Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’une mouche ne devient pas une abeille qu’un pauvre ne peut pas devenir roi» proverbe Mossi

Région du Sahel : L’Union fraternelle des croyants de Dori satisfaite du bilan de l’année 2021

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 14 mars 2022 à 14h14min
Région du Sahel : L’Union fraternelle des croyants de Dori satisfaite du bilan de l’année 2021

L’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC Dori) a tenu le 12 mars à Dori sa 24e assemblée générale. La rencontre qui a permis de dresser le bilan des activités menées par l’UFC Dori au cours de l’année 2021 a connu la présence de tous les acteurs de la mise en œuvre de ces activités et du conseil d’administration. L’ouverture de l’assemblée générale a été présidée par Inoussa Kaboré, secrétaire général de la région du Sahel et gouverneur par intérim.

A la fin de chaque année, l’UFC Dori fait le bilan des activités menées durant l’année. Cette année encore, l’UFC Dori n’a pas dérogé à la règle. Les délégués, réunis autour du conseil d’administration de l’ONG, ont dressé le bilan des activités de l’année. Ce bilan confiné dans un document de travail est soumis aux participants et égrène activité par activité.

Le thème retenu pour cette assemblée générale est « La production maraîchère, une alternative de résilience communautaire des personnes déplacées internes et des populations hôtes vulnérables dans un contexte de crise ». Ce thème, qui est aussi le thème des 17e édition des journées du maraîcher du Sahel dont l’ouverture a eu lieu le 25 février dernier ; vise à mettre en relief les efforts fournis par l’union dans l’accompagnement des personnes vulnérables impactées par la crise sécuritaire et humanitaire.

Au cours de l’année écoulée, selon le conseil d’administration, les organes de l’union ont bien fonctionné, conformément au règlement intérieur et statuts. Le conseil a entrepris plusieurs actions de promotion du dialogue pour la paix et la médiation. Des personnalités administratives, religieuses et coutumières ont été rencontrées pour partager avec eux l’expérience de l’UFC Dori.

El Hadj Mahamoudou Yaya Cissé, le grand imam, répondant moral de l’UFC Dori

L’union, dans ses activités de promotion de la tolérance, du dialogue et de la consolidation de la vie associative a également accordé une grande valeur à sa visibilité et celle de ses actions cela, à travers plusieurs canaux de communications et de diffusions de concert avec les communautés de ses zones d’action. Ces canaux sont les réseaux sociaux, les medias ainsi que les canaux classiques. L’année a été très éprouvante pour le Burkina Faso et en particulier la région du Sahel. Qu’à cela ne tienne, l’assemblée générale a permis au conseil d’administration de passer en revue les activités exécutées.

Ces activités sont, entre autres, l’exécution du projet de promotion du dialogue interreligieux et du vivre ensemble PRO_DIVE financé par l’ambassade des Pays-Bas ; le projet Agir ensemble pour une coexistence pacifique dans la région du Sahel financé par les fonds DANIDA du royaume du Danemark gérés par OXFAM, etc.
Au vu de ces activités menées, l’assemblée a jugé satisfaisant le bilan de l’année.

Inoussa Kaboré, le gouverneur par intérim de la région

El Hadj Mahamoudou Yaya Cissé, le grand imam de Dori et par ailleurs répondant moral de l’UFC Dori, tout en rendant grâce à Dieu, affirme que malgré les embûches et les différentes péripéties, toutes les activités de l’année ont été exécutées avec satisfaction. Il prend pour preuve les journées du maraîcher du Sahel, qui ont permis aux déplacés internes accompagnés par l’UFC Dori dans leurs productions maraîchères, d’exposer et d’écouler leurs productions. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres dans les locaux de la SONAGESS
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de tous les résultats des examens professionnels et concours ne sera pas respecté (communiqué)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, selon Léa Sanou
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de toutes les modalités de distribution du cash
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement pour le développement de la région voit le jour
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : Plus de 500 participants attendus
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8 de Ouagadougou initiés par l’association Baowend som noonma
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif donne rendez-vous le 13 décembre 2022 et insiste sur la mobilisation dans la lutte
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux familles d’accueil : Les bénéficiaires de Kongoussi reconnaissants à l’OCADES
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés célébrée à Gorom-Gorom
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations et des kits d’installation
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa contribution à l’amélioration de la sécurité alimentaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés