Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 00h10min
Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

« La lutte continue ! ». C’est le mot d’ordre de manifestants, déterminés à braver la grande mobilisation des Forces de l’ordre en cette matinée, samedi, 22 janvier 2022, de marche annoncée par des organisations de la société civile pour exiger la démission du président Roch Kaboré.

Les commerces au centre-ville, notamment sur l’avenue de l’indépendance, principale voie d’accès à la Place de la nation, lieu symbolique des rassemblements de protestations, sont fermés. Dans les encablures, c’est la course poursuite entre manifestants et forces de l’ordre, dans des nuages de gaz lacrymogène.

« Nous allons sortir, jusqu’à ce que Roch (Kaboré) dégage. Ses enfants (parlant des forces de l’ordre, ndlr) ne peuvent pas le sauver », s’encouragent des manifestants, repliés côté ouest du grand marché où s’organisait, difficilement, la résistance par petits groupes.

Des barricades (pneus, pierres, briquets et autres débris) sont érigées sur des voies, obligeant les agents de maintien de l’ordre au nettoyage.

A travers les véhicules de patrouille des forces de l’ordre, on note également des interpellations de manifestants. Constat fait entre 10h30 et 11h30.

Cette manifestation est la deuxième du genre, en l’espace de deux mois ; la première s’étant tenue le 27 novembre 2021 dans les mêmes conditions de rapport de force entre l’autorité (qui a interdit ces marches) et les manifestants.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 janvier à 12:44, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

    QUE LES HAUTS CADRES DU MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRÈS = LE MPP ARRÊTENT DE SE FOUTRE DES MILITANTS DU PARTI = LES MPPISTES ET DE SURTOUT LES PRENDRE POUR DES CONS : Dès la prise du pouvoir en NOVEMBRE 2015 auquel j’ai participé à ma manière, LE PLUS QUE FERVENT MILITANT DU MPP que je suis jusqu’à ce jour, a tout de suite compris que quelque chose ne tournait pas rond au sein du parti. Et rappelez-vous très bien que SALIFOU DIALLO = LE GRAND MANITOU était encore VIVANT quand sévèrement, j’ai commencé à ouvertement critiquer « LA GESTION CLANIQUE » de mon parti de cœur et de raison. Cette précision a son importance de taille car d’aucuns doivent comprendre que JE SUIS EN DÉSACCORD AVEC LE MPP et que cela ne date pas d’aujourd’hui. De JANVIER 2014 à FIN NOVEMBRE 2015, LES MPPISTES DE LA 1ère HEURE ont sacrifié leur vie pour l’ascension du parti au pouvoir et majoritairement, ils ont été payés en monnaie de singe : Amèrement, LA FRUSTRATION ET LE REGRET les habitent de nos jours !

    CETTE JOURNÉE DU SAMEDI 22 JANVIER 2022 est seulement symbolique car désormais, elle ouvre royalement la voie à LA FIN PRÉMATURÉE DU RÉGIME KABORÉ qui vraisemblablement n’atteindra pas 2025 à cette allure. Cette sale manière de vouloir SACRIFIER LES ENFANTS DES AUTRES et mettre les siens totalement à l’abri, ne passera point du tout. Que tous ceux qui profitent largement des avantages et autres privilèges sortent avec LEURS FAMILLES au-devant pour défendre leur pouvoir qui les nourrit. L’APPEL DU PRÉSIDENT DU MOUVEMENT DU PEUPLE POUR LE PROGRÈS = LE MPP et par ailleurs LE PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE ALASSANE BALA SAKANDÉ = LE PRÉBAS qui a été lancé hier à tous les militants de venir défendre LE POUVOIR qui veut leur échapper, est resté lettre morte. AUCUN MILITANT n’est encore prêt à se sacrifier pour UN PARTI CLANIQUE ET INGRAT.

    LA MARCHE EST DÉJÀ UN SUCCÈS car LE CENTRE-VILLE DE OUAGADOUGOU est totalement paralysé et à l’intérieur du pays, la mobilisation ne faiblit pas et pour un début, ce n’est pas mal du tout. LES DÉS SONT DÉFINITIVEMENT JETÉS et les jours à venir seront encore plus difficiles pour la survie du RÉGIME KABORÉ qui a grand intérêt à sérieusement écouter LA VOIX DU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ.

    LE MPP EST TRÈS DÉCIDÉ À S’ACCROCHER AU POUVOIR PAR TOUS LES MOYENS !

    ON NE DIRIGE PAS UN PAYS CONSTAMMENT DANS LE FAUX ET LE MENSONGE !

    LE CŒUR DE LA MAJORITÉ DES BURKINABÈ EST TROP REMPLI DE HAINE !

    APAISONS NOS CŒURS !

    LES BURKINABÈ DOIVENT SE PARLER FRANCHEMENT QUE DE VOULOIR BRÛLER LEUR PAYS !

    PARCE QU’ON SE CROIT FORT, ON IMPOSE TOUT AU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ AVEC MÉPRIS ET ARROGANCE !

    LES DICTATURES PRENNENT TOUJOURS FIN BRUTALEMENT !

    TÔT OU TARD, LE PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ VA RÉCUPÉRER « SA DIGNITÉ » BAFOUÉE PAR LE RÉGIME KABORÉ ET QU’IMPORTENT LES MANIÈRES !

    LE BURKINA FASO SERA CE QUE LES BURKINABÈ VOUDRONT QU’IL SOIT !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !…………….L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 13:09, par HUG En réponse à : Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

    Le burkina est devenue une etat policier.Allons sseulement .On bande les muscles devant les hommes au mains nues. On doit faire attention à ce que on fait. Meme si on a le soutient des chefs coutumiers cela ne doit pas etre gage de toutes les derives.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 14:07, par Charly En réponse à : Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

    Eh mon pays 😭😭😭😭. Comment en est-on arrivé à là ?
    Je saigne ! 😭😭😭😭

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 18:17, par Yam Wek’r wakat En réponse à : Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

    Dans une démocratie, le peuple est le pilier du pouvoir car de lui ce pouvoir tire son existence. Aussi, lorsqque le pouvoir en place décide d’agir contre les intérêts de ce peuple, il y a lieu de craindre. J’espère que les autorités de mon pays sauront raison gardée pour mettre les intérêts du Peuple Burkinabè en première place.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 18:29, par Alexio En réponse à : Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent

    ROCK MARC CHRISTIAN. Tu es finit. D abord tu as saboter la memoire de Thomas I Sankara. Un opportuniste qui a profiter de la Francafrique pour se coller au pouvoir sans resultat positif.

    Demasker par ses accusations contre Blaise Compaore åpor complicite avec les terroristes.

    Aujourdhui l arbre ne peut plus cacher la foret. Le Burkaina Faso est diriger par un fils a-pappa incompetent placer par la France. Unpays criminel qui nous sucent au vu et au su de nos dirigeants corrumpus.

    Le Burkina Faso ne vous appartiennent pas. Si vous ne pouvez pas rendre votre rolle de serviteur du peuple, vous ne meritent pas de diriger le destin de ce peuple tant humulier par la Francafrique.

    L anarchie s installera, a cause de l incompetance notoire observee dans cette crise securitaire qui estait une grande occasion de foutre la France au dehors de nos affaires internes et d etre le pyroman qui revient en sapeur pompier.

    Le åeuåle a toujpurs raison.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat : “Il faut aller à l’école de la curiosité”, conseille le coach Anicet Bakyono
Lutte contre le terrorisme : Quinze gendarmes de l’USIGN décorés de la Croix du combattant
Dédougou : Le Salon des métiers et des emplois décents tient toutes ses promesses
8e anniversaire de la mort du juge Salifou Nébié : « Il appartient à notre Etat d’affirmer sa volonté d’accompagner les enquêteurs », estime le Syndicat autonome des magistrats du Burkina
Région du Centre-nord : Des Burkinabè de la diaspora offrent des médicaments et des consommables médicaux d’une valeur de plus de 356 millions de FCFA aux personnes déplacées internes et aux populations vulnérables
Insécurité : Les habitants de Pissy (Ouagadougou) demandent des patrouilles policières renforcées
Burkina : Le collectif "Sauvons le Burkina Faso" vient en aide aux déplacés internes de Pobé Mengao
Journée mondiale de migration des poissons 2022 : Le Burkina Faso et le Ghana célèbrent leur première édition
Solidarité : SAP Olympic offre des pneus et des chambres à air aux personnes handicapées physique moteur de la province du Houet
Lutte anti-corruption au Burkina : « Notre attente est que les autorités aient elles-mêmes la volonté de lutter contre la corruption », souhaite Sagado Nacanabo
Lutte contre le terrorisme : L’Association des citoyens leaders invite les forces armées nationales à parler le même langage
Vigoureuse riposte à l’attaque du détachement de Bourzanga : Le Chef suprême des Armées décore le personnel de la Croix du combattant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés