne de pouvoir s’approprier les outils de la budgétisation sensible en lien avec la dimension genre et droits des enfants. Car, dit-il, une bonne intégration de l’approche genre dans les mécanismes d’intervention est un levier important et indispensable pour l’amélioration des conditions des populations de façon globale.

Wendné Victor Bonogo, secrétaire général du ministère en charge de l’agriculture

Pour le directeur pays d’OXFAM, Omer Kaboré, cette initiative entre dans le cadre d’une mission d’ensemble visant à œuvrer dans le sens de la réduction des inégalités. Et la dimension est particulièrement importante pour ce qui concerne le volet des droits des femmes et des enfants. « Cela reste alors un défi majeur au Burkina, particulièrement dans ce contexte que connaît le pays et c’est dans ce sens qu’OXFAM a accepté d’accompagner, parce que, nous pensons qu’elle contribuera à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants à travers une budgétisation sensible au genre », a-t-il expliqué.

Omer Kabore, directeur pays d’OXFAM

Tout en soulignant qu’en œuvrant à une budgétisation particulière qui tienne compte des femmes et des enfants et qui apporte des précisions à l’élaboration des budgets, il y aura des indicateurs clairs au niveau du ministère pour suivre les performances. Selon le directeur pays d’OXFAM, il y a beaucoup de choses qui sont menées, mais cette fois-ci avec une telle précision, cela permettra d’avoir une budgétisation clé qui aidera à pouvoir mieux apprécier les performances et davantage renforcer la lutte pour relever les défis en la matière.

Les acteurs du domaine de la promotion du genre posent ensemble

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre les carences en micronutriments : Les activités du projet de fortification alimentaire à grande échelle en Afrique de l’Ouest sont lancées
Burkina Faso : Sept ONG font front commun pour le financement de l’éducation
Lutte contre le terrorisme au Burkina/région du Nord : EducommunicAfrik s’implique à Ouahigouya
Lutte contre le terrorisme au Burkina : EducommunicAfrik associe les leaders religieux et coutumiers de Ouahigouya
Burkina Faso : Children Believe fait le bilan de la mise en œuvre du projet "Apprendre en jouant (LTP+) à Meguet
Droits des femmes : Le Collectif des féministes du Burkina Faso est né
Projet « Femmes et énergies durables » : Christian Aid dresse le bilan
Politique au Burkina : L’Union européenne et ses partenaires évaluent sept projets mis en œuvre au profit de la jeunesse
Lutte contre le cancer du col de l’utérus : L’ONG Jhpiego mène la bataille à Tenkodogo
Participation des jeunes à la gouvernance au Burkina : L’ONG Children Believe fait le bilan de sa contribution avec son projet "Kombib Suur Koecé"
Action contre la faim (ACF) : Un atelier pour promouvoir la consommation du riz burkinabè
Burkina Faso : Les membres de la cellule genre et les acteurs de la planification et du suivi-évaluation des programmes formés sur la budgétisation sensible au genre et aux droits de l’enfant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés