Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Lassina Zerbo, Premier ministre • LEFASO.NET • mercredi 15 décembre 2021 à 23h09min
Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

Nommé le 10 décembre 2021 et installé officiellement trois jours plus tard, le Premier ministre, Lassina Zerbo, et son gouvernement ont tenu leur premier conseil des ministres ce mercredi 15 décembre, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Kaboré.

C’est la rentrée des classes dans la salle polyvalente du palais présidentiel de Kosyam, ce mercredi 15 décembre 2021. Audeuxième jour de leur nomination, les 25 membres du gouvernement de Lassina Zerbo se sont réunis pour la première fois en ce jour.

Le Premier ministre Lassina Zerbo entouré par son équipe gouvernementale au moment de sa déclaration.

A l’issue de cette séance de prise de contact qui a duré environ deux heures, le chef du gouvernement a insisté sur le changement de paradigme annoncé par le président du Faso. « Le chef de l’Etat a été clair dans la dynamique de ce qu’il a compris du message du peuple. Il a parlé de discipline, de cohésion, d’unité pour être à l’écoute du peuple et le servir », a-t-il indiqué.

Le Premier ministre Lassina Zerbo est revenu sur l’un des grands axes des discussions du jour. Il s’agit de la réduction du train de vie de l’Etat.

A en croire le chef du gouvernement, le président du Faso, Roch Kaboré, a insisté sur cette question. « On va essayer de nous rapprocher des populations. On va essayer de réduire les parrainages au maximum pour que les ministres se consacrent à leur travail. Les ministres iront sur le terrain mais sur des questions essentielles et qui concernent leurs ministères », a-t-il affirmé.

La photo du nouveau gouvernement.

« Comment traiter de la sécurité ? »

Le chef du gouvernement a également fait mention de la priorité du premier mois de son gouvernement. Il s’agit de la sécurité. « C’est ça qui est essentiel aujourd’hui. Et comment traiter de la question ? Les ministres de la sécurité et de la défense ont été interpellés sur ces questions. Il ne s’agit pas de présenter les problèmes mais d’apporter des solutions. Qu’est-ce qu’on peut faire, face à cette question de sécurité ? Nous allons discuter immédiatement avec les deux ministres pour voir les propositions concrètes qui sont sur la table pour répondre aussi aux besoins de nos militaires, gendarmes et paramilitaires qui sont sur le terrain », a-t-il déclaré.

Lassina Zerbo a rassuré que cette tâche se fera dans un meilleur délai.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 décembre 2021 à 12:54, par HUG En réponse à : Premier ministre Lassina Zerbo : « Le chef de l’Etat a été clair dans la dynamique de ce qu’il a compris du message du peuple »

    Qu en sera t il de la remuneration des ministres ? Il y a un decret de 2008 y relative. Voyez vous le probleme du mpp cest d avoir politisé l administration à outrance .Un gouveneur qui devient porte parole de gouvernement.Ce gouverneur etait il mpp ou pas ? Aussi un SG qui etait de crié devient ministre. Quel climat voulez vous. ?Vous pensez à de travailleurs dociles nest ce pas.?le fonctionnaire doit aimer la politique mais il ne doit pas faire la politique.Bonne chance quant meme.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 13:07, par kon N’doungtouly En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Bon vent à la nouvelle équipe gouvernementale , il est temps qu’on fasse le deuil de la passivité,de la résignation ,de la peur à tous les niveaux : gouvernement ,FDS ,VDP, populations et passer à la résilience organisationnelle pour aller à l’offenssive.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 13:50, par El_monstro En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    On attend sagement les effets de ce petit SAMO. Mais entre nous, le problème pourrait être plus sérieux. Les mots entendus tel que Discipline, Cohésion, Unité sonnent creux ou du moins sont assez vaguent puisque l’ancienne équipe officiellement les respectait. On aurait voulu plutôt entendre les mots Corruption, clanisme et affairisme à bannir. Bonne chance ZERBO

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 13:56, par Kagambéga En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Il faut être sincère, ce gouvernement comporte des gens connus comme de grands bosseurs et plus précisément de grandes bosseuses. Trois de ces bosseuses à savoir Adja Fatimata Ouattara et Rosine Sori et Martine Kouda sont à suivre comme modèles. Ce sont des femmes connues comme des travailleuses acharnées connaissant leur travail. Il n’y a aucun doute pour ces femmes qui font honneur aux dames, feront avancer le Burkina. Le important est que ce ne sont pas des femmes qui se laissent intimidées.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 14:24, par Tawfick En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Bonne arrivée à la Dame de fer. Et bon vent. Et j’espère que tous les membres du gouvernement savent bien ce qui les attend. Car on ne peut pas souhaiter bon vent à celui qui ne sait pas où il va.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 15:02, par zemosse En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Le covi19 fait des ravages de nos jours mais certains de nos ministres n’ont rien à foutre quant à l’exemple à donner aux populations qui les regardent. Déjà la solidarité est battue en brèche. Resaisissez vous messieurs !!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 15:10, par Patriote En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    1) Nommer avant Noel tous les responsables de programmes PNDESII. Pas un seul qui va en retraite dans les 3 années qui suivent ; un responsable de programme peut être sous un DG un simple directeur ou même un simple chef de service si celui-ci contient le dit programme à plus de 50%.
    2) Les directeurs généraux, les directeurs, les chefs de services seront nommés après la mise en place des nouveaux organigrammes à faire avant le 7 janvier. Un Directeur général pour chaque ancien ministère pour ceux qui ont été regroupés, et 3 Directions générales au maximum pour ceux restés tels. Les anciennes DG deviennent des directions simples et les anciennes Directions deviennent des services. Aux rencontres internationales nos DG son en face de chefs de service ; c’est honteux.
    3) Envoyer les moyens financiers et logistiques ainsi dégagés dans les gendarmeries, les commissariats et les postes forestiers.
    4) Envoyer les ressources humaines ainsi dégagées dans les collectivités territoriales (Conseils régionaux et communaux).
    Il y a encore d’autres bonnes idées mais commencer l’application de celles-ci

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 15:22, par TOGSIDAZANGA En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    L’espoir est permis si ce gouvernement tient le cap. combien de millions de francs les Harouna ont mis dans les parrainages, désertant des bureaux et parfois à l’extérieur pour des choses inutiles. Merci au président et au premier ministre pour cette interdiction.
    La dépollution des ministères est un impératif. que d’agents parachutés dans des ministères sans qualification .. Des amis ; des copines, des maitresses reçoivent des billets pour voyager sans mission précises. Combien de DG n’ont pas de temps pour traiter des dossiers et se donnent des missions qui n’apportent rien. Les intérimaires deviennent les vrais DG sans pouvoir de décision.
    Au niveau du ministère du commerce, les foires sont banalisées et n’importe qui va au foires avec en tète les DG. En plus la Direction générale du commerce fourre son nez partout. Elle organise des foires à l’extérieur, prend les dossiers de certaines structures pour traiter et décider à leur place. Les OSC ont été introduites dans des structures surtout avec le fameux développement endogène et celles ci ne respectent aucune mesure administrative occasionnant la mauvaise gestion.
    Les structures détachées qui ont une autonomie de gestion étaient devenues des vaches à lait de certains ministres qui imposaient le financement des activités non programmées au gré de ministres.
    voila au tant de problèmes qui n’ont pas permis l’atteinte des objectifs pour le pays, mais objectifs pleinement pour les ministres qui ont régné par la corruption, le détournement et l’orgueil.
    A écouter le premier Ministre à l’issue du conseil, il y a un espoir pour que les choses changent. Mais pour cela il faudra engager des audits sur la gestion des ministres qui ont été cités dans des cas de mauvaise gestion, de corruption etc. et cela donnera un exemple à tous ceux qui penseraient qu’ils peuvent continuer dans cette direction.

    Répondre à ce message

    • Le 16 décembre 2021 à 09:09, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

      @TOGSIDAZANGA
      D’accord avec votre commentaire, sauf qu’au final, on sait bien ici que tous les audits du monde ne suffiront pas à faire un exemple.
      Seule une justice impartiale, exemplaire et qui ira jusqu’au bout des choses pourra faire la démonstration que l’on a réellement "changé de paradigme" et enfin entamé une "opération mains propres".

      Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 15:47, par Bakker En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    J’aime cette photo qui met en avant les femmes, les Grandes Dames de la politique et c’est important.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 16:09, par Zambo zambo En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Bienvenue à bord, Dame de Fer, Dame du Genre, Dame es TICs ... , Homme de Craie, Homme de Bistouri, Femmes ou Hommes de je ne sais pas quoi membres du Gouvernement.

    On espère que le bon vent souhaité ne sera pas aussi violent que les récentes tornades de Kentucky aux USA.

    Voyez vous chers gouvernants et chers laudateurs, ce qu’on attend de Monsieur Zerbo, de ces amazones et de ses fantassins c’est entre autre :

    1. La réduction significative et l’élimination de l’insécurité dans ls meilleurs délais ;

    2. Le retour des déplacés internes dan leurs villages sécurisés pour y mener paisiblement leurs activités ;

    3. Le contrôle effectif de la qualité et des prix des denrées de grande consommation pour préserver la santé des populations et limiter la vie chère ;

    4. La tolérance zéro à la corruption et une véritable opération mains propres par une instruction impartiale des soupçon de corruptions, concussions, détournements et malversation qui ont affectés des ministères ou des institutions de l’État et qui ont été clairement identifiées par l’ASCE-LC, le RENLAC, les journaux d’investigations ou toute autre source d’information. Les délinquants aux cols blancs doivent répondre de leurs forfaits devant la justice ;

    5. L’arrêt des réformes hasardeuses dans certains ministères comme à l’Éducation et au Commerce ;

    6. La traque aux opérateurs économiques indélicats qui ne s’acquittent pas de leurs obligations financières vis à vis du service des impôts ;

    7. L’apurement des différents marchés publics et para publics dont l’exécution est en souffrance et l’audit des marchés passés par entente directe, de gré à gré ou par des appels à soumission et dont l’exécution n’est pas satisfaisante ;

    8. L’instruction effective des mal façon des bâtiments d’enseignements primaires, secondaires et supérieurs qui ont entrainé des drames humains. Les responsables doivent être confrontés aux rigueurs de la Loi ;

    9. La préservation et la garantie des Libertés démocratiques (Libertés d’expression de manifestations, Libertés syndicales,...) et la mise à la disposition de la Jutice des moyens pour vider les instructions sur les crimes économique et de sang (Affaire Norbert Zongo, Flavien Nebié, Dabo Boukari...) ;

    10. L’affranchissement véritable de la politique et de la sécurité du Pays vis à vis du néocolonialisme français dont les troupes doivent décamper du territoire national de même que celles de leurs alliés. Les populations de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Kaya ont clairement, à travers leur jeunesse exprimé et démontré leur refus catégorique que le territoire national soit un champ d’entrainement et de gesticulation de l’armée française. Remarquons en passant que c’est pendant qu’on formait le gouvernement Zerbo que l’ambassadeur de France, flanqué d’une forte délégation était reçus par le PF. Ces gens là ne savent même pas utiliser la bonne manière pour ne pas infantiliser leurs interlocuteurs africains !!! ;

    Si Zerbo et son gouvernement comptent être au service du Peuple comme il le dit, voici un résumé de ce que les différentes manifestations du peuple réclament comme minimum à l’heure actuelle.

    On peut faire un simple tableau Excell avec des Indicateurs de Performances et évaluer périodiquement le taux de réalisation de ces aspirations populaires.

    Mr le PM, vous avez la chance d’avoir un Peuple Courageux, Travailleur, Patient mais jaloux de sa Dignité, de son Honneur et de sa Liberté et vous avez déclaré publiquement être à son service.
    Voici ses aspirations dont elle attend la réalisation qui est à votre portée. Toute autre façon de faire semblera dériver du dilatoire déjà entendu et vu et ce Peuple n’étant plus dupe jugera.

    En attenant et comme disent les autres Bon vent à vous Mr le PM et à votre équipe et au rendez vous de l’Histoire pour le Bilan.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 16:28, par caca En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Vu le gabarit de Mr Zerbo, le choix de Rock est bien validé car les Samo sont connu comme de grands lutteurs traditionnels de notre pays. Il était temps de prendre à côté de lui notre champion l’homme le plus fort au monde pour rappeler l’importance du résultat. Je suis sûr que Mr Zerbo et Mr Iron pourront secouer le karité burkinabè en période de l’insécurité populaire et avoir les amandes. Maudit sera celui qui ne portera pas de fruit.
    Entre le discours et la réalité, il faut toujours se méfier car les gens ont été à l’école pour soutenir leurs proches et avoir de l’argent. Un régime autoritaire dans notre système démocratique n’ira pas plus loin. Les gens n’ont pas été efficace pendant même la révolution et ce n’est pas aujourd’hui qu’ils changeront leur manière de voler les derniers publiques. Bon courage notre Samo.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 16:53, par HUG En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Donc c est apres 6 annees qu on estime reduire le train de vie de l Etat. Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 17:42, par Mninda En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    OUAH ça commence très bien . Bravo bravo monsieur le tout nouveau premier Ministre
    Supprimer effectivement toutes ces clouwneries de parrainages de ceci ou de cela par le PF ,vous mêmes ,les Ministres ,les chefs coutumiers ,les nopérateurs économiques etc .
    Ces histoires de parrainages sont effectivement les voies de tous les larbinismes, les opportunismes ,les affairismes, les favoritismes ,les régionalismes ,les ethnicismes etc .
    Pour un ministre qui veut organiser un atelier de réflexion ,un séminaire ,une réunion a t-on besoin de parrainages d’un chef coutumier tel le Moro Naba ,le Larlé Naba et autres chefaillons coutumiers et députés en quête de publicité ?
    Ce sont toutes ces pratiques nauséabondes qui détruisent l’Etat laïc ,l’Administration Publique burkinabè . Tout le monde remarquera, que les opportunistes et truands de bords ne sollicitent le parrainage que des gens sensées être influents auprès du PF,du PM , parce que étant son épouse ,son parent ,son conseiller spécial ,son ami ,etc . si ce n’est que son porte feuille pèse lourd .
    A la jeunesse burkinabè de décider désormais de ne plus recourir à ces flonflons bidons qui déconscientisent et déresponsabilisent totalement nos jeunes en semant en eux le griotisme abject et désuet .
    Monsieur le Premier Ministre et pour être concret, faites adopter un décret en conseil des ministres interdisant les parrainages bidons et ridicules des activités publiques . Si le gouvernement estime qu’une activité publique nécessite d’être présidée par le président du Faso ou le premier Ministre on n’a pas besoin de passer par ces clouwneries de parrainages pour prouver son importance .
    Voilà une des premières belles décisions du nouveau PM et n’écoutez pas tous ces farfelus qui viendront vous rabattre les oreilles avec des justificatifs qui ne tiennent pas . Parrainages de cérémonies officielles à supprimer radicalement . Le reste c’est une affaire des corps constitués de l’Etat sous la houlette du protocole d’Etat point barre .

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 18:01, par TOERE En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Monsieur le Premier Ministre ,en accord avec le président du Faso ,décision très urgente et importante à annoncer au prochain conseil des ministres pour montrer à toute la Nation qu’elle a été effectivement bien comprise comme l’a dit le président du Faso dans son discours du 25 novembre .
    1- Réduction à partir du budget 2022 ,de 50% du montant des fonds secrets dits fonds de souveraineté du Président du Faso ,du Premier Ministre ,du Président de l’Assemblée Nationale ,du Président du Conseil Constitutionnel
    2- Affecter l’économie ainsi réalisée à l’acquisition des équipements et de la logistique appropriée pour la défense du territoire et l’éradication du terrorisme en six mois . C’est au minimum 30 milliards de FCFA qui seront récupérés pour une utilisation pour l’intérêt supérieur de la Nation
    3- Faire adopter par loi, la liste des dépenses éligibles aux fonds secrets octroyés avec un montant plafond pour chaque type de dépense pour les 4 quatre hautes autorités nationales qui en seront bénéficiaires (PF ,PM ,PAN ,Président CC)
    4-. Faire contrôler par la Cour des COMPTES l’usage de ces fonds à la fin de chaque exercice budgétaire avant renouvellement.
    5- Supprimer tous les autres fonds secrets dont la pertinence de l’octroi est discutable dans un pays aux ressources limités et en guerre de surcroit .

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 18:37, par West En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    @Zambo Zambo, internaute 10 :
    1. Arrêter vos moqueries, ce n’est pas votre style
    2. Avec votre ``plan``, faites de la politique, demandez une adhésion au peuple, faites-vous élire pour ensuite les implémenter votre programme !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 20:01, par Negblanc En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Mon cher Z….., c’est un pseudo que nous te donions à l’unif et dans le quartier. D’abord félicitations et surtout bon COURAGE ! Je suis de loin ce qui se passe et apprécie ton intelligence et ta force. Dans tout ce que tu as dis il manque un mot CLÉ pour mobiliser tous : arrêter ou au moins réduire la corruption dans ce pays. Personnellement je ne suis pas prêt à donner mes pauvres deniers durement gagnés poir que ça parte construire des Rn ou envoyer les enfants de certains faire la fête aux usa France ou Canada.
    donc on attend un vrai nettoyage de ce côté là.
    amicalement.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 21:29, par Zambo zambo En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    @ West
    Personne ne te dit que je ne suis pas dans un parti.
    Donc on a pas besoin d’en créer et on a encore moins besoin de ta suggestion pour le faire.
    Là j’ai partagé mes idées et je suis convaincu que les gouvernants vont les lire par plusieurs fois avec intérêt.

    On ne s’est pas moqué du gouvernement mais on fait de l’humour en paraphrasant les Journalistes qui ont commencé à sortir des qualificatifs à certains ministres. Il faut comprendre qu’on peut corriger les mœurs en s’amusant.

    Ce sont des gens comme vous qui aiment cirer les chaussures des gouvernants et de les induire en erreur. Dès qu’ils sont destitués vous courrez vers les nouveaux arrivants, les autres sont des citrons pressés.

    La situation aujourd’hui est i grave qu’il faut écouter tout le monde et trier ce qui est bon pour agir. Toi tu proposes quoi ? Tu es assis la bouche grandement ouverte comme un crocodile de Sabou pour que Zerbo et sa troupe conçoivent et trouvent les solutions magiques. Moi j’ai osé proposé et c’est ça la différence avec les cireurs de chaussures des gouvernants qui n savent que dire oui patron, oui patronne.

    Je n’ai présenté aucun Plan et si tu lis bien je pense que si je fais un Plan tes limitations risquent de ne pas te permettre de comprendre car tu n’y sembles pas suffisamment alphabétisé.

    Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 22:02, par El_monstro En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Nous sommes ici comme en amour. Plus de je t’aime, je t’aime cherie. C’est les preuves d’amour qui comptent. Quand un president ou un nouveau PM n’a pas le courage de prononcer clairement le mot CORRUPTION, ca fait fremir. Blaise Compaore l’avait meme nie pendant des decennies.. Avec ROCK, elle est devenue une institution et s’est banalisee. Alors ayez le courage, et economisez nous de gros discours avec des termes pompeux tes que Coherence gouvernementale, Unite d’action, Discipline, etc. Un simple mot puissant pour exprimer la negation, c’est NON.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2021 à 22:13, par Le corbeau En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    SVP chers membres du nouveau gouvernement, n’oubliez pas de revenir sur la remise à plat des salaires.Ils sont inégaux dans notre fonction publique et peuvent constituer une poudrière.A catégories égales les écarts salariaux sont monstrueux et injustifiés.Un ministère et ses agents se sont taillés la part du lion.Pourtant ç’avait été bien traité à une conférence à laquelle des syndicats qualifiés de syndicats acquis trahis aujourd’hui ont pris part .Les conclusions de ladite semblait mettre les choses dans l’ordre.C’est dommage qu’un syndicat se disant le plus fort de tous les syndicats de la fonction publique a pu faire reculer l’Etat.Il n’est pas tard pour bien faire dit l’adage,même si la minorité favorisée doit souffrir.Pourquoi cette injustice salariale ne fait-elle pas l’objet d’une investigation par l’L’ASCE/LC et le RENLAC ? Comment peut-on s’expliquer ces surplus d’argent détournés et dont jouissent des gents dans notre fonction publique ,sous le regard impuissant d’autres ?Juste une question d’équité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2021 à 01:11, par West En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    @internaute 10 et 17, Zambo Zambo :
    Votre manque de bonnes manières de reactions montre tout simplement que vous avez perdu (avant de commencer) , par voie de conséquence je ne vais pas descendre au niveau des caniveaux et de la boue avec vous, je vais rester en haut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2021 à 09:59, par conseiller En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Mes conseils a la nouvelles ministre des Affaires Etrangères, si elle veut vraiment réussir sa mission, sont ce qui suit :
    1- Faire 03 mois sans effectuer un déplacement hors Burkina.
    2- elle doit faire 03 mois sans accorder à un ambassadeur qui vient pour une félicitation.
    3- corriger les injustices de son département. ainsi elle pourra maitriser le ministère et réussir sa mission

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2021 à 11:24, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    C est déjà une bonne chose si le premier ministre reste éveillé et présent sur la scène pour veiller à ce que ses ministres travaillent. Ses deux prédécesseurs ont brillé par leur absence à tel point qu il m arrivait honnêtement d oublier qu il existait un premier ministre au Faso.
    Concernant les parrainages, je pense qu ils ne sont pas le vrai problème. Ça dépend de ce qui est parrainé et de l attente des parrainés . Si c est juste pour financer des bamboula, je suis d accord, c est inutile. Mais si le PM ou un ministre parraine une initiative de jeunes visant à innover, eh bien ça mérite de être soutenu moralement.
    Mais je comprends que le PM veut signifier que son équipe doit savoir se focaliser sur ses missions essentielles.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2021 à 13:09, par HUG En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Tous ceux qui veulent qu on chante pour applaudir le mpp se trompe de combat.Avec l mpp c est plus de 2000 burkinabés qui sont morts tués par les terroristes .Avec le mpp. c est plus de 1 millions de personnes deplacés internes, vivant dans la misere. Le mpp a interet a regler ces problemes sinon a moins que le mpp coupe encore la connection internet.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2021 à 17:16, par Zambo zambo En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    @KingBaabu

    Merci mon frère. Heureux e voir des gens qui partagent les mêmes pensées. J’ai au moins la maladresse de dire ce que je pense en y mettant de l’humour non agressif car c’est important d’avoir un brin de gaité signe d’optimisme dans cette situation dramatique que nous vivons.

    Il faut de l’espoir mais il faut surtout de l’action, les prières dites depuis n’ayant pas encore été exaucées, on espère toujours !

    Pour revenir au débat, il y a des individus qui sont la voix de leurs maitres et ces gens là sont extrêmement dangereux pour le système, pour la société et pour eux-mêmes que ceux qui émettent des propositions et des critiques pertinentes. Au lieu de discuter du fond on s’attarde sur la forme et on prête des intentions maléfiques.

    @ West

    Quan on traque le lièvre il est obligé de sortir de son terrier et naturellement à prendre la fuite ; c’est votre cas et c’est ce qui vous conduit à déclarer ce qui suit :
    Votre manque de bonnes manières de réactions montre tout simplement que vous avez perdu (avant de commencer) .

    Sortez votre bonnes manières mètres de réaction et je vais l’utiliser comme référence. Qui a ouvert le feu après mon premier poste ?

    Je n’ai rien commencé et je ne compte pas miser au PMU au risque de perdre, rassurez vous.
    Ce que j’aurais perdu c’est à la fois mon temps et ma patience de continuer à échanger avec vous parce que j’espérais et espère toujours qu’un jour, vous serez libéré du carcan de oui patron, oui madame, oui tonton, oui tanti, oui Koro c’est ce qui est bien pour l’équipe, pour nous, notre Parti, notre Clan politique. Voici enfin la bonne équipe gouvernementale qui va réussir et bla, bla et bla !!!!! .

    Tonton Salif (Gorba, Paix en son âme et qu’il repose en Paix) appellerait cela être un "YES MAN".

    Merci de révéler votre vraie nature qui s’apparente à un petit politicien au petits pieds qui tente de s’agripper au nouveau système pour remplir la panse.

    Au temps de Thom Sank (Paix à son Ame et qu’il repose en Paix) on vous aurait surnommé CDR Kou Kous-Kous, CDR Brouette ou CDR Situationniste. Que n’a t-on pas vu dans ce pays ??

    Je vois aussi que vous aimez tellement la propreté que vous ne voulez point descendre dans la boue :
    " par voie de conséquence je ne vais pas descendre au niveau des caniveaux et de la boue avec vous, je vais rester en haut .

    Ceux qui curent les caniveaux, vidanges les fausses sceptiques sont des êtres humains dignes et je suis convaincu que les éboueurs en Europe par exemple ne vous envient ni n’envient la situation que nous vivons actuellement sur les Hauteurs de Ouagadougou et dans le pays.

    Je voudrais juste aussi rappeler que c’est de la boue des rizières que vous mangez votre riz quotidien et il faut bien des gens pour le faire pousser et le récolter depuis les bas fonds boueux .

    L’or et l’Argent d’Essakane, le Zinc de Perkoa les métaux précieux qui brillent ou sont enfouis dan le charbon fin pour briller par la suite, sont extraits de la boue mais ne sont pas moins utiles.

    Je vous laisse rester haut et voler avec avec les hirondelles. Je n’ai pas suffisamment d’ailes pour ça mais encore une fois on attend de cette nouvelle équipe la solution aux 10 préoccupations contenues dans mon premier poste.

    Bonne journée et sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2021 à 09:40, par anta En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    Exhorte surtout le gouvernement de LACINA ZERBO à ne pas perdre de vue aussi la gestion des sociétés d’Etat sans exception à travers les administrateurs provenant des divers ministères de tutelle à faire recouvrir les dividendes par le Trésor public.
    Que l’Etat ait sa part dans le partage de bénéfice, aussi ne perdre pas de vue leur fonctionnement car il y a des DG qu’il faut révoquer a/s gestion malsaine décriés par différents réseaux sociaux de la place.
    A bon entendeur salut ! Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2021 à 23:08, par West En réponse à : Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo

    @Zambo Zambo :
    Votre descente vers les bas-fond boueux continue, que le Bon Dieu vous aide.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre la corruption au Burkina : Demain n’est donc pas la veille ?
Burkina : Le Premier ministre Lassina Zerbo « investi » par l’Assemblée nationale
Burkina : « L’état de la défense et de la sécurité réclame des gestes audacieux et rapides », déclare Lassina Zerbo
Burkina : Voici la première déclaration de politique générale du Premier ministre Lassina Zerbo
Burkina : Le Premier ministre Lassina Zerbo devant l’Assemblée nationale pour son examen d’investiture
Dr Lassina Zerbo, Premier ministre : « L’avenir appartient aux peuples qui ne baissent pas les bras »
Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo
Gouvernement de Lassina Zerbo : Roch montre qu’il peut faire des amputations
Burkina/Gouvernement Lassina Zerbo : Huit ministères fusionnent, un autre voit le jour
Primature : Le Premier ministre Lassina Zerbo échange avec ses plus proches collaborateurs
Burkina Faso : Le nouveau gouvernement compte 25 membres et enregistre 10 entrants et 19 sortants
Burkina Faso : « C’est dans l’union que nous pourrons être mieux engagés pour vaincre le terrorisme », lance Lassina Zerbo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés