Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • mardi 17 mai 2022 à 16h00min
Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

(Ouagadougou, 17 mai 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, a reçu ce mardi en audience, en fin de matinée, l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso, son Excellence madame Lee-Anne HERMANN. Les échanges entre le Chef de l’Etat et la diplomate canadienne ont porté sur l’histoire de la coopération entre les deux pays.

Selon madame Lee-Anne HERMANN, le Canada et le Burkina Faso commémorent cette année « 60 ans d’amitié, de coopération et de relations bilatérales ». Les deux personnalités ont donc retracé ensemble l’histoire de cette collaboration.

« Nous avons aussi parlé de l’avenir. Comment peut-on continuer à coopérer et à travailler ensemble », a expliqué l’Ambassadeur du Canada au Burkina.
La diplomate canadienne a également assuré les autorités burkinabè que le Canada va accompagner le Burkina Faso dans sa période de transition.

« Nous avons un programme de coopération bilatérale ici et aussi, le Canada est le plus grand investisseur dans le pays avec les mines canadiennes et nous intervenons également dans le domaine économique », a-t-elle conclu.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 16:56, par jeunedame seret En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Le Canada engagé à protéger son monopole des mines d’or. Et ils se voient pour parler histoire. N’avez vous pas parlé de la mine de Perkoa ? Toute visite, même intime, est d’office qualifiée engagement de soutien et patati patata ? Si Perkoa était à Ukraine, le Canada aurait réussi le sauvetage en un jour avant de vous en parler.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 17:16, par Vendu En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Nous n’avons pas vu les Canadien s’engager a soutenbir le Mali, ce qui veut dire que Damiba fait le jeux des occidentaux. raisonnement tres simple et imparable. Mais nous attendons la fin des 5 mois que Damiba lui meme s’est fixé. Demain n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 07:54, par Obliviator ! En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Les gens dignes doivent apprendre à se débrouiller tout seul dans la vie, sans toujours compter sur les autres. Le Burkina Faso est devenu le pays des bons à rien, des gens sans plan ni vision, celui de ceux qui tatônnent et qui passent leur temps à mendier dans les institutions occidentales. C’est malheureusement le message que tout le monde comprend.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:44, par Beonéré En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Ainsi les mines du Burkina appartiennent au Canada « le Canada est le plus grand investisseur dans le pays avec les mines canadiennes » propos de la diplomate canadienne. Une partie du territoire a donc été vendue au Canada ? je m’interroge.
    Avec le Balaie diplomatique en ce moment à la présidence, Arabie saoudite, canada,..., tout porte à croire que la transition est prête à tout pour préserver l’ordre actuel malgré la désapprobation d’une frange importante de la population. Comment peut-on être fier dans la domination ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:38, par L’Ingénieur En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    DAMIBA, ce n’est pas la peine de dire on va diversifier les partenaires et puis aller nous ramener d’autres framaçons.
    on ne veut pas, LE PEUPLE A ETE CLAIR ; ce sont les mêmes amis de la france que tu veux nous ramener. La Chine ne fait pas partie de ce club donc avec elle ça peut aller.
    Quand les canadiens nous narguent en protégeant ZIDA que notre justice veut, quand ce pays fou la merde en matière de mines, quand le canada donne nationalité à des rapaces qui créent des spciétés minières pour venir piller l’Afrique, vous faite semblant de ne pas comprendre.
    C’est clair, on ne veut pas de tous ceux qui font partie de ce club avec la france. Avez vous vu au Mali comment ils ont fait front commun, cela doit vous donner à réfléchir.
    Si un homme ne peut pas dire non à un autre d’un autre pays, qu’il laisse le pouvoir.
    Rock a dit NON à la proposition de MACRON, DEBBY et OUATTARA de venir au club.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 12:37, par EBENEZER En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Le canada devait beaucoup investir dans la lutte contre le terrorisme puisqu’il exploite notre or.
    Mais rien de concret.
    Qu’est que le Canada appelle soutien ?
    Coopèrer avec avec un pays ce n’est pas le soutenir.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 03:38, par Vision Afrique2040 En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    A ma connaissance rien a été demandé au Canada en matière de coopération ou de soutien militaire ou autres armements. La diplomatie du Burkina Faso est absente sur la scène internationale. Il faut tracer sa voie et la faire connaitre et la défendre car dans ce monde en apparence multipolaire et de communication, chaque pays défend ses intérêts. Les alliances dont certains évoquent sont plus de façade que profondes.Le Canada a des intérêts a défendre et il faut discuter avec lui dans le cadre de ces intérêts communs .C’est une erreur de ne pas jouer cette carte. Ceci s’applique aussi à d’autres pays,

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 04:37, par MASCOOL En réponse à : Processus de Transition : Le Canada engagé à accompagner le Burkina Faso

    Il ne n’agit pas d’un Pouvoir, mais une TRANSITION, DONC AYEz a confiance au Cerveau.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation nationale : Le Médiateur de la CEDEAO à Ouagadougou
Coopération au Burkina Faso : La Banque mondiale octroie plus de 185 milliards de FCFA au gouvernement
Burkina/Santé : Le Japon soutient le Laboratoire national dans la lutte contre la COVID 19
Coopération Burkina-Nations Unies : Les acteurs en conclave à Ouagadougou pour dresser le bilan des actions
Rectificatif : La Chine offre plus de 3 milliards de francs CFA au Burkina Faso dans le cadre du renforcement de la Coopération
Dialogue politique Union européenne – Burkina Faso : Le Premier ministre appelle à la solidarité de l’Europe
Coopération Burkina/Union européenne : Le bilan du « Programme population » dévoilé
Afrique-France : Lancement de la consultation publique sur la Maison des mondes africains
Coopération Burkina/Europe : Le projet « Amélioration de la gouvernance de l’assainissement solide dans 19 villes de taille moyenne du Burkina » lancé
12ème Conférence ministérielle de l’OMC : Bilan mitigé pour le ministre en charge du Commerce
Espace UEMOA : Vers la promotion de logements abordables et décents pour toutes les couches sociales
Séjour du Médiateur de la CEDEAO au Burkina : Mahamadou ISSOUFOU salue l’ouverture au dialogue du Président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés