Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • Lefaso.net • lundi 21 mars 2022 à 22h30min
Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

Le président de la Chambre de première instance du Tribunal militaire informe le public burkinabè de la reprise de l’audience sur le dossier Ministère public contre Blaise Compaoré et plusieurs autres (affaire Thomas Sankara) le mardi 22 mars 2022.

La décision a été l’objet d’une ordonnance publiée ce lundi 21 mars 2022.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 mars à 15:42, par Indjaba En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    Et pour Inata là ? Ils en sont où ? Ce dossier Inata est très important et urgent pour la cohésion sociale. « »

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 16:18, par Ka En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    Bonne nouvelle : Mais avec cette manipulation des avocats pour sauver Jean P. Palm, j’espère que les juges militaires comprendront que le droit n’a pas été dit dans leur premier jugement contre ce criminel comme madame Mariam Sankara l’a signalé : Car, le jugement de la peine encourue pour ce dernier était ridiculement légères en comparaison de la transgression des lois et du désastre commis par Jean P. Palm après l’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons. Ce qu’il a fait comme torture a des innocents est criminel et il doit être traité comme tel. Le juge militaire était trop prompt à condamner de manière expéditive jean P. Palm. Avec cette insulte au peuple et aux parents des victimes, il ferait mieux de montrer sa rigueur et son efficacité pour la crédibilité de la justice au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 20:53, par Un Burkinabê En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    Sankara restera immortel. Il s’est même invité dans la campagne Présidentielle française le weekend passé. Après ce procès beaucoup resteront définitivement dans l’anonimat car leur noms ne sont appelé que lorsqu’on parle de la mort de notre héros national.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars à 22:04, par Nabiiga En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    Merci Ka

    Sans bien sûr oublier la fermeté envers le chef d’orchestre dGilbert Diendéré et Blaise Compaoré. N’gaw

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 07:59, par kolo Idrissa En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    Bonjour "KA"

    On a le droit de croire que vous avez des informations pertinentes

    sur ce dossier. C’est le moment de les reverser aux avocats de la

    partie civile pour leur plaidoirie.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 13:12, par Ka En réponse à : Tribunal militaire de Ouagadougou : Le procès Thomas Sankara et compagnons reprend ce mardi 22 mars 2022

    A mes amis internautes de bonne foi,’’’’’’’’’’’’’’’’’ jan jan, Nabiiga, kolo Idrissa,’’’’’’’’’’’’’’’’’’ merci de me lire : Et comme je ne cesse de le répéter dans ce forum, ’’dénoncer les choses qui ne vont pas n’est ni une offense ni une atteinte à la sécurité nationale : Bien au contraire, c’est une aide vers la perfection (qui, quoi qu’il en soit, n’est plus de ce monde.’’

    Si je me suis permis de m’adresser aux juges militaires, c’est que durant plus de 30 ans, nous sommes dans un pays où la justice est à vitesse variable selon les humeurs (naturelles ou suscitées) des magistrats, comme cette condamnation pour Jean-p. Palm, et il ne faut pas que nous attendons grand-chose pour les jours a venir.

    Ici pour la crédibilité de la justice Burkinabé, je demande une fois encore aux juges militaires de revoir leur copie sur le droit dit à Jean-P. Palm : Oui ! On sait que le combat pour la justice est celui le plus difficile à mener car, on ne se bat pour personne en particulier, mais pour que la justice soit pour TOUS (sans exception). Alors mes honorables juges ne faites pas allègrement dans le virtuel, puisque vous aviez échoué dans le monde réel pour ne rien voir en lâchant un criminel, et n’aura rien à se reprocher, mais le peuple vous regarde au sujet de la condamnation de Jean-P. Palm. Messieurs les juges, j’espère que depuis cette condamnation minable de Jean-P Pam, vous êtes accès à internet pour au moins lire la réaction du bon nombre du peuple Burkinabé sur votre erreur de condamnation ?

    Je profite dire à mon ami internaute kolo Idrissa que je n’ai aucun dossier pour les juges, mais c’est comme si le procès de de François Compaoré débutait et on ne condamne pas Djibril Bassolé responsable de la gendarmerie comme Jean- P Palm complice de François Compaoré au moment des assassinats de Norbert Zongo et ses compagnons, nous rasait les têtes et nous exhibés à la télé du journal du soir. Jean-P Palm, comme Djibril Bassolé méritent la prison pour les tortures qu’ils ont infligés aux innocents pour faire plaisir à leurs mentors.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés