Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • mercredi 23 mars 2022 à 23h00min
Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

Thomas Sankara n’était ni un prophète encore moins un Saint, mais il avait plutôt les traits d’un ange : très intelligent, très beau, mais têtu jusqu’à la mort. C’est la description faite par Me Mamadou Sombié du père de la révolution d’août 1983, lorsqu’est venu le moment de plaider pour son client Nabonsseouindé Ouédraogo.

Dans son mot introductif, Maître Sombié a déclaré que le procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons est « un procès pour l’histoire et un procès du crime évident et des doutes ». Convaincu que ce procès n’aurait pas pu se tenir sans le sacrifice des insurgés des 30 et 31 octobre 2014 qui ont contraint Blaise Compaoré à quitter le pouvoir, Me Mamadou Sombié a tenu à leur rendre un vibrant hommage, tout en regrettant que ses confrères des parties civiles ne l’aient pas fait. « Si la graine ne meurt pas, la plante ne germera pas ».

Après avoir rappelé brièvement le parcours de Thomas Sankara, Me Sombié a indiqué qu’il n’était pas un prophète, le prophète étant cette personne envoyée par Dieu pour révéler des choses cachées ou annoncer des choses. Thomas Sankara n’était pas non plus un Saint, selon l’avocat. « Lui même, il le disait à ses compagnons. Et d’ailleurs, je n’ai pas encore vu ses coreligionnaires entamer une procédure de sanctification pour lui », a-t-il indiqué.

Pour le conseil de Nabonsseouindé Ouédraogo, le père de la révolution ressemble plutôt à un ange. « L’ange est très intelligent, très beau. Il est aussi têtu jusqu’à la mort. Il n’entend pas ce que les humains lui disent. Il n’entend que ce que Dieu lui dit de faire. Il n’a pas peur pour sa vie et nous quitte au moment où nous avons le plus besoin de lui », a avancé Me Sombié.

Il a également indiqué qu’étant un ange, Thomas Sankara n’était donc pas normal. Sinon, il aurait écouté ses compagnons et sa famille qui l’avertissaient de l’imminence du danger. « S’il était normal, à sa place, j’aurais écouté Boukari Kaboré dit le lion. Je serais allé au Ghana et de là j’aurais tenté de pourrir la vie de Blaise Compaoré. Ou bien je serais allé à Cuba chez Fidel Castro. Je serais parti avec ma femme et mes deux enfants et j’aurais laissé derrière moi le Burkina Faso et ses problèmes de sous-developpement », a indiqué l’avocat.

Revenant sur l’organisation du procès, Maître Mamadou Sombié, a indiqué qu’il a été « mal préparé et mal monté » par la justice militaire du fait de l’absence des « exécutants en chefs », ce qui laisse un goût d’inachevé. « Il n’y a aucune audition de Blaise Compaoré dans le dossier alors qu’on pouvait l’entendre à Abidjan par la voie d’une commission rogatoire. La présence de Hyacinthe Kafando aurait pu décanter ce dossier aussi », a regretté l’avocat. Il reste convaincu que les accusés présents dans le box ne sont que du menu fretin.

HFB
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 mars à 15:22, par MRCK En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    Un Prophète ??? un Saint ??? Un Ange ??? Euh, Allah...
    Il y a trop de délires...

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 22:02, par Julien En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    Ho la la, Tout est donc de la faute de Sankara qui n’ a pas fui pour sauver sa vie.
    Mon client est donc innocent
    Etrange plaidoirie
    Que du Délirium tremens

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars à 22:14, par Ka En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    ’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’Thomas Sankara n’était ni un prophète encore moins un Saint, mais il avait plutôt les traits d’un ange : très intelligent, très beau, mais têtu jusqu’à la mort. C’est la description faite par Me Mamadou Sombié du père de la révolution d’août 1983, lorsqu’est venu le moment de plaider pour son client Nabonsseouindé Ouédraogo.’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

    Maitre Sombié, quand on crache en l’air, il faut s’attendre à recevoir la salive en plein visage.
    Votre client a été pris la main dans le pot de confiture, il doit assumer ses responsabilités. Quand vous cherchez à entraver le cours légitime de la justice, votre "votre défense" prend toute l’apparence d’un s malfaiteur qui est pris dans un filet.

    Que vous dites que Thomas sankara n’était ni un prophète encore moins un Saint, mais il avait plutôt les traits d’un ange : très intelligent, très beau, mais têtu jusqu’à la mort. Mais sachiez qu’aujourd’hui plus qu’hier, le mythe Sankara est plus vivant que jamais. Il a défié le temps à tel point que l’enfant de Téma-Bokin paraît aujourd’hui comme le chemin, pour beaucoup de Burkinabè et de jeunes Africains. Mais force est de constater que même si ses idées sont toujours célébrées, l’homme n’a apparemment pas encore eu d’héritier politique à sa taille, capable de chausser ses bottes et se hisser à la hauteur des espoirs qu’il avait suscités.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 08:13, par PIONG YANG En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    Maître, profitez toujours du contexte pour insulter même les morts. Comme ce sont les profiteurs de l’assassinat de Thomas Sank qui ont le pouvoir là wooh... On verra bien la suite. Même quant on cherche l’argent, on garde l’éthique si on est honnête.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 08:50, par kap En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    Apparemment certains hommes de droits ont définitivement enterré leur morale du respect des morts . Quel exemple de carrière professionnelle léguer à la génération future ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mars à 11:03, par Ka En réponse à : Procès Thomas Sankara et douze autres : Thomas Sankara comparé à un ange, intelligent, beau mais têtu

    Mon Jeune internaute ’’’Un Burkinabê :’’’’ Oui dans ce monde à ne citer que Macron ou Mélenchon, Goïta et autres, les hommes politiques se réveillent et sont de plus en plus dans l’élan démocratique et la défense des convictions personnelles pour suivre les traces de l’idéologue Thomas Sankara. Des hommes comme Talon, Kagamé n’ont pas cédé au chantage éhonté de leurs peuples ou opposants et je le reconnais, mais pour combien de temps tiendront-il pour les tentations de dirigeants dictateurs qui veulent s’éterniser au Pouvoir ?

    Oui je cautionne qu’il y a des personnes qui essayent d’emboiter le pas de Thomas Sankara, et je devais les mentionné dans mes commentaires : Ici je suis en colère contre maître Sombié, car, ses propos ne sont pas digne d’une défense, mais un déni et un crime contre la justice Burkinabé qui cherche sa crédibilité au prés de son peuple.

    Mon jeune internaute ’’Un Burkinabê,’’ si je cite timidement dans mes critiques quelquefois les noms dont tu as cité, c’est que le peuple du continent attend des actions concrètes comme Thomas Sankara a exigé de son peuple contre la corruption et l’imputé. C’est pourquoi souvent je ne cesse dans mes critiques de citer que "De Mahatma Gandhi à Thomas Sankara, en passant par Fidel Castro, John Jerry Rowlings jusqu’à Paul Kagame, sont des hommes qui ont marqué leur époque et qui sont des immortels et sont ceux qui ont le sens élevé du patriotisme, désintéressé par le pouvoir et qui sont prêts à l’ultime sacrifice pour leurs peuples." J’évite de mettre le nom de Talon parmi, car, l’avantage de ce dernier, est qu’il était déjà riche avant d’être Président de la République. La seule chose qu’on peut l’attribué, ses entreprises emploient des béninois. Un établissement public en moins, c’est un soulagement pour les caisses de l’Etat. On gonfle des dépenses de l’Etat en recrutant des enseignants, forces de l’ordre ou augmentant le nombre de députés/sénateurs... qu’il faut payer grâce aux impôts. Aujourd’hui, le peuple béninois juge autrement P. Talon. Merci de lire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés