Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Assistance humanitaire multisectorielle au Sahel : L’ONG Help fait ses preuves à Sebba

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 27 janvier 2022 à 10h00min
Assistance humanitaire multisectorielle au Sahel : L’ONG Help fait ses preuves  à Sebba

Dans le cadre du projet d’appui d’urgence en santé primaire et protection des populations vulnérables de la zone de Sebba, Nouna et Tougan, l’ONG Help a apporté un appui au système de santé et une assistance humanitaire aux populations de la région du Sahel et de la Boucle du Mouhoun. Une visite de terrain organisée les 18 et 19 janvier 2022 dans la commune de Sebba, située dans la province du Yagha, région du Sahel a permis de constater de visu les réalisations.

Les interventions de Help à Sebba dans le domaine de la santé/nutrition remontent à 2008 et se poursuivent en intégrant le volet urgence humanitaire du fait de la dégradation continue de la situation sécuritaire au Burkina Faso, particulièrement dans la région du Sahel. Pour faire face aux nouveaux défis sanitaires et humanitaires au Sahel et dans la Boucle du Mouhoun, Help, en consortium avec l’ONG Terre des hommes, met en œuvre depuis mars 2011 le « Programme d’appui d’urgence intégré en santé primaire et protection des populations vulnérables affectées par la crise sécuritaire dans les districts sanitaires de Sebba, Nouna et Tougan ; région du Sahel et de la Boucle du Mouhoun ».

Financé par le service de Protection civile et aide humanitaire de l’Union européenne (ECHO), sur une durée de onze mois ( mars 2021 à janvier 2022), ce projet vise à renforcer l’accès des populations impactées par les effets de la crise sécuritaire (PDI et populations hôtes) aux soins de santé primaire de qualité, aux soins nutritionnels, aux services de protection et à l’accès au paquet minimum Wash (Eau-Hygiène et Assainissement). Il intervient suivant quatre axes portant sur l’amélioration de l’accès aux soins curatifs et préventifs des populations hôtes et PDI, le développement des approches novatrices en santé communautaire, l’accès des ménages PDI à des abris, AME et WASH répondant à leurs besoins et le renforcement du système de protection au profit des personnes affectées par la crise.

Guélika Hama, mère d’une petite fille souffrant de malnutrition

Afin de toucher du doigt les progrès notables accomplis en matière d’amélioration des conditions de vie des personnes affectées par la crise sécuritaire dans la région du Sahel et de la Boucle du Mouhoun, une visite de terrain a été organisée sur trois sites.

Pour s’imprégner des actions concrètes réalisées dans le secteur sanitaire conformément au premier axe d’intervention du projet, le Centre de récupération et d’éducation nutritionnelle en interne (CRENI) du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Sebba a fait l’objet d’une visite. Plusieurs enfants malnutris y sont pris en charge avec l’appui de Help.

À en croire Guélika Hama, mère d’une petite fille souffrant de malnutrition, les actions du projet lui sont d’une grande aide : « depuis que je suis venue, on traite bien mon enfant, on lui donne des produits et pour couronner le tout, on me donne aussi à manger chaque midi et soir, donc vraiment l’appui de Help m’a beaucoup soulagé car de plus, tous les produits sont gratuits » a-t-elle affirmée.

Hamidou Maïga, attaché de santé en pédiatrie pendant une consultation

Cependant bien que cette aide soit appréciée par la majorité, le CRENI de Sebba fait encore face à certaines difficultés, confie Hamidou Maïga, attaché de santé en pédiatrie au centre. « Les difficultés, sont des choses qui ne manquent pas. D’abord au niveau des ressources humaines, malgré l’appui de l’ONG Help, il y a toujours un déficit en ressources humaines, car l’unité est devenue une pédiatrie. Ce n’est plus un simple CRENI comme avant. De ce fait, la charge de travail a considérablement augmentée et nous avons besoin de plus de personnel de santé pour pouvoir couvrir les différents postes de travail. En plus de cela les médicaments dont nous avons besoin sont parfois en manque. Certes il y a un appui mais nous avons toujours besoin d’un renforcement », a plaidé M. Maïga.

Après une heure passée au CMA, la visite s’est poursuivie à la mairie de Sebba où se déroulait une formation, au profit de 42 Accoucheuses villageoises (AV), initiée par l’ONG Help. En effet, le projet prévoyait le développement de nouvelles approches en santé communautaire et la participation des communautés à l’amélioration de l’accès aux soins dans son deuxième axe d’intervention. Ainsi, des accoucheuses villageoises venant des communes rurales de Tankougounadié et Sebba dans le Yagha ont reçu une formation sur la pratique de « l’accouchement hygiénique » et les soins du nouveau-né. Pour les bénéficiaires, l’appui de Help leur a été et continue d’être d’une grande utilité pour elles et pour leur communauté. En effet, le projet a permis de renforcer les compétences de nombreux Agents de santé à base communautaire (ASBC) et des AV et de les doter en médicaments et consommables, donnant lieu au traitement de 1 774 enfants au niveau communautaire en 10 mois de mise en œuvre du projet.

Séance d’apprentissage du port des gants médicaux durant la formation

Le projet s’est également fixé pour objectif d’apporter une assistance humanitaire aux nouveaux ménages déplacés internes conformément à son troisième axe d’intervention. C’est ainsi que des actions ont été menées en leur faveur ainsi que celle des populations hôtes. Pour constater de visu ces actions, le cap a été mis sur un des sites de déplacés, puis sur un ménage hôte à Sebba. A entendre le chef de projet Parfait Douamba, le projet a mis à la disposition de ces ménages 300 kits abris (composés de bâches, de supports pour dresser la tente) dont 100 kits à Sebba et 200 kits dans la Boucle du Mouhoun. Ces appuis ont aussi consisté à distribuer 300 kits d’Articles ménagers essentiels (AME) constitués notamment de nattes, de couvertures, de moustiquaires, de savon, de lampes solaires, d’ustensiles de cuisine. Barry Hamadou, originaire de la commune de Mansila mais vivant à Sebba, accueille chez lui onze ménages déplacés. Avec une telle charge, c’est difficile. C’est pourquoi il a sollicité un accompagnement supplémentaire pour les ménages hôtes, notamment en terme alimentaire. « Grâce au projet Help j’ai bénéficié d’un kit qui nous a soulagé…l’appel que je peux lancer c’est de voir du côté de la nourriture (..) ».

Barry Hamadou et certains membres des ménages PDI

D’un point de vue global, l’état de mise en œuvre du projet est appréciable selon les acteurs.

Pour M. Douamba, le projet a atteint globalement des résultats assez tangibles mais il faudrait par la suite prendre en compte le côté autonomisation des ménages. « Toutes ces réalisations montrent que le projet a réussi et que l’on gagnerait à renforcer les acquis et à ouvrir le projet à d’autres domaines tels que la sécurité alimentaire qui est un besoin ressenti et exprimé par les personnes déplacées internes. Il est aussi important qu’on développe le côté résilience à savoir la formation des jeunes dans les métiers, la formation des femmes pour les activités génératrices de revenus tels que le maraîchage pour leur permettre d’atteindre cette véritable autonomisation. »

Douamba Parfait, chef du projet à Sebba

Pour mémoire, Help est une ONG allemande d’aide d’urgence et de développement créée en Allemagne il y a de cela 41 ans, notamment en 1981. Conformément à son mandat humanitaire, Help apporte de l’aide à des personnes en détresse, victimes de catastrophes naturelles ou de conflits armés, sans distinction de race, de religion ou d’idéologie. Elle soutient également les initiatives de développement. Help est présente au Burkina Faso depuis 2008 et s’investie dans le domaine de la santé, de la nutrition, du WASH, de la sécurité alimentaire, des urgences humanitaires. Elle est active dans la gestion des crises humanitaires au Burkina Faso, notamment dans la région du Sahel, du Centre-Nord, du Nord et de la Boucle du Mouhoun. La vision de Help est celle d’un monde où la misère, la pauvreté et l’injustice sociale sont surmontées et où les hommes et les femmes vivent de manière autonome dans la dignité, la paix et la sécurité.

Nado Ariane Paré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise à la mine de Houndé : Il y a trois ans, en juin 2019, le CGD alertait sur la situation déjà explosive
Chemin de fer Abidjan - Ouagadougou : SITARAIL consolide le pont ferroviaire du fleuve Mouhoun
Assurance maladie universelle au Burkina : Etudiants et professionnels en pourparlers pour une opérationnalisation effective
École burkinabè des affaires : Une conférence publique sur l’impact des crises sécuritaire et sanitaire dans la chaîne d’approvisionnement
Foire « Campus Team Europe » : Présenter aux étudiants burkinabè les opportunités de bourses offertes par l’Union européenne
Burkina : Quand des agents de liaison se prennent pour des demi-dieux…
Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés
Forces armées nationales : Six gendarmes radiés pour convenance personnelle
Affaire Dabo Boukary : « Non à 32 ans d’impunité », clament les étudiants
Effondrement d’un bâtiment universitaire à Koudougou : Le tribunal administratif rejette la décision de l’ARCOP
Lutte contre le terrorisme : Le Président du Faso prêche l’engagement et l’unité dans la garnison de Bobo
Défis sécuritaires au Burkina : Le rôle des chercheurs examiné par le Haut conseil national de la recherche scientifique et de l’innovation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés