Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Développement des jeux : Le projet Goethe Games Station pour une professionnalisation du domaine des jeux au Burkina Faso

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • vendredi 6 mai 2022 à 16h00min
Développement des jeux : Le projet Goethe Games Station pour une professionnalisation du domaine des jeux au Burkina Faso

Le Goethe institut en partenariat avec Enter Africa, va procéder ce samedi 07 mai 2022, au lancement d’un projet dénommé Goethe Games Station. L’objectif est de permettre aux jeunes, de découvrir les opportunités et les plans de carrière qui existent dans le domaine des jeux et de participer à la professionnalisation des jeux au Burkina Faso. Le projet qui va consister en une caravane qui va sillonner 07 quartiers cibles de la ville de Ouagadougou. Le projet a été annoncé à travers une conférence de presse, tenue ce 06 mai 2022.

Le domaine des jeux constitue la première industrie mondiale devant le cinéma, avec plus de 150 milliards d’euros de revenus par an. Malheureusement, l’Afrique ne représente que 5% de ce marché, à cause de l’incompréhension et de la non maîtrise du secteur. Les jeux représentent donc un secteur porteur, qui peut être exploré par les jeunes qui s’y intéressent. C’est dans cette perspective, que le Goethe institut a initié le projet Goethe Games Station.

A en croire Martin Pockkrandt, directeur du Goethe institut, le Burkina Faso est le premier pays en Afrique dans lequel un tel projet est lancé. Il soutient que grâce au projet, les jeunes pourront réaliser qu’ils peuvent eux aussi créer sur place des jeux qui prennent en compte le contexte burkinabè et non être seulement consommateurs de jeux venant d’ailleurs. Aussi, ils pourront promouvoir la culture burkinabè à travers leurs conceptions, car en plus d’être une activité ludique, les jeux vidéo sont aussi une opportunité de partage à travers la création de contenus typiques à notre pays.

Martin Pockkrandt, directeur du Goethe institut

Pour Evelia Gadegbeku, présidente de Enter Africa, le Goethe Games Station est avant tout une plateforme d’échanges et de connaissances autour des jeux vidéo et de la réalité virtuelle. " Pour nous, l’objectif à travers ce projet est de permettre aux jeunes burkinabè de découvrir les jeux vidéo mais aussi de leur montrer les opportunités, les plans de carrière qu’il peut y avoir dans cet écosystème des jeux vidéo ludiques", a-t-elle laissé entendre.

Evelia Gadegbeku, présidente de Enter Africa

Le projet va consister en une caravane qui va durer sept mois et qui va se déplacer sur sept sites identifiés que sont Wemtenga, Karpala, Goughin, Cissin, Somgandé, Tampouy et Ouaga 2000. Le volet éducatif des jeux sera pris en compte, avec des thématiques telles les jeux et le sport, les jeux et l’éducation et les opportunités. Les jeunes seront donc sensibilisés pour une bonne utilisation du digital mais aussi sur comment faire pour éviter les effets pervers des jeux auxquels certains joueurs deviennent accros. Les jeunes qui s’intéressent au développement des jeux, pourront également en savoir davantage sur les modèles qui existent au niveau national et dont ils peuvent s’inspirer.

Présidium

Pour une plus grande visibilité du projet, des ambassadeurs pour les différents sites ont été associés à la mise en œuvre. Il s’agit d’influenceurs, de créateurs de contenus, de jeunes des quartiers, qui à travers leur capacité de mobilisation, vont attirer l’attention des jeunes sur le projet. Hugo Boss, jeune rappeur burkinabè, est le principal ambassadeur.
Il faut noter que les journalistes présents à la conférence de presse, ont eu l’opportunité de tester quelques jeux digitaux.

Armelle Ouédraogo
Yvette Hien (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nécrologie : Le journaliste Amadou Zapré a définitivement rangé le micro
Burkina/Education aux médias : AmiNet sensibilise les élèves du Lycée Manegba de Kombissiri à une bonne utilisation des réseaux sociaux
Burkina Faso : Inoussa Traoré nommé directeur général de l’Agence nationale de promotion des TIC
Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo
Votre journal Courrier confidentiel N° 271 vient de paraître !
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés