Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Entrepreneuriat digital au Burkina Faso : Quatre start-up sous le leadership de Orange Burkina Faso, à travers Orange digital center

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 4 mai 2022 à 12h00min
Entrepreneuriat digital au Burkina Faso : Quatre start-up sous le leadership de Orange Burkina Faso, à travers Orange digital center

Dans le cadre de son premier programme d’accélération « Orange Fab saison #1, Orange digital center a retenu quatre start-up parmi dix autres, qui vont désormais intégrer un programme d’accélération sur six mois. La sélection a eu lieu le jeudi 14 avril 2022 à Ouagadougou, à l’issue d’un pitch.

Accompagner des start-up à développer leur business et construire des produits et services pertinents, c’est l’objectif visé par Orange Digital Center à travers cette première saison de Orange Fab. En effet, ils étaient 70 candidats qui ont répondu à l’appel à candidature lancée par Orange digital center en février 2022. Lors de la phase éliminatoire, 25 candidats parmi les 70 ont été retenus, puis 15 autres éliminés après, pour ne rester que 10 pour disputer la finale où les trois meilleures start-up seront sélectionnées.

Le jeudi 14 avril 2022, au lieu de trois start-up comme prévu, c’est finalement quatre que le jury de 14 membres a retenu. Il s’agit des start-up : Okalm, Faso légal ; E-pari équipement et AASS Africa que le directeur général de Orange Burkina Faso qualifie de coup de cœur. Pour avoir convaincu le jury de la pertinence de leur projet lors des pitchs de cinq minutes, les heureux gagnants sont repartis chacun avec un chèque de 5 millions de francs CFA et un ordinateur portable d’une valeur de 600 000 francs CFA. Ainsi, commence avec cet acte un début de collaboration avec Orange Burkina Faso. L’initiative selon les responsables de Orange vise à accélérer la croissance de ces entreprises.

Le directeur général de Orange Burkina, Mamadou Coulibaly a salué la pertinence des projets des différents candidats

La présidente du jury, Maïmouna Sawadogo, a félicité tous les dix candidats pour la pertinence des différents projets. De son point de vue, c’est ce qui a complexifié le choix des quatre lauréats. « Ce n’était pas facile mais il fallait faire un choix », a-t-elle laissé entendre au moment de la délibération. Pour elle, la sélection a été opérée en tenant compte de plusieurs critères. Il s’agit, entre autres, du caractère innovant de la solution ; de la maturité du business ; de la simplicité d’usage et de la personnalité de l’entrepreneur. « Je suis vraiment émerveillée par la qualité de vos projets. Et la pertinence des idées nous a posé l’embarras du choix », a confié la présidente du jury aux candidats. Toutefois, elle a tenu à encourager les six candidats malheureux en les invitant à toujours postuler pour la prochaine saison, notamment en 2023.

Pour le directeur général de Orange Burkina, Mamadou Coulibaly, aucun des dix candidats n’a démérité ; mais le principe du jeu était de retenir quatre. Il les a tous félicités pour avoir fait preuve d’ingéniosité dans leurs projets. En tant que premier responsable de l’entreprise de télécommunication Orange Burkina Faso, Mamadou Coulibaly a réitéré l’engagement de son institution a toujours accompagner les projets innovants dans le cadre de Orange digital center. « N’abandonnez pas, préparez-vous pour la prochaine saison. Les pitchs étaient excellents », a-t-il conclu tout en saluant la détermination de ces start-up.

Les lauréats saluent l’initiative de Orange digital center

Dieudonné Lankouandé est le promoteur de Faso légal. C’est une solution de services juridiques, collaborative exclusivement en ligne entre les utilisateurs et l’ordre juridique. Autrement dit, c’est une entreprise qui permet aux justiciables d’entrer en contact avec les acteurs de la chaîne judiciaire via internet. Créée officiellement en octobre 2021, cette entreprise, selon son promoteur, vise à démocratiser l’accès au droit, à la justice, à la loi. « C’est un moyen qui permet de prendre attache avec les acteurs du monde judiciaire en cas de besoin sans faire le déplacement » a expliqué son promoteur. De par cette collaboration avec Orange Burkina Faso, il espère donner un coup de pouce à son entreprise.

La promotrice de E. Pari équipement, Aïssata Derra reçoit son chèque

E-pari équipement est une entreprise qui offre la facilité d’acquérir des biens et de l’argent cash pour des meilleures conditions de vie et réaliser des projets à travers le mécanisme de la tontine en ligne. Sa promotrice Aïssata Derra a salué Orange Burkina Faso pour l’opportunité qu’elle lui offre pour booster son activité. En termes de garantie, la responsable de E-Pari équipement a indiqué que toutes les dispositions sont prises au sein de sa structure pour éviter d’éventuels couacs avec les souscripteurs. Après un an d’existence, l’entreprise envisage d’élargir son réseau grâce à la collaboration avec Orange.

Peuvent participer à cette initiative, les étudiants, jeunes diplômés ou non ; les jeunes entrepreneurs, ceux sans emploi, les jeunes en reconversion professionnelle dans le domaine du digital.

Au demeurant, cette initiative est portée par l’une des trois composantes de Orange digital center, notamment, Orange Fab. Le but de cette composante est d’améliorer à travers une saison d’accélération de six mois de formation, de coaching ; la prestation de ces start-up, d’affiner leur business modèle, leur productivité afin de construire des partenariats commerciaux au niveau national et international avec le groupe Orange et le réseau mondial des Orange Fab. Les deux autres composantes de Orange digital center sont : l’école du code et le Fablab solidaire.

Orange digital center est une initiative du groupe Orange, dont bénéficie le Burkina Faso, qui ambitionne de former et d’accompagner les jeunes pour accroître leur employabilité dans les métiers du digital et renforcer l’entrepreneuriat digital.

Serge Ika Ki
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Expulsion de Fanny Kabré : Le gouvernement burkinabè regrette l’acte et réaffirme son engagement à préserver la liberté de la presse
Journaliste expulsée du meeting de Kémi Séba : Les organisations professionnelles des médias dénoncent « un manque de respect et de courtoisie à l’endroit du peuple et des autorités burkinabè »
Centre-est : Les journalistes des éditions Sidwaya renforcent leurs capacités
Digitalisation au Burkina : Du matériel informatique remis à quatre universités
Lutte contre la Cybercriminalité : Un réseau de présumés auteurs d’actes d’avortement et de proxénétisme mis aux arrêts
Service d’information du gouvernement : Jérémi Sié Koulibaly, nouveau coordonnateur, installé dans ses fonctions
Lutte contre la cybercriminalité : Des acteurs de la police judiciaire et de la gendarmerie à l’école de la gestion des infractions
Votre journal Courrier confidentiel N° 270 est disponible chez les revendeurs de journaux
Technologie au Burkina : SAFLAN, le nouveau logiciel révolutionnaire dans le domaine des recharges téléphoniques
Achat de drones dans la lutte contre l’insécurité : « Avoir de l’argent ne suffit pas », soutient l’expert Younoussa Sanfo
Protection des données à caractère personnel : La CIL outille le personnel du groupe scolaire l’Académie de Ouagadougou
Médias au Burkina : Dr Cyriaque Paré propose une labélisation des médias en ligne pour plus de crédibilité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés