Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On veut toujours que l’imagination soit la faculté de former des images. Or elle est plutôt la faculté dе défοrmеr lеs imаgеs fοurniеs раr lа реrсерtiοn, еllе еst surtοut lа fасulté dе nοus libérеr dеs imаgеs рremières, de changer les images. » Gaston Bachelard

Philippe Ouédraogo : au moins un objectif atteint

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • vendredi 25 novembre 2005 à 08h05min

S’il y a un candidat parmi les 13 qui est satisfait du résultat après le grand vainqueur Blaise COMPAORE, c’est bien Philippe OUEDRAOO. Et pour cause, il ne cesse de voler de victoire en victoire face à son « frère ennemi « du PAI Soumane TOURE. En battant et de très loin ce dernier par la voie des urnes, la question de la légitimité sur la direction du parti se trouve du même coup « résolue » après celle juridique.

Il y avait bataille dans la bataille, avions-nous dit dans nos précédentes parutions en ce qui concerne le scrutin présidentiel. En effet, autant le candidat Philippe OUEDRAOGO guettait le fauteuil présidentiel comme objectif, autant il poursuivait un autre, qui était celui de battre Soumane TOURE. Mais de ces deux objectifs à atteindre, celui d’avoir une longueur d’avance sur son frère ennemi était le plus plausible. Car, tout comme ses autres camarades de l’opposition beaucoup de tares rendaient difficile l’avènement d’une alternance dans ce scrutin. La bataille pour le fauteuil présidentiel s’annonçait donc difficile pour Philippe OUEDRAOGO plus que celle de battre Soumane TOURE par les urnes.

La débâcle face à Blaise

Il faut le dire, face à Blaise COMPAORE, Philippe OUEDRAOGO avait peu de chance de remporter ce scrutin et cela pour plusieurs raisons.
D’abord, le candidat sortant, quoi qu’on dise de son bilan, est d’un parti bien structuré et en plus de cela il a bénéficié de nombreux soutiens d’autres partis politiques et des associations de la société civile. Mieux, entre les deux hommes, Blaise COMPAORE et Philippe OUEDRAOGO, l’écart est abyssal en matière de notoriété. De ce fait, le résultat obtenu par le président sortant face à son adversaire Philippe OUEDRAOGO ne souffre d’aucun commentaire.

En vérité, l’homme qui lutte pour récupérer son PAI avait plutôt pour souci dans ce scrutin de se bien positionner par rapport à Soumane TOURE qui étreint les « papiers » du parti. Il ne se faisait donc pas d’illusion face au candidat porté par beaucoup de partis et d’associations de la société civile. Ses seules qualités humaines, sa tempérance, la modération de son langage, ne pourraient suffire.

Ce n’est donc pas le programme « un autre Burkina Faso est possible » qui n’est pas bon, encore moins la stature du candidat, mais la raison de la débâcle réside dans son manque d’assistance politique réelle. En clair, mis à part le fief de Arba DIALLO où le candidat a fait bonne figure en battant Blaise COMPAORE avec plus d’une centaine de voix, Philippe OUEDRAOGO a été laminé partout, même dans son Korssimoro natal.

Victoire sur Soumane TOURE ?

Si face à Blaise COMPAORE, Philippe OUEDRAOGO a courbé l’échine, face à son frère ennemi du PAI, Soumane TOURE il aura démontré qu’il est le digne « descendant » de Amirou THIOMBIANO et le légitime et légal secrétaire général du PAI. Il peut en tout cas se prévaloir de cela, ce qui vient conforter sa position avec tous ces procès qu’il a gagnés devant les tribunaux.

Arrivé 4e sur les 13 candidats en lice, Philippe OUEDRAOGO a gagné plus du double des voix de son adversaire Soumane TOURE. En effet, avec 47 505 suffrages exprimés, Philippe OUEDRAOGO recueille 2, 27 % des voix pendant que Soumane TOURE est à 1, 12 % pour 23 433 suffrages exprimés à son endroit. Un résultat qui ne souffre d’aucune contestation, et qui est légitime au regard du parcours politique des deux hommes. Aujourd’hui Philippe OUEDRAOGO peut se targuer une fois de plus d’avoir damer le pion à Soumane TOURE. Après donc le verdict des tribunaux qui lui ont toujours fait justice en annulant le récépissé de Soumane TOURE, cette élection ne règle-t-elle pas plus clairement le différend au niveau du PAI ?

En tout cas, de nouvelles perspectives s’offrent à Philippe OUEDRAOGO et gageons qu’il saura saisir les opportunités pour mieux se repositionner sur l’échiquier politique national. Même si son contentieux politique avec Soumane TOURE n’a pas encore été évacué par la justice, puisque ce dernier a fait recours, il faut dire que Phil’O pour ses partisans, peut être satisfait.

Le défi que les deux « frères ennemis » s’étaient comme lancés a été relevé avec brio. Il n’attend plus que les autorités judiciaires le remettent dans ses droits à moins que d’autres développements ne viennent réorienter l’affaire !

Par Frédéric ILBOUDO
L’Opinion

P.-S.

Voir notre dossier :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés