Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Déclaration universelle des droits de l’homme : Le 73e anniversaire célébré dans la région du Centre-Nord

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 00h21min
Déclaration universelle des droits de l’homme : Le 73e anniversaire célébré dans la région du Centre-Nord

La Commission nationale des droits humains (CNDH) a commémoré, en différé, le 73e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le vendredi 21 janvier 2022 à Kaya, dans la région du Centre-Nord. Placée sous la présidence du premier responsable de la CNDH, la cérémonie a réuni, dans la salle de conférence du Conseil régional, de nombreuses personnalités dont le gouverneur et les acteurs de la promotion des droits humains.

« Tous humains, tous égaux ». C’est sous ce thème que la CNDH a célébré en différé à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, le 73e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). Cette région, fortement touchée par la crise sécuritaire, est aussi marquée par les inégalités de tout genre, dont les inégalités de sexes. Le choix de cette ville pour abriter cette commémoration revêt une importance capitale, selon Isaïe Bamogo, directeur régional en charge des droits humains du Centre-Nord.

Vue de la salle

« En matière de respect des droits humains, notre région est particulièrement éprouvée, et fait face à un défi lié notamment à la recrudescence des attaques qui engendrent beaucoup de cas d’atteintes au droit à la vie, d’atteintes au droit de propriété, sans oublier les atteintes à dignité avec les cas de viols et de violences basées sur le genre », a énuméré Isaïe Bamogo.

Isaïe Bamogo, directeur régional en charge des droits humains du Centre-Nord.

Cette célébration est donc l’occasion de faire passer un message. « L’objectif de cette commémoration est interpeller l’opinion sur la persistance des inégalités, notamment les inégalités de genre, et de sensibiliser les participants et le grand public sur la nécessité d’une meilleure mise en œuvre des normes et principes universels inscrits dans la DUDH, pour davantage de libertés, d’égalité et de respect des droits de tous », a expliqué Khalifa Rodrigues Namoano, le président de la Commission nationale des droits humains (CNDH).

Khalifa Rodrigues Namoano, président de la Commission nationale des droits humains (CNDH)

Et pour ce faire, quatre communications ont été développées. Elles ont porté sur le rôle et les missions de la CNDH dans la protection des droits humains dans un contexte de crise sécuritaire, l’impact de la crise sécuritaire sur l’effectivité des droits des femmes dans la région du Centre-Nord, le défi en matière de promotion de l’égalité de genre au Burkina Faso et la contribution des femmes pour une société pacifique et dans la cohésion sociale. Ces communications ont été suivies d’échanges en vue de formuler des recommandations pour améliorer la protection des droits humains.

Photo de famille

Rappelons que la Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations-unies.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Lefaso.net/Collaborateur Kaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Air Burkina : Maxime Toé, le nouveau commandant de bord, face à d’immenses défis
Burkina Faso : L’association CADIS-BF rend hommage aux martyrs camilliens le 25 mai 2022
Filtration des moteurs : Optez pour les filtres HIFI FILTER disponibles au Burkina Faso chez DRINCO
Mine de Perkoa - Burkina : La 2e chambre de refuge est vide, mais l’espoir reste permis
Camp de jeunes : Impliquer la jeunesse dans la recherche de la paix, la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation
Koudougou : Après la mort d’un étudiant dans une bousculade, le ministre de l’enseignement supérieur ordonne la fermeture temporaire d’un restaurant universitaire
Décès d’un étudiant au restaurant universitaire de Koudougou : Le comité exécutif de l’UGEB et de l’ANEB exige l’ouverture d’une enquête
Analyse comparative entre les sexes dans le domaine de l’énergie : Le rapport remis à la première responsable de l’énergie, Maminata Traoré
Agropastoralisme dans le Centre-sud du Burkina : Les besoins réels des producteurs passés à la loupe
Mineurs coincés à Perkoa : La chambre de refuge retrouvée vide
Prévision saisonnière 2022 : Les pluies seront abondantes au Burkina, selon l’Agence nationale de la météorologie
Drame de Perkoa : Le gouvernement suit de près la poursuite des opérations sur le terrain
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés