Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Conservation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 restitue les résultats d’une étude

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • dimanche 19 décembre 2021 à 20h37min
Conservation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 restitue les résultats d’une étude

L’atelier de restitution et de mise en discussion des résultats de l’étude sur les scénarios d’engagements et stratégies de mobilisation des acteurs des secteurs agricole et minier s’est tenu les 16 et 17 décembre 2021 à Ouagadougou. Cette rencontre a été organisée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

A travers son projet de Facilitation d’engagement pour la biodiversité (Biodev2030), l’UICN veut contribuer à réduire les menaces sur la biodiversité d’ici 2030. Ce projet est financé par l’Agence française de développement (AFD).

Selon une étude du projet Biodev2030, les secteurs de l’agriculture (coton et élevage) et du minier (orpaillage) sont des facteurs de réduction de diversité biologique. Lesdits secteurs sont pourtant les leviers du développement socioéconomique du Burkina Faso.

Le projet Biodev2030, lancé en octobre 2020, se veut une réponse aux menaces pesant sur la biodiversité. Son objectif est de contribuer, par une approche multi-acteurs, à des engagements volontaires ambitieux de réduction des pressions et de restauration des écosystèmes pour stabiliser puis inverser le déclin de la biodiversité d’ici 2030.

Participants à l’atelier

L’objectif clé de ce projet est donc de faire en sorte que le développement économique ne soit pas un facteur de destruction de la biodiversité. Il s’agit aussi d’inciter les secteurs économiques à contribuer aux politiques de conservation de la biodiversité.

Une fois les acteurs impactant la biodiversité identifiés au Burkina Faso, et leur rôle défini, des actions de sensibilisation seront engagées afin de les inciter à la restauration de la biodiversité, car l’homme ne peut pas se développer en détruisant la nature.

Jacques Somda, chef de programme de l’UICN

Pour Jacques Somda, chef de programme de l’UICN, « cet atelier est une tribune d’expression pour les acteurs de la conservation de la biodiversité et de détermination de leur engagement en matière de restauration de la biodiversité ».

Les engagements volontaires que les acteurs ont pris vont être intégrés dans le dispositif national de conservation de la biodiversité.

Assompta SOME (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Préservation des ressources en eau : Les acteurs en concertation autour de la problématique
Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés
COP15 à Abidjan : Pari gagné pour Mariame Diaby, CEO d’Ayuf Holding
Pollution des sols et des eaux par l’orpaillage : La technologie de phytoremédiation, une solution de dépollution à portée de main !
Programme de développement intégré de la vallée de Samendéni : Le Premier ministre insatisfait de l’état d’avancement des réalisations
Changement climatique dans le bassin de la Volta : Un plan d’investissement en cours pour le renforcement de la résilience climatique
Environnement : Les membres de la coalition nationale pour la gestion durable des terres adoptent les documents de planification de l’organisation
Climat : Le Burkina Faso prépare ses participants à la Cop 15
Office national de l’eau et de l’assainissement : Gilbert Bassolé désormais directeur général
Saison pluvieuse 2022 : Les prévisions sont bonnes pour l’Afrique de l’Ouest
Lutte contre les effets néfastes des changements climatiques : Les capacités des personnes handicapées renforcées pour leur pleine participation
Pollution de l’air à Saaba 2021-2022 : Extermination massive silencieuse en cours (partie 3/3)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés