Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Nouvelle vague de Covid-19 au Burkina : Le ministère de la Santé contre-attaque

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 00h21min
Nouvelle vague de Covid-19 au Burkina : Le ministère de la Santé contre-attaque

Depuis quelques mois déjà, la maladie à coronavirus connaît une forte recrudescence au Burkina Faso. Le nombre de contaminations va croissant, de quoi inquiéter les autorités nationales. Pour contrecarrer l’évolution de la pandémie, des mesures sont envisagées par le ministère de la Santé. Mesures que le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et du Bien-être a portées à la connaissance des hommes de médias le vendredi 21 janvier 2022 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse.

Ces quatre derniers mois (septembre à décembre 2021) ont été marqués par une hausse significative du nombre de cas de Covid-19 au Burkina Faso. En septembre, le pays a enregistré 14 290 cas confirmés, 15 103 cas en octobre, 14 290 cas en novembre et 18 421 cas en décembre. En plus de cette récurrence, on note la présence de quatre différents variants de la maladie, à savoir le variant Delta, le variant Béta, le variant Alpha et le variant Omicron.

Selon le Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et du Bien-être, au cours de la période du 1er au 19 janvier 2022, le Burkina Faso a enregistré 2 014 nouveaux cas confirmés de Covid-19, avec 20 décès dont 19 non-vaccinés. Dans cette même période, 514 cas graves ont été pris en charge par les structures de santé. Parmi ces patients ayant été hospitalisés, on dénombre 512 patients non-vaccinés, contre deux vaccinés. « L’analyse montre une augmentation des cas graves chez les personnes non-vaccinées », a fait comprendre Charlemagne Ouédraogo.

Face à cette situation difficile, et dans le souci d’améliorer le processus de réponse en lien avec cette nouvelle vague, « plusieurs actions sont en cours », selon le ministre de la Santé. Il s’agira de poursuivre les actions de plaidoyer auprès des leaders d’opinion que sont les responsables coutumiers, religieux communautaires, afin que ceux-ci respectent les mesures barrières et adhèrent à la vaccination. Il s’agira aussi de mettre en œuvre un plan de renforcement de la communication sur les bienfaits de la vaccination et d’augmenter l’offre de vaccination. Dans ce sens, le ministre annonce qu’une campagne de vaccination se tient sur toute l’étendue du territoire du 21 au 27 janvier 2022, avec pour objectif de « réduire le nombre de cas graves et de décès ». Enfin, il est prévu un « renforcement des capacités de prise en charge des cas graves des hôpitaux ».

Face à la situation actuelle, le ministre a insisté sur la nécessité de continuer à respecter les mesures barrières, tout en sollicitant un engagement communautaire afin de bouter la pandémie hors des frontières du Burkina.

Abdoul Rachid SOW

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 12:38, par Vérité Indiscutable En réponse à : Nouvelle vague de Covid-19 au Burkina : Le ministère de la Santé contre-attaque

    Même les pays qui ont connu le plus grand nombre de cas et de morts ont des difficultés pour imposer le vaccin. (Mouvements novax en France et en Italie).
    Ce vaccin n’est pas la solution. Renseignez-vous parfaitement en Angleterre et en Espagne ; je ne parle même plus de l’Inde !!!!!!!
    Soyons réalistes au Burkina. Ce vaccin ne sert à rien.

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 09:33, par jagger sangare En réponse à : Nouvelle vague de Covid-19 au Burkina : Le ministère de la Santé contre-attaque

      c’est la vérité indiscutable ; je crois bien qu’ils savent la réalité mais sont payé pour nous vacciner ; allons voir si eux même sont vaccinés ? pourquoi ils ne demandent pas aux gens la raison de leur refus face à ce vaccin quand on sait que personne ne veut mourir ? je suis sur que certains feront de la prison dans cette affaire de génocide global, je crois qu’en Italie ça a commencé.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le Covid-19 au Burkina : L’ambassade des Etats-unis organise une journée de vaccination
Covid-19 au Burkina Faso : L’Institut national de santé publique appelle toujours au respect des mesures barrières
Covid-19 : Plus de deux tiers des Africains ont été exposés au virus, selon l’OMS
Covid-19 au Burkina : Aucun cas confirmé à la date du 26 mars 2022
Covid-19 au Burkina : Quatre nouveaux cas et un décès enregistrés à la date du 14 mars 2022
Covid-19 au Burkina : Le SIG ne communique plus sur sa page Facebook depuis le 20 février 2022
Colloque sur le covid-19 : Les Actes sont disponibles
Covid-19 au Burkina : Près d’un million de personnes vaccinées en un mois
Poème : « Omicron, Omicron quand iras-tu jamais ? »
Coronavirus au Burkina : 9 nouveaux cas confirmés à la date du 31 janvier 2022
Coronavirus au Burkina : 13 nouveaux cas confirmés à la date du 29 janvier 2022
Coronavirus au Burkina : 12 nouveaux cas confirmés à la date du 27 janvier 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés