Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • • jeudi 13 janvier 2022 à 22h44min
Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 13 janvier 2022, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 12 H 30 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, procédé à des nominations, entendu des communications orales, et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

Pour le compte du ministre d’Etat, Ministre auprès du Président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale :
Le Conseil a adopté un décret portant modification du décret n°2021-1165/PRES/PM/MRNCS/MATD/MSECU/MINEFID/MFSNFAH/MJPEE du
19 novembre 2021 portant création, attributions, composition et fonctionnement du Comité national d’organisation du Forum national de la réconciliation.

L’adoption de ce décret modificatif permet de se conformer aux dispositions du décret n°2021-1297/PRES/PM du 13 décembre 2021 portant composition du Gouvernement en vue de faciliter l’organisation pratique et la coordination de toutes les activités entrant dans le cadre de la tenue effective du Forum national de la réconciliation.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES ARMEES ET DES ANCIENS COMBATTANTS

Le Conseil a entendu un rapport relatif à la tentative de déstabilisation des institutions de l’Etat. Suite à des dénonciations, une saisine du parquet militaire de Ouagadougou a conduit à l’interpellation de personnes suspectées, le 10 janvier 2022.
A la date du 12 janvier 2022, quinze (15) personnes ont été interpellées soit 10 militaires et 05 civils. Suite aux auditions, trois (03) personnes ont été libérées (01 militaire et 02 civils).

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN

Le Conseil a adopté deux (02) décrets portant respectivement fixation des indemnités liées à la charge de recouvrement et aux postes de responsabilités exercés au sein de la Direction générale des impôts et fixation des indemnités liées à l’exercice des fonctions d’ordonnancement.
L’adoption de ces décrets permet d’harmoniser les indemnités entre les régies de recettes, d’une part et les régies de dépenses, d’autre part.

I.4. AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION, DES
RELATIONS AVEC LE PARLEMENT, DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

Le Conseil a adopté un rapport relatif aux résultats de l’étude d’élaboration d’une stratégie de communication gouvernementale.
Cette étude a identifié les problèmes relatifs à la bonne conduite de la communication de l’action gouvernementale et formulé des recommandations. Il s’agit entre autres :

-  de l’adoption d’un organigramme-type pour toutes les directions de la communication et de la presse ministérielle et des institutions ;
-  de la mise en place par un décret d’une cellule et d’un dispositif de communication de crise ;
-  de l’adoption d’une charte graphique nationale à l’effet d’authentifier et de protéger les documents officiels et de garantir une meilleure utilisation des symboles de l’Etat ;
-  de la mise en œuvre d’un branding pour l’image du Burkina Faso à l’international ;

-  de la mise en œuvre d’un plan de formation des acteurs de la communication dans leurs rôles respectifs.
L’adoption de ce rapport permettra de doter notre pays d’une nouvelle stratégie de communication gouvernementale.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DES AMENAGEMENTS HYDRO-AGRICOLES, DE LA MECANISATION ET DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES

Le Conseil a adopté un rapport relatif à la situation de l’influenza aviaire hautement pathogène au Burkina Faso.
Notre pays connaît des mortalités importantes de volailles enregistrées courant décembre 2021 au niveau des élevages traditionnels et modernes dans les provinces du Kadiogo (Région du Centre), du Sanguié (Région du Centre-Ouest) et du Zoundwéogo (Région du Centre-Sud). La situation évolue à un rythme accéléré, passant de trois (03) foyers le 31 décembre 2021 à quarantedeux (42) foyers confirmés à la date du 07 janvier 2022.

Le Conseil a procédé à l’annonce officielle de la maladie de la grippe aviaire et a instruit le ministre chargé du dossier à prendre les dispositions nécessaires pour une riposte vigoureuse.

II. COMMUNICATIONS ORALES II.1. Le ministre d’Etat, Ministre auprès du Président du Faso, chargé de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale a informé le Conseil de l’installation du Conseil National d’Orientation et de Suivi de la Réconciliation Nationale (CNOS-RN), le 20 janvier 2022 à 16 heures dans la salle polyvalente de la présidence du Faso.

II.2. Le ministre du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises a informé le Conseil de la tenue de la 3ème édition du Salon International du Coton et du Textile (SICOT) à Koudougou, du 27 au 28 janvier 2022, sous la présidence du Chef de l’Etat.

III. NOMINATIONS  

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES
A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

-  Monsieur Salifou GUIRA, Mle 212 423 W, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur des ressources humaines ;
-  Monsieur Souleymane SORY, Mle 247 257 E, Conservateur des archives, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur des archives audiovisuelles et électroniques.

Pour le compte de l’Autorité supérieure du contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC) :
-  Monsieur Philippe Néri Kouthon NION, Mle 54 648 C, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Contrôleur Général d’Etat.

B. AU TITRE DE LA PRIMATURE

- Monsieur Adama BELEM, Ingénieur du génie civil et infrastructures, est démis de ses fonctions de Directeur Général de la Maîtrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin (MOAD), pour dysfonctionnements majeurs dans la gestion et la coordination du projet ayant conduit à un impact négatif sur la qualité et les délais des travaux.

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA
SECURITE

LES PERSONNES DONT LES NOMS SUIVENT SONT NOMMEES AU POSTE DE GOUVERNEURS :

Région de la Boucle du Mouhoun : Colonel Mamadou BOUKOUMA, Officier supérieur ;
Région de l’Est : Colonel Elie TARPAGA, Officier supérieur ;
Région du Nord : Colonel-Major Pierre OUEDRAOGO, Officier supérieur ;
Région du Sahel : Lieutenant-Colonel P.F. Rodolphe SORGHO, Officier supérieur.

D. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

-  Monsieur Saidou ZONGO, Mle 49 036 H, Conseiller des affaires étrangères, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Secrétaire général, Ambassadeur ;
-  Monsieur David OUOBA, Consultant, est nommé Directeur de Cabinet, Ambassadeur ;
-  Monsieur Amadou Aristide OUEDRAOGO, Mle 273 429 B, Conseiller en études et analyses, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Chargé de Missions.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN

-  Monsieur Mahamadé Amos ZONG-NABA, Mle 235 954 C, Inspecteur des impôts, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
-  Monsieur Bê PALM, Mle 212 360 D, Conseiller en économie et développement, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
-  Madame Donbeyitwor Jeanne Marie Raïssa YAMEOGO/DABIRE, Mle 96 931 G, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 8ème échelon, est nommée Chargée d’études.

III.3. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

Le Conseil a procédé à la nomination d’Administrateurs et du Président du Conseil d’administration de l’Ecole normale supérieure (ENS) au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.
Le premier décret porte nomination des personnes ci-après, Administrateurs au
Conseil d’administration de l’Ecole normale supérieure (ENS) pour un premier mandat de trois (03) ans.

ADMINISTRATEURS REPRESENTANT L’ETAT

Au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation :
-  Monsieur Samuel PARE, Mle 110 909 A, Professeur titulaire ;
-  Monsieur Saturnin BATIONO, Mle 212 347 R, Conseiller en économie et développement.

Au titre du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales :
-  Madame Habibata TONE/OUEDRAOGO, Mle 36 637 X, Inspecteur de l’enseignement secondaire.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale :
-  Monsieur Manu Bertrand Owen KPODA, Mle 111 293 P, Administrateur civil.
Au titre du ministère de l’Economie, des finances et du plan :
-  Monsieur Maboudou KEKELE, Mle 46 224 Y, Inspecteur du trésor.
Au titre du ministère des Sports, de l’autonomisation des jeunes et de l’emploi :
-  Monsieur Koudpiga YERBANGA, Mle 212 268 T, Conseiller en emploi et en formation professionnelle.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LES UNIVERSITES

-  Monsieur Christian ZOUNDI, Mle 54 549 V, Maître-assistant.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LE PERSONNEL ENSEIGNANT

-  Madame Svitlana Leonidovna NITIEMA/YEFANOVA, Mle 245 738 T, Enseignant-chercheur.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LES SYNDICATS DES
ENSEIGNANTS

-  Monsieur Wambi Emmanuel SAWADOGO, Mle 112 574 G, Enseignant-chercheur.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT LE PERSONNEL
ADMINISTRATIF, TECHNIQUE, OUVRIER ET DE SOUTIEN

-  Monsieur Michel BAMBARA, Mle 343 624 K, Conseiller d’intendance scolaire et universitaire.

Le second décret nomme Monsieur Samuel PARE, Mle 110 909 A, Professeur titulaire, Président du Conseil d’administration de l’Ecole normale supérieure (ENS) pour un premier mandat de trois (03) ans.

Vos commentaires

  • Le 13 janvier à 20:26, par TANGA En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Nous on voulait voir que le Burkina se désolidariser des décisions de l’UEMOA et de la CEDEAO car qui aime son peuple aime tous les autres peuples.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 01:25, par bonté En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Ibriga va à la retraite. Un nouveau contrôleur général est nommé pour assurer la "discontinuité" du service public. Vous verrez, les mains propres, c’est pour 202...

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 06:06, par Observateur b24 En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Au ministère des affaires étrangères, un décret a été signé en novembre dernier pour réduire les charges de personnels dans les ambassades mais jusqu’à présent aucun arrêté pour son operationnalisation et on nous parle de réduction du train de vie de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 09:05, par Levée de la suspension des lotissements En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Mr le Ministre de l’Habitat, Leurs Excellences Mr le Premier Ministre, Mr le Président du Faso ;
    Nous pensons qu’il est temps de lever la suspension des travaux de lotissement à Ouaga et à Bobo afin de permettre aux honnêtes citoyens d’entrer en possession de leurs parcelles pour y investir. Nous avions payé nos contributions au lotissement (50000 ou 100000 CFA) à l’ex-mairie de mairie de l’arrondissement 5 (Bogodogo) depuis Septembre 2005. Et toujours pas de parcelles pour nous qui sommes sur les réserves, les voies, etc. alors que nos voisins ont fini de construire surplace ou ailleurs comme Ragnongo. Voilà plus de 16 ans que l’Etat a empoché notre argent et en contre-partie, toujours pas de parcelles ou du moins nous ne savons pas où se trouvent nos parcelles dans l’arrondissement 11 de Ouaga. Alors à cause de Dieu, levez cette maudite suspension et remettez nous, nos parcelles. N’attendez pas après la mort de nous tous concernés pour vous exécuter car beaucoup ne sont plus de ce monde. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 10:05, par arsène bamogo En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Mais il y a une incongruité dans le volet"Nominations". On cite le démis, Adama Bélem, au lieu de celui qui le remplace au poste de DG de la MOAD.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 11:50, par citoyen En réponse à : Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022

    Honnêtement, je pense que si la nomination des officiers supérieurs à la tête du gouvernorat répond à une volonté de lutter efficacement contre le terrorisme dans les régions concernées, il ne faut pas attendre le pire pour en nommer un aussi dans la région des Cascades. Il faut savoir anticiper et non attendre le pire pour essayer se racoler les morceaux. Malgré tous les efforts reconnus de Mme la Gouverneure des Cascades, la situation actuelle des attaques dans la région, recommande qu’on lui permette de souffler un peu en y nommant un officier militaire. Il faut des actions fortes afin que la situation ne s’y embrase pas. La région des Cascades couvre la partie où le Burkina partage ses frontières avec deux pays voisins à la fois, à savoir la Mali et la Côte d’Ivoire. A ce titre, il lui faut un camp militaire digne de ce nom, en lieu et place du détachement qui s’y trouve depuis plus de trente ans. Juste une contribution  !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Restriction de l’accès à Facebook au Burkina : « L’intérêt national doit être au-dessus de nos intérêts particuliers » (gouvernement)
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 19 janvier 2022
Tentative présumée de coup d’Etat au Burkina : Quinze personnes interpellées et trois relaxées (Conseil des ministres)
Compte rendu du Conseil des ministres du 13 janvier 2022
Burkina : Apparition de la grippe aviaire
Burkina : 3 280 établissements scolaires fermés, Covid-19 (encore) d’actualité
Burkina Faso : Compte rendu du Conseil des ministres du 05 janvier 2022
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 29 décembre 2021
Burkina : Le lieutenant-colonel William Combary et le capitaine Isaac Sanou relevés de leurs fonctions
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 22 décembre 2021
Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 1er décembre 2021
Burkina : Le 11 Décembre à Ziniaré reporté pour 2022
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés