Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 19 mai 2022 à 13h30min
Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés

Le comité technique national de suivi du projet Biodev2030, tient ce jeudi 19 mai 2022, à Ouagadougou, sa deuxième session. Une rencontre qui vise à faire le point des résultats atteints du projet au cours de sa phase de diagnostic au Burkina Faso.

En mai 2019, le rapport de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) confirmait le diagnostic suivant : la dégradation de la biodiversité mondiale et des services écosystémiques s’aggrave à un rythme alarmant. Plus récemment, le Living Planet Report 2018 du WWF indiquait qu’en 2020 le monde aura perdu 2/3 de ses espèces sauvages en comparaison avec les années 1970.

La liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) établit que plus de 40% des espèces d’amphibiens, près de 33% des récifs coralliens et plus d’un tiers de tous les mammifères marins sont déjà menacés. Au Burkina Faso la dégradation de la biodiversité est en plein essor. Arrêter cette croissance s’avère un impératif si « le pays des hommes intègres » veut garantir la fourniture durable de biens et services écosystèmes vitaux.

D’après l’assistant technique du projet, Amadou W. Ouédraogo, cette journée sera mise à profit pour faire la synthèse du processus

C’est la quintessence de la mise en œuvre dans du projet Biodev2030 « Facilitation d’engagement pour la biodiversité ». Sa mise en œuvre a consisté à soutenir un dialogue constructif basé sur une évaluation scientifique et un diagnostic des menaces nationales et sectorielles sur la biodiversité, à partir des données disponibles. Le comité technique national du projet a tenu en juin 2021 une première session d’évaluation des résultats atteints au cours de la phase de diagnostic.

Pour l’assistant technique du projet, Amadou W. Ouédraogo, au cours de la phase de diagnostic, des études ont été menées pour évaluer les menaces qui pèsent sur la biodiversité au Burkina Faso. Elle a permis également d’identifier les secteurs porteurs afin d’inverser la tendance de la dégradation de la biodiversité. « Une autre étude a été commanditée pour l’identification des critères de fonctionnement. Aujourd’hui il sera question de faire le point de l’ensemble du processus, quelles sont les leçons apprises ainsi que les stratégies afin d’entamer la seconde phase du projet qui est la phase de dialogue avec l’ensemble des acteurs qui permettra de préserver la biodiversité au Burkina Faso », a-t-il terminé.

Le comité est composé d’une quinzaine de membre

Cette deuxième session qui se tient ce jeudi 19 mai 2022, consistera non seulement à faire le point des résultats atteints lors de la phase de diagnostic mais aussi à faire des recommandations pour la phase de dialogue. Et selon le représentant du secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable (SP/CND), Do Etienne Traoré, pour favoriser une mise en œuvre efficace du projet au Burkina Faso, il a été mis un comité national technique de suivi. « Il est l’organe de suivi technique de la mise en œuvre du projet. La deuxième session du comité technique national du projet BIODEV2030 sera l’occasion de faire des recommandations pour la phase de dialogues », a-t-il précisé.

Des recommandations pertinentes sont attendus à l’issue de cette session, a indiqué Do Etienne Traoré

M. Traoré a déclaré que trois résultats sont attendus à l’issue de cette session. Il s’agit premièrement, de faire le lien entre le diagnostic scientifique des menaces et le choix des secteurs et filières retenus par les membres. Deuxièmement, faire des amendements qui permettront d’améliorer des scenarios d’engagement volontaire. Enfin, il s’agira de faire une synthèse des critiques des résultats atteints ainsi que les leçons apprises durant la phase de diagnostic.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Environnement : Les pertes et préjudices liés aux changements climatiques au cœur d’une conférence nationale consultative
Protection de l’environnement au Burkina Faso : Bolloré transport Logistics Burkina Faso veut jouer sa partition
Accès aux financements climatiques : L’ONG Women environmental programme Burkina Faso outille des organisations de la société civile
Célébration de la journée mondiale de l’environnement : Nestlé offre du matériel au ministère de l’Environnement
Burkina/Environnement : Le Forum forestier africain organise un atelier de formation pour la gestion durable des forêts
Journée mondiale de la métrologie : L’ABNORM sensibilise ses partenaires des Hauts-Bassins sur la métrologie
Burkina/Agriculture : WASCAL lance un projet de lutte contre les ravageurs et les maladies des cultures
Menaces des aires protégées : Vers des réponses sous régionales pour la conservation durable des espaces
Burkina : Life-AR lance l’initiative sur les changements climatiques au Burkina
Stockholm+50 : Une opportunité pour faire le bilan des 50 ans d’évolution environnementale
Préservation des ressources en eau : Les acteurs en concertation autour de la problématique
Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés