Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Procès Thomas Sankara et douze autres : Le conseil de Kafando Hamado déplore le préjudice subi par son client

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • mardi 22 mars 2022 à 13h55min
Procès Thomas Sankara et douze autres : Le conseil de Kafando Hamado déplore le préjudice subi par son client

Pour le conseil du médecin militaire à la retraite Kafando Hamado, l’infraction de faux en écriture publique reprochée à son client n’est pas constituée pour deux raisons. La première concerne l’irresponsabilité de l’accusé dans les faits qui lui sont reprochés. Selon Me Aliou Diakité, c’est sous la contrainte morale que Kafando Hamado a établi l’acte de décès de feu Compaoré Bonaventure, car ce sont ses ayants droit qui l’ont supplié de le faire afin qu’ils puissent faire valoir leurs droits.

La deuxième raison avancée par le conseil, est que l’élément moral de l’infraction reprochée à Kafando Hamado est inexistant. En effet soutient-il, son client a marqué mort accidentelle sur le certificat de décès de Compaoré Bonaventure, car la version officielle qui avait été servie est que la mort de Thomas Sankara et de ses compagnons était un accident. Il n’avait donc aucune intention coupable lorsqu’il marquait la cause de la mort de Compaoré Bonaventure sur l’acte de décès.

Au delà de toutes les raisons avancées pour justifier la non constitution de l’infraction, Me Diakité évoque aussi la prescription du délit. Et de ce fait, il soutient que son client n’aurait même pas dû comparaître devant le tribunal, surtout que son acte n’a nuit à personne . Il trouve regrettable que celui-ci soit poursuivi pour son "altruisme" envers les ayants droit de feu Compaoré Bonaventure.

A en croire Me Diakité, son client incriminé "sans raison" dans le dossier Thomas Sankara et douze autres, a subi un lourd préjudice. Sa réputation a été entachée puisque mis dans le même sac que les personnes accusées d’assassinat et d’attentat à la sûreté de l’état dans le dossier. Ses activités en ont également pris un coup puisque malgré sa mise à la retraite il dispensait des cours à des étudiants.

Si les ayants droit des victimes peuvent se tourner vers le tribunal pour demander réparation, l’avocat se demande à qui son client peut s’adresser pour obtenir compensation. Pour lui, déclarer l’action publique prescrite serait déjà un début de soulagement au préjudice subi par son client, ce à quoi il a invité le tribunal.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés