Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Procès Thomas Sankara : Le Réseau international justice pour Sankara réclame une reprise urgente du volet international

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • Communiqué de presse • mardi 8 février 2022 à 09h45min
Procès Thomas Sankara : Le Réseau international justice pour Sankara réclame une reprise urgente du volet international

L’instruction sur le volet international de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons, stoppée depuis un an, doit reprendre au plus vite, réclame le réseau international justice pour Sankara, justice pour l’Afrique, dans un communiqué de presse.

C’est avec colère et la plus grande inquiétude que nous apprenons qu’il n’y a plus d’instruction au Burkina Faso concernant le volet international de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons.

On se rappelle que le juge François Yaméogo avait clôturé le dossier sur les éléments nationaux du dossier, en octobre 2020 afin de pouvoir organiser le procès. Il avait ordonné la disjonction de la procédure concernant les éléments internationaux du dossier et la poursuite de l’instruction sur cette partie du dossier. Puis il fut appelé à d’autres fonctions au début de l’année 2021.

Un nouveau juge d’instruction avait été nommé à l’époque à Ouagadougou. Mais lui aussi avait été appelé à d’autres fonctions.

Or, depuis, aucun autre juge n’a poursuivi l’instruction. Pourtant, un lot important de nouveaux documents avait été livré en avril 2021 par les autorités françaises.
Jusqu’ici le procès s’est déroulé dans de bonnes conditions malgré la déstabilisation de vastes zones du pays par les HANI (Hommes armés non identifiés).

Toutefois, après une courte interruption au lendemain du coup d’État du 24 janvier, les nouvelles autorités du pays, en autorisant la reprise du procès le mercredi 2 février 2022, semblaient avoir montré leur volonté de ne pas en entraver sa poursuite.

Malgré les dénigrements des défenseurs de M. Blaise Compaoré, le Burkina montrait aux yeux du monde sa capacité à organiser un procès d’une telle envergure.
Mais il est inadmissible que l’instruction sur le volet international ait été stoppée, sans qu’aucune mesure n’ait été prise, depuis presque un an, pour la relancer.
Nous exigeons donc des autorités judiciaires du Burkina qu’elles s’acquittent de leur devoir, en prenant les mesures nécessaires afin qu’un juge reprenne cette instruction. Il en va de leur crédibilité.

Et nous appelons donc toutes les femmes et hommes, les organisations de défense des droits humains, les partis politiques et la société civile épris de justice, à se mobiliser pour que l’instruction sur le volet international de l’assassinat de Thomas Sankara et de ses compagnons reprenne sans tarder.

Fait à Ouagadougou, Niamey, Paris, Barcelone, Oxford, Sabadel, Turin, Ottawa, Las Palmas, Bobo Dioulasso, Banfora, Montpellier, Toulouse, Grenoble, Nîmes, Ajaccio le 7 février 2022

Le réseau international justice pour Sankara justice pour l’Afrique

Vos commentaires

  • Le 8 février à 10:18, par Sacksida En réponse à : Procès Thomas Sankara : Le Réseau international justice pour Sankara, justice pour l’Afrique réclame une reprise urgente du volet international

    Vous avez raison car dans cette assassinats politique et bien sur criminels les comploteurs ou complices Africains et Internationaux que sont : la France, les USA, la Lybie et la Cote D’ivoire et Autres doivent etre debusques mis sur des bancs des accuses, juges et condamnes devant l’opinion publique nationale et Internationale. C’est tres important afin que de telles tragedies contre l’Afrique par les Neocoloniaux et des Imperialistes occidentaux cessent. La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 15:41, par Pogbilla En réponse à : Procès Thomas Sankara : Le Réseau international justice pour Sankara réclame une reprise urgente du volet international

    Vous prenez vos lubies pour la réalité. Tous les observateurs bien informés savent que ce sont des Burkinabè qui ont assassiné des Burkinabè. De jeunes militants ont bien compris après le 15/10/87 jusqu’où ils en avaient été instrumentalisés. Que la pseudo rectification de la Révolution satisfait les attentes d’une partie de la communauté internationale, c’est évident. Néanmoins, ces satisfaits de la communauté internationale n’ont pas leur place au tribunal de la justice mais à celui l’histoire où siègent des historiens et non des juges. Soyons vigilants car convoquer la communauté internationale, aurait abouti à noyer le procès et à minimiser le rôle des véritables assassins du Président Thomas Sankara.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés