Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tu ne changeras jamais ta vie sans changer quelque chose quotidiennement ; Le secret du succès se trouve dans la routine de chaque jour» John C. Maxwell

Ascension du mont Ténakourou : la deuxième édition axée sur le sport

Accueil > Tourisme • • mercredi 21 janvier 2004 à 07h14min

Du 16 au 17 janvier 2004, la province de la Léraba a vibré au rythme de la deuxième édition de l’ascension du mont Ténakourou. Organisée par l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB), l’ascension du mont Ténakourou est un événement multidimensionnel en ce sens qu’il est touristique, culturel et sportif. Cette année, le thème : "Tourisme rural et lutte contre la pauvreté" s’est voulu mobilisateur et d’actualité nationale. D’ailleurs deux autres provinces (Houet et Comoé) ont été associées à la manifestation.

Joseph Kahoun, secrétaire général du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (qui vient d’être nommé à la tête du ministère de l’Information) a précisé que ce thème a été choisi pour valoriser le terroir burkinabè et faire profiter ses habitants des effets induits de leurs produits touristiques. La première journée a été surtout touristique et culturelle. Touristique dans la mesure où la cérémonie d’ouverture s’est tenue au pied des pics de Sindou, l’un des sites touristiques-phares de la province de la Léraba. Culturelle parce que les troupes de danse, les masques traditionnels et la confrérie de chasseurs traditionnels se sont largement exprimés.

Toutes ces manifestations ont eu lieu, d’abord à la cérémonie d’ouverture, ensuite à la Maison des jeunes et de la culture de Sindou pour les troupes artistiques et enfin, au village de Téna où les chasseurs ont organisé une veillée aux sons d’instruments de musique et de coups de fusils.

La journée du samedi a été consacrée à la compétition sportive marquée par quatre courses piétonnes. Elles ont concerné les hommes pour la course-relais sur 15 km, les jeunes en course individuelle sur 4 km, les femmes et les enfants en course individuelle, mais cette fois-ci sur 3 km. Pour toutes ces courses, il fallait au moins atteindre le sommet du Ténakourou. En marge de cette compétition, officiels et invités ont pu gravir à leur tour, le Ténakourou. Les plus courageux ont pu accéder au sommet d’un seul trait pendant que d’autres ont dû marquer des pauses. Il y en a eu qui ont purement et simplement renoncé à l’aventure. Ceux-ci ne se sont pas rendus compte qu’ils ont raté le meilleur car du sommet en effet, on a une vue panoramique de la savane boisée et arborée propre à la région. Ils ont dû se contenter du marché traditionnel érigé pour la circonstance à Téna, village flanqué sur la montagne.

Parlant de l’événement, le haut-commissaire de la Léraba a affirmé à la cérémonie d’ouverture que l’ascension du mont Ténakourou offre une tribune idéale de faire mieux découvrir des facettes de l’Ouest du Burkina Faso et permet de toucher du doigt les réalités vécues par les habitants de Téna.

Les dures réalités de Téna

Elles ont été énumérées par le représentant du village. Il s’agit du mauvais état des routes qui "décourage et fait partir aussitôt les fonctionnaires affectés à Téna", du manque d’infrastructures sanitaires, de l’absence de structures d’accueil appropriées, de forages et de maisons de jeunes.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme à la fin de la manifestation a demandé aux populations concernées d’assurer sa pérennisation et son ouverture au-delà de notre pays. L’ascension du mont Ténakourou est la deuxième activité du genre sur tout le continent après celle du mont Cameroun.

Il faut souligner que cette deuxième édition a été parrainée par le secrétaire permanent des Engagements nationaux.

Urbain KABORE


Palmarès : Voici les noms des premiers de chaque compétition

Course jeunes (4 km)

Traoré Kassoum (Kénédougou)

Course femmes (3 km)

Son Ramatou (Comoé)

Course enfants (3 km)

Ouattara Aboubacar (garçons)

Ouattara Salimata (filles)

Course-relais hommes (15 km)

1er Comoé

2è Kénédougou

3è Houet

4è Village de Téna

5è Léraba

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les députés adoptent un projet de loi portant loi d’orientation du tourisme
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés