Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Appel à manifestation d’intérêt pour la sélection d’ONG/OSC pour la mise en œuvre d’activités d’emploi des jeunes

Accueil > Petites annonces > Communiqués • • vendredi 31 décembre 2021 à 13h30min
Appel à manifestation d’intérêt pour la sélection d’ONG/OSC pour la mise en œuvre d’activités d’emploi des jeunes

Appel à manifestation d’intérêt pour la sélection d’ONG/OSC pour la mise en œuvre d’activités d’emploi des jeunes dans le cadre de la Facilitation de Stabilisation - Burkina Faso

Zones d’intervention : Communes de Seytenga et Falangountou, Région du Sahel

I. CONTEXTE D’INTERVENTION

En réponse à la violence et face aux souffrances consécutives aux mouvements des populations dans la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso, au Mali et au Niger, le PNUD et l’Autorité pour le Développement Intégré des Etats Membres du Liptako-Gourma (ALG) ont convenu à la fin 2019 de mettre en place une stratégie de stabilisation pour la région du Liptako-Gourma. Ainsi, avec l’appui de la République Fédérale d’Allemagne, un projet « Plan d’Initiation du Projet (PIP) » pour une phase pilote a été élaboré pour jeter les bases pour l’établissement d’un Facilité de Stabilisation à grande échelle dans la région du Liptako-Gourma.

La Facilité de Stabilisation du Liptako-Gourma (FSLG) a deux objectifs généraux :

1. La stabilisation immédiate des zones spécifiques où les communautés restent vulnérables aux infiltrations continues et aux attaques des groupes armés ;

2. Le lancement d’activités de stabilisation prolongée dans les trois États et leurs régions les plus touchées par la violence, par le biais d’un appui à la mise en œuvre des plans nationaux de stabilisation.

Quant aux résultats immédiats attendus, ceux-ci sont :

Résultat 1 : La sûreté et la sécurité communautaire sont améliorées dans les zones cibles.

Résultat 2 : Les infrastructures essentielles et les services de base sont rendus fonctionnels dans les zones cibles

Résultat 3 : Les Moyens de Subsistance sont disponibles pour les couches vulnérables dans les zones d’intervention

Résultat 4 : Les risques de conflit sont atténués de façon continue dans les zones cibles.

Résultat 5 : La cohésion sociale est renforcée dans les zones cibles

Dans le cadre de la mise en œuvre du résultat 3, le PNUD voudrait déléguer à une partie responsable la conduite d’activités spécifiques à l’autonomisation rapide des jeunes et femmes vulnérables dans l’ensemble des 10 villages d’intervention du projet. Il s’agit pour nous de répondre aux besoins pressants des jeunes et femmes vulnérables de disposer de l’argent frais pour leur survie (cash for work) et par la même occasion de préparer ces bénéficiaires à leur entrée sur le marché du travail local (formation à courte durée) de façon solide et durable (autonomisation/durabilité). Le PNUD mettra beaucoup l’accent sur les métiers novateurs et secteurs porteurs. La stratégie d’intervention s’appuiera sur l’approche 3x6 développée par le PNUD.

II. AXES D’INTERVENTION DE L’APPROCHE 3X6

Il est attendu des postulants de faire une proposition de projet, où seront développées des activités cohérentes déclinées en trois phases comme suit.

A. Phase de l’Inclusion : Elle correspond à la création d’emplois temporaires au profit des groupes affectés par la crise afin de répondre à leurs besoins urgents à travers leur engagement volontaire dans des travaux communautaires. Le ciblage de ces groupes met l’accent sur la diversité de leur provenance afin d’assurer le renforcement de la cohésion

B. Phase de l’Appropriation : Elle suppose le soutien à une large variété opportunités de moyens d’existence durable en mettant l’accent sur l’auto-emploi et l’autonomisation. L’appropriation est essentielle ici et les participants sont encouragés à épargner une partie de leurs revenus en vue du financement de leur entreprise.

C. Phase du développement durable : (Investissement. Insertion Socio-professionnelle ; Mise en lien avec les structures de microfinance) : Ceci correspond à la phase d’installation des affaires, à l’insertion socio professionnelle et à la mise en relation avec les sources de financement disponibles (micro finance, fonds publics…). Cette phase comprend entre autres la capacitation des acteurs étatiques, le renforcement des capacités productives et les évaluations du marché et de la chaîne des valeurs.

Cibles : Cette intervention vise 2000 femmes et jeunes vulnérables au total répartis comme suit :

III. ETAPES DE PREPARATION ET DE SELECTION DES PROPOSITIONS

Les Organisations sont invitées à déposer une proposition de projet : un document de 6 pages maximum qui décrit le contexte de la stabilisation et de la consolidation de la paix de la zone en rapport avec les besoins de la jeunesse, les solutions proposées, le lien avec la relance post crise, l’objectif du projet, les résultats attendus, les acteurs en présence, l’expérience de l’organisation, les sources potentielles de cofinancement, un coût approximatif et surtout le dispositif de pérennisation et de visibilité que le partenaire compte mettre en place au sein des zones d’intervention. Les propositions retenues seront étudiées par un comité de sélection mis en place à cet effet.

IV. STRATEGIE DU PNUD EN MATIERE DE HACT

Conformément aux procédures Onusiennes, le PNUD organisera si ce n’est déjà le cas une micro-évaluation si nécessaire pour évaluer les risques associés aux opérations avant d’effectuer des remises d’espèces aux organisations retenues conformément aux procédures harmonisées. Cette évaluation se penchera essentiellement sur les éléments suivants : i) Capacité Technique ; ii) Capacité de Gestion ; iii) Capacité Administrative ; iv) Capacité Financière. Toutefois, les structures ayant fait l’objet d’une micro-évaluation par une des agences du Système des Nations Unies seront exemptées de cette étape déterminante.

V. PROCEDURES DE SELECTION ET D’EVALUATION DES PROPOSITIONS DE PROJET

Les appels à projets

Les propositions reçues feront l’objet d’une sélection selon les critères définis au point VI.B du présent document. Un comité de sélection siègera et identifiera les meilleures offres au regard de ces critères.

VI. ÉLIGIBILITÉ DES PROPOSITIONS

Deux grilles de critères permettront d’examiner de façon systématique les propositions de projets.

A. La grille des critères d’éligibilité

Toute proposition doit satisfaire aux critères d’éligibilité, ci-dessous, pour être admis au processus de sélection des projets, quelle que soit sa valeur par ailleurs ;

 Objet du projet

Il doit s’inscrire dans le Document de Programme de Pays (CPD) du PNUD, les ODD, le cas échéant, dans le contexte de la Sécurité Humaine et de la consolidation de la paix dans la région du Sahel.

 Partenariat

Les partenaires potentiels sont obligatoirement installés sur le territoire national et sont des personnes morales (par exemple : ONG, notamment celles à promouvoir la jeunesse et/ou les femmes etc…).

 Durée du projet

Les propositions de projet devront présenter un calendrier prévisionnel de réalisation ne dépassant pas 12 mois.

 Niveau de la demande financière

Le financement du projet inclut les ressources financières et la valorisation financière au coût du marché national des ressources humaines et matérielles mises à la disposition du projet.

 Eligibilité des dépenses

. En matière d’équipements, seules les dépenses d’équipements numériques sont éligibles, à concurrence de 10% du montant du projet. Les dépenses de fonctionnement (dépenses récurrentes liées au fonctionnement quotidien du projet : indemnités, connexion, énergie, loyer, communications, fournitures, petit matériel de bureau, etc.) ne peuvent être supérieures à 10% du montant du projet.
Sont considérés comme non éligibles :
• Les achats de terrains ou d’immeubles ;
• Entretien des locaux
• Les dettes ;
• Les coûts déjà financés par un autre projet ou un autre financement ;
• Les frais de personnel non impliqués dans la mise en œuvre du projet
Les dépenses de déplacement (frais de transport et DSA (Per diem)) ainsi qu’aux dépenses de consultation/prestataires ou de sous-traitance doivent être limitées au minimum. Dans tous les cas, elles doivent refléter les pratiques en usage au Burkina Faso.

 Règles administratives

Les propositions individuelles seront rejetées.
La proposition de projet doit être mise en œuvre dans la région du Sahel et particulièrement dans les communes de Seytenga et Falagountou.
Les organisations intéressées et répondant aux critères peuvent postuler pour une commune ou les pour les deux communes selon leurs capacités.
Suivant nos critères d’éligibilités, une organisation peut intervenir dans plusieurs villages à la fois.

La proposition de projet doit également démontrer une pérennité et une visibilité avérée après la période de financement du PNUD (voir critères de sélection).

B. La grille des critères de sélection

Critères de sélection

VII. ELIGIBILITE DES ORGANISATIONS

Sont éligibles au financement du PNUD, les associations, ou les organisations non gouvernementales/et internationale (ONG/ONGI), légalement établies au Burkina Faso depuis au moins trois ans et effectivement installées dans les régions où seront menées les activités. Les organisations nationales doivent être identifiées comme organisation non gouvernementale de droit burkinabè membre de la société civile reconnue légalement et disposant d’une base et d’une expérience dans les régions du Centre Nord, du Nord et du Sahel du Burkina Faso, et active dans les questions de développement, de cohésion sociale, d’accès et de gestion des ressources naturelles. Ces associations, ou les organisations non gouvernementales/et internationale (ONG/ONGI) doivent disposer chacun, d’un manuel de procédures administratives, financières et comptables.

VIII. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURES

Les candidatures seront évaluées sur la base des dossiers déposés. Il est donc important de fournir l’ensemble des informations demandées devant permettre aux membres du Comité de Sélection de procéder à une appréciation complète et équitable. Les dossiers de demande de subvention comprendront :

1. Un dossier administratif complet de l’organisation

• Attestation de localisation incluant nom et adresse complète avec téléphone, email, etc… ;

• Preuve du statut légal ou copie du récépissé d’enregistrement ; récépissé de déclaration, accord du siège ; agreement… etc.

• Rapport d’activités (narratif et financier) des deux dernières années ;

• Le manuel de procédures administratives, financières et comptables de l’organisation

2. Un document de projet détaillé suivant le canevas en annexe, précisant le lot soumissionné

NB : Le document projet doit être saisi (Police Times New Roman, Taille 12, Interligne 1,5 ligne) et sera téléchargé sur l’icône ci-dessous. Notons que tout dossier incomplet sera automatiquement rejeté

Le canevas est téléchargeable sur le lien suivant : https://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=86972

IX. MODALITÉS DE DÉPÔT DES DOSSIERS DE CANDIDATURES

Les organisations sont appelées à déposer leurs dossiers physiques dans les locaux du bureau à Ouagadougou au plus tard le 14 janvier 2022 à 16 h à l’adresse suivante : Monsieur Le Représentant Résidente du PNUD, Avec la mention : « Projet Stabilisation-Appel à Propositions – Emploi jeunes et femmes ». Pour toute information complémentaire, veuillez contacter le PNUD par mail à l’adresse suivante : procurement.bf@undp.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Appel à tous les entrepreneurs africains : Postulez MAINTENANT au programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu
Avis de formation : EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP)
UFC-Dori recherche des candidatures pour le recrutement du personnel pour la mise en œuvre de son projet
UFC-Dori recherche des candidatures pour le recrutement du personnel pour la mise en œuvre de son projet (2)
The embassy of the United States of America announces the Annual Competition for the Fulbright & Humphrey Exchange Programs
Liste des projets immobiliers jugés recevables : LOGIQ-SA rassure la clientèle, ses partenaires et l’ensemble de la population
Ouagadougou : Des travaux d’entretien entraineront une suspension temporaire de la fourniture de l’électricité ce weekend-end
Le projet de lutte contre le covid-19 met en place un plan de gestion des déchets biomédicaux et de lutte contre les infections (PLIGD)
Offre de formation certifiante sur la prise en charge du psychotraumatisme
Lancement du processus de consultation des travaux pour le Plan-Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement durable
Appel à candidatures pour le recrutement d’étudiants pour la préparation au diplôme d’études supérieures de comptabilité et de gestion financières
Appel à candidatures pour le recrutement d’apprenants pour la Formation Professionnelle en Ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés