Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Burkina : Un guide du journaliste pour aider au traitement de l’information sur l’éducation, la santé et les infrastructures

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 29 décembre 2021 à 11h00min
Burkina : Un guide du journaliste pour aider au traitement de l’information sur l’éducation, la santé et les infrastructures

Après son guide en période de conflits et celui sur les élections, l’Association des journalistes du Burkina (AJB) vient de mettre à la disposition des professionnels des médias, un guide sur la redevabilité et le contrôle citoyen dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des infrastructures. La présentation du document a été faite dans la matinée de ce mardi 28 décembre 2021 au Centre national de presse Norbert Zongo, à Ouagadougou.

Ce guide vise à accompagner les journalistes dans le traitement de l’information relative au domaine de la redevabilité et du contrôle citoyen, notamment ceux qui souhaitent se spécialiser sur des questions comme le budget de l’Etat, la santé, l’éducation, les infrastructures, les marchés publics.

En éditant ce guide, l’AJB entend donc raviver continuellement auprès des professionnels des médias, les nombreuses difficultés que rencontrent les populations en termes d’accès à l’éducation et à la santé, l’immense gâchis que constituent de nombreuses infrastructures mal ficelées, tombant en ruines quelques années seulement après leur réalisation, les soupçons de corruption qui pèsent constamment sur les marchés publics.

Ce référentiel devra aider les journalistes dans leur rôle en tant qu’acteurs de la redevabilité et du contrôle citoyen, savoir rechercher l’information pertinente et traiter l’information de manière appropriée et, partant, à être des acteurs-clés de la bonne gouvernance par la lutte pour la transparence dans les domaines de la santé, de l’éducation, des infrastructures et des finances publiques.

Jean-Claude Méda (à gauche) et le président de l’AJB, Guézouma Sanogo, ont présenté le guide.

« Ce guide n’est pas un manuel de journalisme. C’est une tentative volontariste de matérialiser une pratique et une démarche à l’intention des journalistes. (…). On a évité d’en faire un document pédagogique », a expliqué le président d’honneur de l’AJB, le journaliste à la retraite, Jean-Claude Méda, celui-là qui a conduit la rédaction du guide. Il a, dans sa présentation, montré pourquoi les notions de contrôle citoyen et de redevabilité sont d’actualité, et de par aussi le fait que les gouvernants ont tendance à minimiser leur devoir de redevabilité vis-à-vis des populations et une tendance à utiliser les ressources publiques (fruit des impôts) à des fins personnelles et sans être inquiétés par la justice.

« L’AJB a travaillé ces cinq dernières années avec des acteurs de l’administration publique et des organisations de la société civile. La collaboration s’est nouée autour des questions d’éducation, de santé, d’infrastructures publiques, de marchés publics et de budget de l’État (collecte des ressources et dépenses) au sein du projet du gouvernement burkinabè et de la Banque mondiale. Le projet s’est mis en place au lendemain de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et l’AJB y a été associée aux côtés d’organisations de la société civile telles que le REN-LAC (Réseau national de lutte anti-corruption), le CIFOEB (Centre d’Information, de Formation et d’Études sur le Budget), le CNOSC (Conseil national des Organisations de la société civile). Pendant cinq ans, nous avons créé une zone de partage d’informations entre les journalistes et des acteurs pouvant constituer des sources d’informations à même d’intéresser les journalistes. Pour sûr, l’expérience reste à être évaluée. (…). Les journalistes se sont familiarisés avec les concepts et pratiques de redevabilité, de contrôle citoyen, notamment dans les domaines des marchés publics, du budget de l’Etat et dans les secteurs de l’éducation et de la santé. En plus des formations thématiques comme par exemple le data journalisme, le fact-checking et ils se sont renforcés dans les genres majeurs que sont le grand reportage et l’investigation », ont fixé les initiateurs du guide.

Le document est donc une capitalisation des leçons tirées des actions menées dans le cadre de ce projet, PGEPC (Projet de gouvernance économique et de participation citoyenne), et à même de renforcer le travail des journalistes en matière de redevabilité et de contrôle citoyen dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des infrastructures.

Le guide est subdivisé en huit parties, dont des volets consacrés aux engagements pris par l’Etat, aux principes d’éthique et de déontologie, à la compréhension des concepts, la démarche journalistique, à des cas pratiques et à des conseils pratiques.

« Nous sommes dans un Etat qui investit beaucoup dans les domaines sociaux, dans l’éducation, la santé et les marchés publics. Il n’est pas rare d’entendre que des infrastructures se sont écroulées. Nous sommes dans un Etat où il y a beaucoup de soupçons de corruption. (…). Il est donc nécessaire que le journaliste s’investisse davantage dans la recherche et dans l’investigation afin d’alimenter le débat sur la bonne gouvernance. (…). Il y a des organisations de la société civile qui récoltaient des informations mais qui ne savaient pas quoi en faire. Ce guide mettra les journalistes en relation avec les organisations de la société civile pour une diffusion des informations. En côtoyant les journalistes, les organisations de la société civile ont compris qu’il est tout de même nécessaire de partager les informations avec les journalistes pour qu’ils les portent à l’opinion publique, si l’objectif réel est de changer les pratiques », a commenté le président de l’AJB, Guézouma Sanogo.

La production de ce guide s’inscrit dans la dynamique du PGEPC, en partenariat avec la Banque mondiale et le gouvernement burkinabè. Dans le cadre de ce projet, lancé en 2017, l’AJB (https://www.facebook.com/ajbburkina) a mené plusieurs actions, dont une série de formations des journalistes sur le budget, le contrôle citoyen, la redevabilité, les marchés publics et les techniques relatives au grand reportage, à l’enquête, au fact-checking et le data journalisme.

O.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéros 279 est disponible
Cyberattaque au Burkina : Vers la détection de talents pour sécuriser le cyberespace national
Burkina Faso : Voici le top 5 des tiktokeurs
Sud-ouest : Les hommes de médias outillés sur le traitement de l’information en période de crise
Mémoire de licence à l’ISCOM : La multiplicité de sites médias au Burkina Faso n’est pas synonyme de diversité de l’information, démontre Nado Ariane Paré
Offre de formation : Certificat en communication digitale
1ère Edition du concours Start Up challenge : Moov Africa Burkina initie une formation sur l’Entrepreneuriat digital au profit de 37 jeunes candidats de ladite édition
Start-up challenge Moov Africa Burkina : Qui remportera la subvention de 5 millions de francs CFA ?
Prix de la lutte anti-corruption : Aimé Nabaloum de Le Reporter et Jean Baptiste Bouda de la RTB radio sont les lauréats
Cybersécurité : Avec l’entreprise CVP, prenez une longueur d’avance avec les solutions Kaspersky
CAMON 19 PRO, version artistique Mondrian pour bientôt
Courrier confidentiel N° 277 est là !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés