Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le crapaud ignore très souvent que sa peau n’est pas lisse » Christian NZUZI LUKOKI

Vient de paraître : L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ?

Accueil > En librairie • Communiqué de presse • dimanche 8 mai 2022 à 17h00min
Vient de paraître : L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ?

Après « L’Etat africain face à la décentralisation » paru en 2003 aux Editions Karthala, Raogo Antoine SAWADOGO, ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, ancien Président de la Commission nationale de la décentralisation (CND) et actuel Président du Laboratoire Citoyennetés, vient de mettre sur le marché un nouvel ouvrage.

Intitulé « L’Etat africain face à la citoyenneté : la case des singes ? », ce livre, selon l’auteur lui-même, est « une alerte sur la construction de l’État africain depuis la période postcoloniale. Celle-ci se présente comme un projet de construction de la case des singes.

Autrement dit, quand ceux-ci projettent de se donner une case, l’organisation du chantier n’aboutit jamais à un ouvrage ressemblant à un abri. En effet, pendant que certains rassemblent les matériaux à un endroit précis, les autres les ramassent et les dispersent. Il n’y a ni plan de construction, ni vision de l’ouvrage auquel on veut aboutir…

Pour Sidiki Traoré, Maître de conférences en Lettres modernes à l’Université Joseph Ki-Zerbo, Ouagadougou, ce livre « est à la fois un témoignage, une autobiographie et un essai, un genre mixte, donc, savamment métissé, dans un style fleuri et truculent, tout à l’image de l’auteur, assumant pleinement son identité multiethnique, peule, nioniossé et mossi ».

Cet ouvrage, de 297 pages, écrit dans un langage accessible à tous et facile à lire, a été entièrement édité au Burkina Faso par les Editions La Chaîne Graphic du Faso (C-G-F). Il a été préfacé par Joséphine OUEDRAOGO, ancienne ministre, ancienne Directrice du Centre africain genre et développement, ancienne secrétaire exécutive adjointe a.i. de la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA) avec une postface de Germain Bittiou NAMA, Philosophe, Journaliste, Directeur Fondateur et Administrateur Général de l’Evènement.
Il est disponible au Laboratoire Citoyennetés…

Pour toute information ou commande, veuillez appeler au 25 36 90 47.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Littérature : L’ancien ministre Abdoul Karim Sango « plaide pour la culture »
Littérature : William Bationo décortique le traitement de l’information climatique dans les médias burkinabè
Burkina/Littérature : L’ancien ministre Dr Harouna Kaboré parle de l’« Influence de l’intelligence économique sur la prospective »
Littérature : L’œuvre « Mgr Anselme Titianma Sanon, Prêtre et authentiquement citoyen » dédicacée à la SNC 2023
Littérature au Burkina : Soungalo Apollinaire Ouattara passe en revue les problèmes de gouvernance des États avec "Plaidoyer pour l’État"
Littérature : Soungalo Apollinaire Ouattara passe en revue les problèmes de gouvernance des États avec "Plaidoyer pour l’État"
Littérature : Sayouba Traoré dédicace son nouvel essai, « Lettre à la jeunesse burkinabè »
Recherche scientifique : « Le terrorisme au Burkina Faso : négocier ou pas ? », un ouvrage de Boniface Somé dans les librairies
Littérature burkinabè : Le lieutenant-colonel William Combary défend les femmes dans deux nouveaux ouvrages
Débat sur les religions : « C’est à force de dire que telle question est tabou qu’un jour, une crise éclate » (Pr Magloire Somé, historien)
Littérature : « L’Afrique n’a ni langue, ni monnaie, ni religion. Comment les autres peuvent-ils nous respecter dans ce contexte ? » (l’écrivain autodidacte, Raphaël Kouama)
Burkina : “Les archives ont un pouvoir de contribution à la stabilité d’une nation” (Youssouf Sawadogo, écrivain)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés