Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat signés avec les ONG de mise en oeuvre du projet

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 17 janvier 2022 à 13h00min
Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat signés avec les ONG de mise en oeuvre du projet

Afin d’assurer la mise en œuvre efficiente du projet Benkadi dans les sept régions d’intervention au Burkina Faso, des accords de partenariat ont été signés entre les organisations de mise en œuvre du projet. D’un coût d’environ 221 millions de FCFA, ces protocoles vont permettre la réalisation des activités prévues pour l’année 2022. La cérémonie de signature qui a eu lieu ce vendredi 14 janvier 2022, a été précédée d’une session de travail au cours de laquelle ces organisations et le SPONG, à travers l’unité de coordination du projet, se sont accordés sur les termes et les modalités du partenariat.

La signature des protocoles de partenariat marque le démarrage effectif du projet Benkadi Burkina. Lancé au plan national le 29 novembre 2021, le projet vise à renforcer la résilience des communautés face aux effets néfastes des changements climatiques. D’une durée de cinq ans, il sera mis en œuvre dans sept régions que sont le Sahel, le Centre-nord, le Nord, le Centre-est, le Plateau central, le Centre-ouest et les Cascades. Pour ce faire, sept organisations intervenant dans ces zones ont été retenues. Il s’agit respectivement de UFC-Dori, APIL, APDER, Children Believe, Tii-Palga, ASMADE et AGEREF.

Les accords de partenariat signés par chacune des organisations, définissent les conditions de la collaboration avec le SPONG. Selon Sylvestre Tiemtoré, coordonnateur du SPONG et directeur régional du programme Benkadi, les protocoles ont d’abord été discutés avec l’ensemble des acteurs avant la signature, afin d’obtenir un consensus.

Sylvestre Tiemtoré, coordonnateur du SPONG et directeur régional du programme Benkadi

Sur le terrain, les organisations partenaires devront mener des actions terrain en lien avec le plaidoyer sur la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques et le suivi citoyen des politiques publiques environnementales. A en croire Sylvestre Tiemtoré, elles vont consister essentiellement à des actions de plaidoyers et de renforcement de capacités des organisations de la société civile au niveau local, afin qu’elles puissent comprendre en quoi consiste les politiques publiques. Des activités de formation des communautés à la base ainsi que de renforcement des capacités des partenaires étatiques et du secteur privé sont aussi prévues.

Signature de protocole

De plus, des plans d’actions de plaidoyer vont être développés en lien avec les engagements pris par le Burkina Faso pour agir sur l’atténuation et l’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques. Un accent particulier sera mis sur le volet mines. "Les sociétés minières ont pris des engagements en matière de mesures de sauvegarde environnementale et nous voulons vérifier si ces mesures sont effectivement mises en œuvre. Aussi, accompagner et sensibiliser les artisans miniers sur les sites d’orpaillage afin qu’ils puissent respecter la réglementation en la matière, notamment ne pas utiliser le mercure, le cyanure, etc", a laissé entendre le directeur régional du programme Benkadi.

En rappel, Benkadi signifie en langue bambara travailler ensemble dans la même direction. Il est mis en œuvre au Burkina Faso, au Mali, en Côte d’Ivoire et au Benin.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des citoyens s’interrogent sur l’avancée du dossier de l’ex maire Armand Beouindé et les 77 véhicules
Saisie de cocaïne à Bobo : Ce qui a mis la puce à l’oreille des douaniers
Education inclusive : L’ODDS concerte les acteurs pour la quatrième conférence régionale
Afrique : Les dirigeants et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire
Manifestations d’orpailleurs à Houndé : Une ville sous haute tension, le gouverneur des Hauts-Bassins en sapeur-pompier
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Renforcement des capacités des acteurs du Cadre MRV national sur l’utilisation du Logiciel et lignes directrices du Groupe d’Experts Inter-gouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Fonds commun genre : Seize projets retenus pour 2022-2023
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés