Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

SIDA : Association African Solidarité ouvre Laafi FM

Accueil > Actualités > Multimédia • • mardi 20 janvier 2004 à 10h37min

Le 31 décembre 2003, l’Association African Solidarité (AAS) a réalisé un de ses projets cher aux membres. A Zorgho dans la province du Ganzourgou, AAS a inauguré une radio FM, un outil de communication de proximité et grand public indispensable à la lutte contre le VIH-SIDA et pour le changement de comportement.

Les habitants de la ville et ses environs trouveront des informations variées sur le VIH-SIDA, les endémies et les autres phénomènes socioculturels pour améliorer la santé des populations. La radio Laafi FM est née dans cette optique.

Maintenant plus que jamais, radio Laafi va transmettre des connaissances aux populations en matière de santé, agriculture, éducation civique et ce dont a besoin l’auditeur en terme de connaissances nouvelles. Elle va aussi contribuer au changement de comportement au sein de la population face au VIH et faire la promotion des droits des personnes vivant avec le VIH à travers des émissions radiophoniques.

L’ouverture de cette radio dans la province, sera une occasion pour la population et les jeunes en particulier d’avoir une tribune à travers laquelle ils pourront s’exprimer et participer au développement de leur localité. Un évènement majeur dans la province du Ganzourgou, et pour le monde de l’information. Cette initiative a pu se concrétiser grâce à l’appui financier d’Emmaüs Pays Bas qui a financé entièrement l’achat du matériel, et de l’engagement exceptionnel de monsieur Yan Beeckman de l’Association Nabasnoogo bien connu dans la province, pour l’obtention de ce financement à hauteur de 20 millions FCFA.

Présentation de AAS

L’AAS (Association African Solidarité) fut fondée en novembre 1991.

A l’aube du XXIe siècle, face aux pandémies, aux calamités et à une pauvreté de plus en plus croissante, AAS apporte le savoir-faire et la volonté de tous ses membres et sympathisants dans :

La lutte contre les grandes endémies par l’IEC et la prise en charge de certains cas ;

L’insertion socioprofessionnelle des jeunes en circonstance particulièrement difficile ;

La lutte contre la stigmatisation des personnes vivant avec le virus du SIDA.

En 1997, l’association a été officiellement reconnue par les autorités burkinabè comme organisation non gouvernementale (ONG) nationale de droit burkinabè par correspondance N° 97-008/SD/DG-COOP/BSONG.

En 1998, l’association après avoir fait ses preuves en participant au processus de développement du pays s’est fait chevalier de l’Ordre du mérite avec agrafe jeunesse.
L’AAS entretient des rapports avec d’autres Associations Nationales et Internationales poursuivant les mêmes buts.

L’AAS a pour mission de sensibiliser et d’éduquer les populations urbaines et rurales sur tous les problèmes de santé notamment le SIDA, les IST, l’abus de drogues et l’hygiène. Elle participe également à la création d’activités permettant l’insertion socioprofessionnelle et culturelle des jeunes surtout ceux en situation particulièrement difficile. Elle a pour ambition d’apporter sa modeste contribution à l’action du Burkina Faso pour la survie d’un équilibre entre les populations et leurs ressources naturelles.

Quelques activités de l’AAS

* Les activités de prévention

* La sensibilisation et l’éducation sur les problèmes de santé

* Le conseil de dépistage volontaire et anonyme du VIH

* La prise en charge psychosociale et médicale des personnes vivant avec le VIH-SIDA

* Les activités génératrices de revenus (AGR)

* La prise en charge des orphelins et enfants vulnérables (OEV)

* Création et appui de clubs anti-SIDA

. A travers le centre de jour " OASIS ", les activités consistent à :

- promouvoir et diffuser l’information sur l’infection à VIH-SIDA.

- Apporter du soutien aux personnes touchées par le VIH face au stress et aux perturbations psychosociales d’une part, à l’entourage du séropositif d’autre part.

- Assurer une prise en charge psychosociale et médicale des personne infectées par le VIH.

- Promouvoir l’auto-support.

- Renforcer la solidarité au sein du groupe des PvVIH.

- Assurer une formation continue des membres et bénéficiaires.
- Œuvrer pour la non-discrimination des PvVIH.
- Organiser les visites à domicile pour l’assistance aux personnes infectées par le VIH/SIDA.

- Sauvergarder et faire respecter les droits et les devoirs des PvVIH.

- Œuvrer au soutien et à l’insertion sociale et familiale des orphelins et enfants vulnérables.

Pour mieux lutter contre la pandémie au niveau national, AAS a ouvert un centre à Zorgho, province du Ganzourgou (100 km de la ville de Ouagadougou). Ce centre sert à mener des activités de sensibilisation, de prévention et de dépistage au profit des populations rurales.

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
FESPACO 2021 : La presse nationale en synergie avec les cinéastes
Archives audiovisuelles : L’UEMOA et la Guinée se penchent sur une conservation durable
Journée internationale de la jeune fille à Kombissiri : Des adolescentes s’engagent à une utilisation responsable de l’internet
Paix et sécurité en Afrique : La jeunesse du G5 Sahel à l’école des médias et de l’information
Votre journal "L’Evénement" du 10 octobre 2021 est disponible !
Médias au Burkina : Vingt journalistes formés sur les genres rédactionnels majeurs
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 249 est disponible
Burkina : la 9e édition du FILEP se penche sur la résilience des médias face aux crises et mutations qui assaillent le métier du journalisme
Bobo-Dioulasso : L’Association Fiil-Pââ forme des jeunes à une « saine utilisation » des réseaux sociaux
Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp subissaient une panne mondiale ce lundi 4 octobre 2021
Burkina / Editions Le Pays : une soirée de gala pour des noces de perle
Émission ‘’Apéro déjeuner’’ de la Télévision nationale du Burkina : « Si elle n’était pas là ; il fallait la créer », Jacky El Feno Bassono
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés