Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Lefaso.net • dimanche 30 janvier 2022 à 20h55min
Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés


En collaboration avec les Forces de défense et de sécurité burkinabè, des unités de la force Barkhane ont neutralisé une soixantaine de terroristes à Gorom-Gorom et à proximité de la frontière avec le Mali. Cette opération dénommée Laabingol visait, selon le communiqué de l’Etat-major des armées de la France, à reconnaître des zones connues pour abriter des groupes armés terroristes.

Ainsi du 16 au 23 janvier 2022, ces groupes armés ont été identifiés et neutralisés.
En plus de la soixantaine de terroristes neutralisés, le bilan fait état d’une vingtaine de motos et de plusieurs pickup détruits.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2022 à 21:08, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    N’gaw. On dirait que c’étaient les mardi seulement les bilans de barkane.
    Mais au fait, pourquoi barkane au Burkina vue sa signification ?

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2022 à 09:48, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

      @TANGA
      Ne serait-ce pas parce que vos commentaires récurrents dans leur négativité auraient une certaine tendance à ensabler les débats ?
      Bon, c’était surtout pour faire une blague.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2022 à 12:01, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

      @TANGA et autres de cette génération de mendiants sans aucune limite : Roch lui-même vous a dit que le Burkina n’a pas signé d’accord qui autorise l’intervention d’une armée étrangère sur le sol burkinabè sauf autorisation expresse. Vous n’avez jamais demandé pourquoi. Et vous continuez à faire ces genres de commentaires. Autre sujet : comment une poignée d’hommes, aussi formés soient-ils peuvent éradiquer le terrorisme sur l’étendue de 5 pays ? Cela doit rester une aide.
      - Tout ce dont vous accusez les Français vous pouvez le faire à nos propres FDS, avec tous les scandales dont le monde entier a été ému d’apprendre. Les burkinabé sont capables de mettre les MPP et compagnie au pouvoir et les renouveler, alors nous sommes indignes de donner des leçons au monde entier. Occupons-nous déjà des charbons fin, des voitures de la mairie, de la nourriture des soldats, etc. Vous avez accepté qu’on joue avec la vie du villageois et du soldat burkinabé, et vous voulez que les français viennent mourir pour nous ?
      - Les "Ngaw" et autres slogans ont chassé vos idoles, ils sont où là ? Un peu de modestie.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 21:37, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Ils semblent au sérieux maintenant. Ils veulent travailler ou bien c’est feu de paille pour que Wagner ne vienne pas chez nous ?
    Ils sont là depuis combien de temps ? En tout cas, nous avons pris notre destin en main. Nous aurons, par intérêt de la nation, d’autres partenaires si jamais nous voulons restaurer le territoire entier.
    L’équipe de l’ex gouvernement ne fonctionnait pas, nous sommes en train de la changer. Evidemment, cette équipe aussi de Barkhane sera changée si on veut aller jusqu’au bout de notre logique, ou du moins, elle sera fortement diluée par d’autres présences ; il le faut si nous voulons sécuriser notre territoire entier.
    Vive DAMIBA et ses Compagnons !
    Ne vous laissez pas tromper aussi vite.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 21:45, par Sonni ALIBER En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Le peuple burkinabé ne veut plus jamais jamais 👎 entendre le nom de Barkhane au Burkina ni au Mali 🇲🇱 et le peuple burkinabé et malien souhaitent le départ immédiatement de ces militaires étrangères française /L’Afrique souhaite revoir toutes les relations entre nos pays et la France 🇫🇷 //Nous ne voulons plus jamais jamais être dominé comme des esclavages /

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 22:02, par Cisse En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Vous voiyez tout çest publications que la france font çest pour evitez Des choses Mai les burkinabè doivent être trè vigilant la france nest pa option pour eradiqué le terrorisme çest eux qui allume le feux

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 23:15, par Le sage En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Des publications pour faire barrière à l’appel du peuple burkinabè à la diversité des partenaires économiques et militaires.
    Prenons l’exemple du peuple malien pour notre indépendance totale.le reste,on verra bien.
    L’indépendance ne se négocie pas.elle s’arrache.
    Aujourd’hui le Rwanda est libre, l’Algérie est libre, l’Égypte est libre.c’est le fruit d’une lutte farouche.
    Entre la clé et une miche du pain, lequel est meilleur pour un prisonnier ?
    C’est l’occasion pour nous de nous départir des forces
    Colonialistes qui se joue au pompiers ou s’assombrir encore pendant des décennies

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2022 à 07:50, par Congo En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

      C’est en réalité l’armée (Français) qui pèse moins dans l’Union Européenne qui vient nous pompée l’air dans le Sahel. Faces à ses échecs multiples, elles se métaphormose pour devenir Takouba afin de s’enlisser dans l’illusion d’etre une armée forte. Aucun pays ne s’est développer grâce à sa présence sur son sol.

      Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 23:31, par Le sage En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Si nous laissons barkane s’installer, c’est foutu pour nous.
    Voyez vous comment fonctionne la maison onusienne dans les pays africains ?ou encore la coalition dirigée anti djihadistes en Syrie ?Le gouvernement et le peuple demande leur départ, ils refuse de partir.
    Il faut que les nouvelles autorités de notre pays ait le courage de dire non à la France et laisser le reste avec le peuple.je suis prêt, nous sommes prêts.
    Dégage barkane, dégage takuba.avec la technologie actuelle vous voulez venir s’installer chez nous par dizaines de pays ? Vous n’êtes donc pas grande puissance !!! Des pillages Oui

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2022 à 23:42, par jeunedame seret En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Corruption psychologique. Attention à ces annonces des dragueurs. Nous ne sommes pas des filles faciles à séduire avec des belles phrases de fausses réalisations. Ce qui est sûr, on ne vous veut pas ; partez. Quels que soient vos soi-disant exploits. Force barkane force satane, adieu.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 05:20, par Yaya En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Bonne nouvelle, mais le timing me parait suspect.
    La force Barkhane etait où pendant l attaque d Inata et d autres…
    veulent ils prouver aux nouvelles autorités leur raison d être ?
    Je me pose la question…

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 05:24, par Yacouba En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Bande d ingrats ecerveles , il n y a pas pas plus grande armée , que l armée française !!!
    Vive les forces spéciales et la légion étrangère, de ce pays ami !
    Merci pour ces résultats, et le sacrifice de vos enfants !!

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 07:26, par Kinda En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Cher Monsieur, vous faites la promotion des armées étrangères sans vous en rendre compte en publiant ce genre d’information.
    Vous ne verrez jamais ce genre de publication dans leurs journaux. Vive l’armée Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 08:02, par Alexio En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    C est du deja vu et entendu avec cette force barkhane manipulatrice. Pour moi une poudre aux yeux. Quand le Mali avait entammer des pourparlers avec la federation de la Russie. Soudainement le meme scenario se produisant par la guerre informative barkhane.

    A grande pompe, Me Parly ministre de la defence lacher la bombe, bombatisquement que les elites spesiales avaient reussit a tuer un des leaders des terroristes sans nous montrer la photo de l ignoble personalite abattue.

    Il sagissait du Marocain Abou Abuberham Al Maghrebi considere comme nr2 et proche de lyad AG Ghali.

    Mais cela n a pas empevher le Mali a faire venir les Russes.

    PS : Pour memoire, et sous pressions les autorites maliennes avaient fait liberer 200 djihadiastes contre 3 otages europeens. sous le regime du president dechu . IBK.

    Ou etait la logique ?

    Cependant la sous fut un bain de sang des africains des trois pays du Sahel.

    LA FORCE BARKANE AVEC SES CALCULS GEOMILITAIRE EST DEVENUE LE PROBLE ET NON LA SOLUTION.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 08:29, par LE FORGERON En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Bonjour,

    Barkhane doit quitter le Burkina car c’est une fausse affaire. La France doit nous laisser payer nos propres armes et combattre les terroristes sur le sol burkinabè.
    Nous n’aimerons plus voir ces communiqués de Barkhane s’il vous plait car ces communiqués nous énervent plus.
    Laissez le Burkina payer ses armes et combattre les terroristes.

    Plus de Français sur le sol Burkinabè.

    La patrie ou la Mort Nous vaincrons !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 08:39, par La poule qui philosophe En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Bonjour,
    Voir tout ces commentaires haineux me surprend .
    Les cinq partenaires de la France sont : le Burkina Faso, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, qui forment à eux cinq le G5 Sahel. Je vous pose la question : comment 5 100 militaires ( français) peuvent être tenus pour responsables de la sécurité de toute l’immensité que représente ces cinq Nations ? Combien de soldats représentent l’addition des armées de ces 5 Pays ?
    Que vous ayez une vision de la France machiavélique, c’est tout à fait votre droit, compte tenu de son passé colonial. La France n’est pas angélique ? Sans doute pas tout à fait. Mais pourquoi croyez-vous donc que la Chine, la Russie voire même la Turquie s’intéresse à l’Afrique ?
    _

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 09:11, par Lepop En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    C’est bien. Mais la où on éradiqué 60 , une certaine reviendront pour harceler les populations. Il faut une présence dans la durée.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 09:41, par Kiemtore mahamadi En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Le mensonge est de trop.Dieu vous a abandonné donc pour mieu,plié bagage avant le chaooo.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 09:56, par Papi Daniel En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Au vu des commentaires, il va de soi que l armée française doit partir. D autant que contrairement aux djihadistes moyen orientaux, ceux du sahels ne sont pas pour les Français une menace réclamant autant de moyens. Aidons plutôt les kurdes et cessons de collaborer avec des putchistes. Et ça suffit de prétendre aider l Afrique tout en favorisant des Bolloré. Bonne route aux Africains, on n a visiblement plus rien à se dire et des relations commerciales saines suffiront bien.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 10:06, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Décidément, moi qui suis un lâche, je me sens de plus en plus mal à l’aise dans ce pays où pullulent les hardi héros, grand libérateurs de la patrie, farouches défenseurs de l’indépendance et de l’émancipation des peuples.
    Je me demande parfois s’il s’agit du même pays où quatre barbus en tapettes et en mobylette terrorisent des villages entiers, font fuir l’administration et les FDS, vont chercher des personnes honorables dans leur maison pour les assassiner,... c’est bien le même pays ?
    Moi, qui suis un lâche, je voudrais rendre ici hommage à ces soldats français, qui risquent quotidiennement leur vie (et parfois la perdent) dans un pays dont ils n’avaient jamais entendu parler, à 6000km de leurs parent, de leurs femmes et de leurs enfants.
    Alors, s’émanciper du joug de la France, oui, je suis d’accord, mais surtout, ne nous trompons pas de cible, ne nous trompons pas de combat. Faire chier Bolloré, Bouygues, Castel est à la portée de chacun d’entre nous, mais peut-être que se priver de bière et de canal+ est plus difficile que de maudire les soldats français sur internet.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 10:08, par One punch burkinbilaman En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Il me semble que l’armée avait refusé de solliciter les français pour lutter contre le terrorisme au BF en raison d’une méfiance sur leur supposée complicité avec ces derniers. C’était une grave erreur. Voilà qu’avec bonne intelligence ils arrivent à faire des choses. Je pense qu’on devrait d’abord aller jusqu’au bout de la coopération avec la france qui est théoriquement gratuite, quitte à en tirer les conclusions si ça ne marche pas, plutôt que de vendre immédiatement nos ressources avec les Russes. Vous comprendrez que la logique veut que celui qui t’aide gratuitement soit plus intéressé par des résultats définitifs plutôt que celui qui te facture qui risque de s’arranger pour que ça dure éternellement. Mais si la logique était le propre des africains on ne serait pas dans l’insécurité. Ouvrez un peu vos esprits et réfléchissez un peu avec un minimum de lucidité.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 10:30, par KingBaabu En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Je lis les comments et le moins que l’on puisse dire est que certains de mes compatriotes manquent énormément de jugeote. Une société de mercenaires ne pourra jamais combattre à la place de notre armée nationale pour ramener la paix. Nous n’éboulons tout simplement pas de puissances étrangères chez nous : ni bark Jane, no Wagner. Point.Nous attendons que le MPSR décline sa vision sur ce sujet.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 10:46, par drame En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Le drame au Burkina , c’est que chacun peut s’asseoir derrière un clavier et oser parler au nom du Peuple .
    Moi aussi comme des prédécesseurs internautes l’ont fait , je vais parler au nom du peuple.
    Au nom du peuple burkinabé , je salue l’engagement de Barkhane qui a permis de neutraliser beaucoup de chefs djihadistes au Sahel
    Au nom du peuple burkinabé je salue cette coopération entre Barkhane et l’Armée burkinabé qui a permis de neutraliser 60 terroristes
    Bravo aux FDS et VDP
    Bravo à Barkhane
    Au nom du peuple burkinabé je demande aux autorités de ne jamais laisser des mercenaires fouler la terre sacrée du Burkina Faso.

    Web Master laisser passer SVP

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2022 à 11:01, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

    Hum. Une opération des forces armées nationales appuyée par BARHANE ; Pourquoi cette la FRANCE qui fait le communiqué et non nous ? Pourquoi le timbre de la communication ne fait même pas allusion au BF ?

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2022 à 12:50, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Une soixantaine de terroristes neutralisés

      Parce que CE communiqué n’est pas destiné aux Burkinabé mais à informer les français à qui leurs soldats sont redevables ainsi que leurs supérieurs.
      Rien n’empêche nos autorités de tenir leurs peuples également informés. Les journalistes s’échangent des informations et chaque pays fait ce qu’il veut face à son peuple en fonction du respect qu’il a pour son peuple.
      En ce que je sache la France et le Burkina sont deux pays différents et chacun a ses responsables de la communication et communique à son peuple selon ses habitudes

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Le gouvernement a intérêt à prendre à bras le corps la situation de la région de l’Est », estime Marcel Ouoba, journaliste
Est du Burkina : L’armée et les volontaires pour la défense de la patrie repoussent une attaque terroriste
Insécurité dans le Sahel : L’armée burkinabè déjoue une attaque et tue une quinzaine de terroristes (Communiqué)
Région des Cascades : Les corps sans vie de quinze passagers découverts suite à un enlèvement par des hommes armés
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : La situation dans le Sourou offre « un spectacle désolant et très préoccupant », indiquent des ressortissants
Attaques terroristes au Burkina : Et pourtant Mahamadou Savadogo avait raison !
Burkina : Une centaine de terroristes neutralisés par l’armée aux environs de Gourcy
Reconquête du territoire national : La situation s’est améliorée, selon le service communication des Armées
Libération des 66 femmes enlevées à Arbinda : "Les recherches se poursuivent pour identifier les auteurs", promet le gouvernement
Insécurité au nord du Burkina : « Ceux qui tentaient de se cacher étaient froidement abattus », témoigne un rescapé de Bouloulou
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Enlèvement des femmes à Arbinda, un acte de guerre à valeur castratrice
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Les douaniers veulent contribuer à l’effort de guerre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés