Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET - Crédit-photo : DGI • lundi 9 mai 2022 à 11h41min
Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

Décrite comme une femme discrète mais très efficace, Talato Eliane Djiguemdé /Ouédraogo a vu son travail payer quand elle a été nommée directrice générale adjointe des impôts au conseil des ministres du mercredi 20 avril 2022. Elle devient alors la quatrième femme à être nommée à ce poste au niveau des impôts. Portrait !

« L’humilité précède la gloire », dit-on et s’il y a une personne à qui ce verset biblique correspond, c’est bien Talato Eliane Djiguemdé /Ouédraogo, la nouvelle directrice générale adjointe des impôts. Femme très discrète mais très efficace, selon des collaborateurs. Elle est décrite par ses pairs comme une femme travailleuse, très modeste et toujours prête à apprendre. « Après avoir travaillé avec elle, je ne doute pas de ses capacités et c’est une fierté qu’elle ait été choisie pour ce poste », déclarait le directeur général adjoint sortant, Innocent Ouédraogo dans son discours d’au revoir du 28 avril 2022.

Dans son discours de prise de fonction, Talato Djiguemdé /Ouédraogo lui a rendu la politesse en soulignant que c’est Moumouni Lougué, ancien directeur général des impôts et Innocent Ouédraogo, celui qu’elle remplace qui lui ont mis le pied à l’étrier. La nouvelle DGA est un pur produit de la Direction générale des impôts.

Dans ce domaine où les femmes sont rares, elle s’illustre particulièrement. Et son curriculum vitae est suffisamment éloquent à ce sujet. Dame Djiguemdé est en effet titulaire d’un diplôme d’études supérieures bancaires et financières obtenu au Centre ouest-africain de formation et d’études bancaires de Dakar (Sénégal) et également d’un diplôme des inspecteurs des impôts. Ce n’est pas tout, elle a par ailleurs une maîtrise ès Sciences économiques, option gestion des entreprises.

Côté professionnel, de 1997 à nos jours, celle qui est décrite comme efficace dans l’ombre a occupé de multiples fonctions au sein du ministère de l’Economie et des finances. Il s’agit, entre autres, des postes de directrice des services fiscaux, des affaires immobilières de l’Etat et du domaine affecté de l’Etat.

Elle a été aussi chargée d’études à la cellule d’appui technique et cheffe d’équipe de vérification et responsable de la section enquêtes et recherches. Eliane Djiguemdé est une femme mariée et mère comblée de trois enfants.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 12:54, par nanon En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Là bas au moins on ne parle pas de Sac au dos. On peut supposer ici que la pratique sera soutenue par des fondations solides et crédibles. En effet, pour que la pratique soit flexible (capable de s’adapter aux différents contextes et circonstances), reproductible et durable, elle doit être constamment le fruit d’une démarche méthodologique scientifique et rigoureusement documentée. C’est ce qui manque souvent à nos institutions en Afrique où on est dans une démarche "d’essayer-voir" , autrement dit dans des systèmes "D" (débrouillardise). Parce que souvent les personnes qui les animent n’ont pas le bagage intellectuel nécessaire pour. J’espère que dans notre administration on ne peut plus devenir cadre supérieur avec seulement le BEPC !

    Répondre à ce message

    • Le 9 mai à 17:38, par Insight2dbone En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

      Si je vous comprends bien, les cadres qui ont gravi les echelons avec le BEPC ne savent pas reflechir ? Qui plus est, même si ces cadres ont par la suite acquis les fameux diplomes dont vous parlez, à la sueur de leur front ? Mais mon ami, vous manquez de culture. Bérégovoy a été ministre des Finances, ensuite Premier Ministre de Mitterand, alors qu’il n’avait que le CAP. Gordon Brown fut Chancelier de l’échiquier, puis Premier Ministre alors qu’il n’avait aucun diplome en economie ou finance publique. Et Mark Zukerberg ? Et Nicolas Hulot, Andre Malraux, etc...? Peut-on savoir quels sont vous vos diplomes ?

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 13:05, par zihindo En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Madame Djiguiemdé n’est pas un cas isolé seulement le burkinabé est tellement féodale qu’il refuse le commandement féminin. Il faut qu’on quitte ça comme dirait l’autre. L’administration rwandaise a pu vaincre la corruption car Kagamé a placé les femmes à presque tous les postes de direction des grands services. Elles font aujourd’hui la fierté de l’Afrique qui gagne. Osons copier les bons modèles.
    Mes soeurs prenez votre courage et identifiez vous à ROSINE SORY.
    Le salut du Faso passera par vous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:07, par Manegrebzanga En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Félicitations à cette femme qui fait la fierté du Burkina et qui démontre que la femme peut mieux faire que certains hommes. Il s’agit de l’éthique, de la dignité, de l’intégrité, de la conscience professionnelle. Ce sont les ingrédients de la bonne gouvernance.
    Par contre dans certaines structures on foule au pied cette bonne gouvernance. Un dg nommé secrétaire général et qui a pris fonction dans son.ministere vo tenue de signer des documents de la direction générale. La nomination par décret à un autre poste met fin à la précédente nomination. Du côté du ministère en charge de commerce il y a des efforts à faire.les textes prévoient la nomination d’un intérimaire pour gérer les affaires courantes mais tel n est pas le cas. Au commerce Il y a ceux qui ont vite fait de retourner leur veste pour protéger leur poste. Des structures telles que le CBA doivent être auditees car il se oasse dès choses bizarres avec le DG qui se disait Puissant et ne travaillait qu’avec son ancien patron. Ces dg, sg et directeurs arrogants qui méprisant leurs agents et les gardait loin des dossiers. Que le nouveau ministre ouvre l’œil et cherche à comprendre pour décanter l’atmosphère deletere créée au sein du ministère.
    Affaires à suivre !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:41, par yambia En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Nous ne pouvons pas avoir une chose et son contraire, plus la femme est absente au foyer, plus nos enfants manqueront d’éducation et c’est ce que nous vivons actuellement. tous cela par ce que les hommes ont fuit leur responsabilité de prise en charge totale de leurs épouses, afin qu’elles s’occupent de leurs familles. Si nos sociétés sont moralement perverties c’est en partie dues à cette situation. Le travail de nos femmes n’est pas une obligation. Puisque nous en faisons une, ne soyons pas surpris que nos enfants soient éduqués par les bonnes et autres femmes de ménage. Et vivent les enfants qui engueulent les parents, consomment, la drogue, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 18:09, par Sacksida En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Courage a cette autre Femme efface et de Valeurs positives dans la gestion publique du Burkina Faso. Si les femmes integres Burkinabe arrivent aux Hautes responsabilites d’Etat, l’avenir serait radieux pour notre Peuple Burkinabe et Notre Patrie. Que Dieu Sublime vous accompagne dans vos Taches. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 16:47, par KingBaabu En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Félicitations à Eliane Djiguemde. Cette dame est très posée, honnête et méthodique. Comme je l’ai dit une fois dans ce forum, elle devait être DG des Impots à défaut d’avoir Martine Kouda qui a été victime de l’imposture de Sandaogo et de sa bande d’incompétents. Qui vivra verra.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 16:09, par PIONG YANG En réponse à : Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina

    Arrêtons nos félicitions faciles de pacotille. Elle n’a rien demander à personne, et si c’est elle a le profil qu’il faut et est la mieux là-bas, tant mieux pour elle. Dans ce Burkina Faso on a toujours fais des éloges trop faciles. On décore des médiocres par ce qu’ils ont simplement 10 ans de services. Circulez.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Kadiogo Régina, la Yennenga de la coiffure et de l’esthétique
Burkina : Yves Kafando, le "gabelou" de l’Assemblée législative de transition
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT
Promotion immobilière : Anatole Sandwidi de Freedom Real Estate Immobilier distingué à Yamoussoukro
Assemblée législative de transition : Dr Arouna Louré, « le révolté »
De la communication à la Coiffure/Esthétique : Maria Tagnan a transformé l’essai
Photographie : Harouna Marané et l’art de témoigner avec l’objectif
Professeure Fatoumata Badini/Kinda : La sociologue qui voulait être institutrice ou infirmière
École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général
Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo
Portrait d’un lauréat du concours de polytechnique : Erwin Poussi, ancien du PMK, fait briller l’étoile du Burkina
Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés