Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 19 décembre 2021 à 20h33min
Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

Au lendemain de l’annonce de la suspension du président du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), Eddie Komboïgo, le secrétaire à l’organisation du parti, Boubacar Sannou, a, ce samedi 18 décembre 2021, qualifié l’acte de « fausse plaisanterie ».

Selon le député Boubacar Sannou, vice-président de l’Assemblée nationale, le groupe ayant prononcé cette sanction du président Eddie Komboïgo est dans le faux.

« Ils sont dans un esprit de destruction parce que pour eux, ils sont dans une logique de tant que ce n’est pas eux, que tout se gâte », oppose l’interlocuteur, joint au téléphone sur le sujet.

« C’est une fausse plaisanterie. (...). Eux-mêmes, ce qu’ils oublient de rappeler aux gens, c’est qu’ils sont en flagrante violation des dispositions de l’article 134 bis de notre règlement intérieur, qui dit que nul ne peut assigner le parti en justice sans avoir épuisé les voies de recours internes, et c’est sur ça le juge s’est appuyé pour les débouter, juger leur plainte irrecevable », explique pour sa part, M. Sannou.

Puis ajoute-t-il : « La dernière information est qu’hier, suite à la deuxième saisine des instances judiciaires par le même groupe et suite aux déclarations du président Achille Tapsoba, le BPN (Bureau politique national) a proposé au congrès de les suspendre, tout le groupe, de leur qualité de militants même du parti. Cette décision sera actée par le congrès (qui se tient les 18 et 19 décembre 2021). Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins ».

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2021 à 15:22, par HUG En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Tant que vous n allez pas traailler à oublier blaise compaoré on ne vous croira pas. Ayez le courage de vous affranchir car blaise compaore est devenu ivoirien et nous on esr burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2021 à 16:49, par Sidbala En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Je pense que finalement, c’est Eddie et sic qui ont raison. Ou Eddie est le président ou il ne l’est pas ! S’il a fauté, qu’il soit sanctionné au congrès ! Mais ramener toujours tout au Président d’honneur est infantilisant, pas seulement de Eddie, mais du CDP dans son ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2021 à 17:17, par ing dibi sanou En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Alors monsieur Sanou,
    n´oublies pas ton ton origine et ouvres tes yeus

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2021 à 17:39, par Ka En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Mr. Sanou tout le monde au CDP sont devenus des plaisantins : Sauf Emile Kaboré à Abidjan, qui, sans sa condamnation, est capable de géré la chose de la famille Compaoré qui est le CDP, et qui reste le seul lien entre Blaise Compaoré et le Burkina. Comment sommes-nous arrivés jusqu’à ce point de non-retour ? Tout simplement parce que Mr. Eddy a été impatient de montrer qu’il est à la tête du parti pour une seule mission, ’’sauver Gilbert Diendéré pour Fatou Diendére.’’

    La preuve est son appel au cours d’une marche la libération du félon : Et une fois, il a tenté de se hisser ou de se faire hisser au top du pouvoir du CDP sans les partisans de Blaise Compaoré, mais sans succès. La suite, on la connaît jusqu’ à aller exclure des jeunes du parti dont leur vision de s’opposer et de réussir un jour ne se fait pas sans l’introverti Blaise Compaoré, même s’il perd la mémoire, ses moyens sont l’arme le plus redoutable pour que toute la clique se soumette aux ordres venant d’Abidjan.

    Mr. Sanou, Eddy ne peut rien contre Emile Kaboré devenu le cerveau de Blaise Compaoré, et qui sait entre Chantale et lui ? Même la déviation que voulait faire Topan Sané qui était le cerveau de Blaise Compaoré pendant son règne sanguinaire, Emile lui a mis à sa place. Car, leur complicité avec les crimes de Blaise Compaoré, les revente d’arme au Liberia pour s’enrichir, dont les prix et le transport se négocient par le directeur de Cabinet de la présidence sont des preuves pour les envoyer a la CPI.

    Oui Emile Kaboré écrit au nom de Blaise Compaoré, et tous les plaisantins doivent se soumettre à ça, même vous Mr Sanou, Emile s’en fou des lois du parti, son patron devenu sans tête violait la constitution de son pays, ne parlons pas les règlements de son parti.

    Conclusion : Le problème d’Eddy c’est qu’il fait partie de ces politiciens peu courageux, qui n’initient rien, mais qui sont très alertes pour briser le rêve des autres qui osent : Si au départ Achille Tapsoba ou Topan Sané avait de l’argent, le CDP changera de Nom qu’il pleuve ou qu’il neige. Avec l’argent de Blaise Compaoré qu’Emile Kaboré utilise pour manipuler les plaisantins du parti, je dis que l’histoire de l’Afrique impose un réveil à ses fils et à ses filles. Et cela dans tous les domaines d’activité surtout en politique. Ceux comme Eddy ou Acille ne sont que des fossoyeurs. Si seulement ils savaient encourager ce réveil et cette prise de conscience comme ils savent manipuler leurs semblables on y gagnerait car après tout ils ne manquent pas de talents.

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2021 à 14:04, par Nabiiga En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

      @ Ka

      « Le CDP, l’alternative crédible face aux enjeux actuels et futurs pour un Burkina réconcilié, résilient et prospère »

      …pour un Burkina réconcilié : en claire, un Burkina réconcilié où l’Ivoirien Blaise Compaoré rentrera au bercail sans passer par notre service d’immigration, pour faire valoir une retraite dorée chez nous, loin de son pays, la Côte d’Ivoire et, Gilbert Diendéré, la sanguinaire la plus sadique que le Burkina ait connu dans son histoire récente, soit libéré. La trentaine de morts et les centaines de blessées de son coup d’état, import vraiment peu ; l’essentiel est qu’il soit libéré, foi Eddie. C’est bien cela la triste réalité de notre patrie. Certains fils et filles se croient plus humains que les autres et donc, tout naturellement, peuvent en toute lucidité, se croire tout permis. La libre expression est un pilier central de toute démocratie, la démocratie Burkinabè ne fait pas l’exception. Du coup, tout groupe de personnes ou un individu, peut s’exprimer comme bon lui semble. Ce qui n’est pas acceptable par contre, est de perturber la quiétude de toute une ville pour clamer la libération d’un sadique écroué pour des crimes qu’il a commis, et qui, d’ailleurs, est au centre de tous les crimes de sang que notre pays ait connu pour lesquels il est en jugement actuellement, en attendant l’ouverture d’autres dossiers de crimes de sang dans lesquels il est impliqué. N’est pas le réflexe du leader d’une secte religieuse qu’est Eddie et ses sbires ?

      Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2021 à 18:53, par Manuel En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Bonjour
    Te tout ça veut gouverner le pays !
    Tristesse tristesse et tristesse !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2021 à 06:18, par HUG En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    Si j etais Eddy j allais laisser l envellope du cdp a ceux qui se plaignent comme l a fait laurent gbabo en cote d ivoire.Mais est ce que Eddy ne va pas laisser des plumes car le parti de celllui qui a fui en cote d ivoire fait encore rever beaucoup.Le probleme de Edy est qu il cajole le pouvoir du mpp si bien qu on se pose des questions .Peut etre qu ils sont ami car l autre opposant qui a rejoins le mpp a grande vitesse a dit un jour qu on etait ensemble a l odp entre temo nos voies se ont...Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2021 à 14:25, par Alexio En réponse à : Burkina/CDP : « Achille Tapsoba et compagnie sont de gros plaisantins », réplique Boubacar Sannou

    L intrepide frere du defint president Maurice Yameogo, Denis Yameogo malgre ses defaillances motoriques de la langue de Moliere. IL disait ceci a ses invites au diner de gala.

    LES MANGEMENTS QUE VOUS MANGENT VIENNENTDANS LE DERRIERE DE MON PETIT FRERE.

    Le CDP d aujourdui n est rien d autres qu un parti politique dont les reves sont devenues des cauchemars.

    Da leur songe le retour de Blaise Compaore qui les a favoriser a la main-mise du patrimoine collctif des Burkinabe- Cette gabegie erigee en politique d Etat a laisser beaucoup de traces dans leur subconcient.

    Notre malheur en Afrique- quand la politique devenue l accensseur sosial qui attitre le plus avec des promesses non tenue a bail de son mandat.

    Blaise Compaore un Franc-macon qui en son temps avit le hisser le drapeau lors des campagnes de 2010 que s il venait aetre reelu l emergence du Burkina Faso etait garanti.

    Arriver en terme de son mandat, pm etait toujours surla case de depart.

    Lincivisme etait devenu le dolo quotidien du Burkinabe. Les crimes economiques. de sang. Je pense au juge Nebie, un homme integre faucher par la lachete du pouvoir.

    Sa mort n a jamais ete elucidee.

    Ainsi va la vie au Faso avec nos intellectuels fachos et malhonnetes qui ont monopolises le pouvoir par cette elite corrompue sans credibilite.

    Des docteurs en doctorats en faillite intectuelle qui veulent tous vivent sous le sponsing de l Etat avec ses maigres ressources.

    Oh ! Francafrique quitte notre cite.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Interview télé du capitaine Ibrahim Traoré du 3 février 2023 : Opération de charme et de clarification
Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les groupes armés sont aux abois
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon reconnaît et regrette ses propos
Continent africain : La gouvernance globale stagne depuis 2019, le Burkina classé 18e sur 54 pays
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan de marginalisation ou de stigmatisation de la classe politique » (Me Ambroise Farama)
Vie des partis politiques : La composante « Autres partis politiques » pour des réformes inclusives
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration du secteur ministériel valide la programmation des activités 2023
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés