Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Produits de grande consommation au Burkina : Le ministre Abdoulaye Tall encourage les Burkinabè à produire et à consommer local

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • lundi 11 avril 2022 à 22h45min
Produits de grande consommation au Burkina : Le ministre Abdoulaye Tall encourage les Burkinabè à produire et à consommer local

Le nouveau gouvernement a tenu sa troisième conférence de presse, ce lundi 11 avril 2022 à Ouagadougou. Face aux hommes des médias, le ministre du développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises, Abdoulaye Tall a communiqué essentiellement sur l’inflation des denrées alimentaires au Burkina Faso.

La crise alimentaire est une réalité au Burkina, a professé le ministre en charge du commerce. A l’entendre, la crise sécuritaire a des répercussions sur l’agriculture. En effet, explique-t-il, « la campagne agricole a enregistré un déficit en lien avec la pluviométrie insuffisante et avec l’abandon des terres cultivables dus aux défis sécuritaires avec plus de 450.000 hectares de terres abandonnées. Cela a entraîné un déficit de 451.000 tonnes de céréales dans certaines zones. Cette situation a pour conséquence une forte demande des produits de première nécessité. »

Pour faire face à la flambée des prix des produits sur le marché, le premier responsable du ministère du Commerce a affirmé que des mesures ont été prises par le gouvernement pour contrôler le prix des denrées. Il a rappelé qu’il a été formellement interdit d’exporter des céréales et de la farine du Burkina vers d’autres pays.

Une vue des journalistes

Aussi, le gouvernement a renforcé l’approvisionnement du stock de la SONAGES, l’ouverture de boutiques témoins dans des villes et le contrôle des lieux de stockage des céréales de façon hebdomadaire. « Nous n’avons que 300 agents contrôleurs », a-t-il déclaré. Mais à entendre le ministre, la vraie solution c’est de promouvoir et d’encourager les acteurs du commerce burkinabè à mettre l’accent sur la production, la transformation et la consommation locale.

La Russie produit à elle seule 15% du pétrole de la planète. Pour le conférencier, les hydrocarbures connaissent mondialement une augmentation à cause de la guerre en Ukraine. Mais qu’à cela ne tienne, le prix du carburant au Burkina Faso coûte toujours 615 francs CFA le litre à la pompe, comparativement à d’autres pays qui sont pourtant producteurs d’hydrocarbures.

« Dans l’UEMOA et l’espace CEDEAO, on est tous d’accord que le Burkina Faso possède le prix du carburant le moins cher. (…) Le gouvernement fait un grand effort », a soutenu Abdoulaye Tall. Quant aux intrants pour la culture du coton, il a rassuré les cultivateurs que « les marchés sont déjà passés et les contrats validés pour la fourniture des intrants pour la saison hivernale prochaine. Le prix des intrants a triplé et l’objectif du gouvernement c’est d’aider nos agriculteurs ».

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 avril à 11:30, par KARIM En réponse à : Produits de grande consommation au Burkina : Le ministre Abdoulaye Tall encourage les Burkinabè à produire et à consommer local

    Monsieur le Ministre , avec le respect que je vous dois ; je dirais qu’il faille que vous voyez le structure des prix des produits locaux à savoir le savon ; l’huile alimentaire ; le sucre et bien d’autres ;
    Ces productions locales coutent aussi chères que le produits importés et ce qui n’est pas normal.Ces commerçants utilisent la vie chère pour augmenter au hasard les prix.
    Je donnes un exemple : Lors de RAMADAN Market ; j’ai été à payer le bidon d’huile SAVOR produite à Bobo à 19.000 francs pendant que la même huile coute 23.500 dans les alimentations soit une différence de 4.500 francs. Pourquoi une telle différence pour un produit local.
    Monsieur le ministre ; merci d’éclairer ma lanterne.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Une manifestation contre le néocolonialisme dispersée à coups de gaz lacrymogène
Bobo-Dioulasso : Le Mouvement M30 Naaba Wobgo exige la rupture des partenariats français avec le Burkina
Journée mondiale de la jeunesse : Abdoulaye Mossé croit au dynamisme de la jeunesse pour relever les défis du Burkina Faso
Burkina Faso : Roch Kaboré attendu ce jeudi aux Émirats Arabes Unis pour des soins
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la destitution du député Mohamed Koumsongo après les troubles du 4 août 2022
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le mouvement ‘’ Endogène’’ invite le peuple à recourir aux valeurs patriotiques de la révolution
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du président du Faso
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange avec des représentantes de structures de femmes des 13 régions
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences pour le Faso » rejette la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine »
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil d’orientation et de suivi de la transition.
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et compagnons : L’UNIR/MPS prendra ses responsabilités si ...
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés