Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 25 janvier 2022 à 22h16min
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires  prolongée jusqu’au 29 janvier 2022

La suspension des cours dans les établissements scolaires est prolongée jusqu’au Samedi 29 janvier 2022. Le communiqué datant du 25 janvier 2022 émane du Secrétaire général du ministère en charge de l’Education, Pr Kalifa Traoré. Nous apprenons par ailleurs du ministère en charge de l’enseignement supérieur que les cours sont également suspendus pendant la même période dans les universités et instituts publics et privés.

Vos commentaires

  • Le 26 janvier à 09:29, par arsène bamogo En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022

    Et voilà que ça commence mal ! Que craignent les nouvelles autorités pour fermer les établissements scolaires aussi longuement ? Déjà qu’on a du mal à boucler les programmes avec les jours chômés, ceux des grèves et nous en oublions...

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 15:38, par Hyacinthe Ouedraogo En réponse à : Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022

    Il faut donner le temps aux militaire de s’organiser asser bien pour nous en sortir de cette merde dont nous avons été victime depuis plus de 35 ans. C’est pas de la magie là.
    On a voulut un changement, et des gens se sont portes volontaire pour nous accompagner. Alors, laissons les et donons les le temps. De toute les facon rien ne press.
    LA PATIENCE ES UN CHEMIN D’OR.
    il y a 3 choses dont ils doivent se préoccuper actuellement :
    1) la réconciliation national nécessaire pour la lute contre un ennemie commun qui es le terorisme. Dans cette lute, on a besoin de tout le monde, même les prisonniers politique ;
    2) la lute contre la corruption qui es un fléau a punir sans exception et sévèrement afin que le nom du pays reflect les individue qui l’ont adopté ;
    3) enfin la sécurité qui est absolutemznt necessaire pour que la vie courant reprenne de part et d’autre sur toute l’etendue du teritoire national afin que les autres éléments de l’economie nécessaire au développement prennent leur envole.
    Alors, de grâce donons leur le temps et faisons leur confiance🙏🙏🙏

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Air Burkina : Maxime Toé, le nouveau commandant de bord, face à d’immenses défis
Burkina Faso : L’association CADIS-BF rend hommage aux martyrs camilliens le 25 mai 2022
Filtration des moteurs : Optez pour les filtres HIFI FILTER disponibles au Burkina Faso chez DRINCO
Mine de Perkoa - Burkina : La 2e chambre de refuge est vide, mais l’espoir reste permis
Camp de jeunes : Impliquer la jeunesse dans la recherche de la paix, la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation
Koudougou : Après la mort d’un étudiant dans une bousculade, le ministre de l’enseignement supérieur ordonne la fermeture temporaire d’un restaurant universitaire
Décès d’un étudiant au restaurant universitaire de Koudougou : Le comité exécutif de l’UGEB et de l’ANEB exige l’ouverture d’une enquête
Analyse comparative entre les sexes dans le domaine de l’énergie : Le rapport remis à la première responsable de l’énergie, Maminata Traoré
Agropastoralisme dans le Centre-sud du Burkina : Les besoins réels des producteurs passés à la loupe
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes au Burkina, selon l’Agence nationale de la météorologie
Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la poursuite des opérations sur le terrain
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés