LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina Faso : « C’est dans l’union que nous pourrons être mieux engagés pour vaincre le terrorisme », lance Lassina Zerbo

Lefaso.net

Publié le lundi 13 décembre 2021 à 23h55min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : « C’est dans l’union que nous pourrons être mieux engagés pour vaincre le terrorisme », lance Lassina Zerbo

C’est conscient de la lourde tâche qui l’attend que Lassina Zerbo a été officiellement installé dans ses fonctions de Premier ministre, ce lundi 13 décembre 2021 à Ouagadougou. Au terme de la cérémonie de passation de charges entre le géophysicien de 58 ans et le Premier ministre sortant, Christophe Dabiré, le nouveau chef du gouvernement, a déclaré être au service du peuple en vue de mener à bien le programme pour lequel le président du Faso a été élu.

Dès son premier discours à la tête de la Primature, l’ancien secrétaire exécutif de l’Organisme onusien de surveillance de l’interdiction des essais nucléaires (OTICE) va droit au but et appelle les Burkinabè à s’unir pour en finir avec le terrorisme au Burkina Faso. Il est, pour lui, plus que jamais temps de taire les querelles et tout ce qui divise les filles et fils du pays.

« J’en appelle à la cohésion, à la tolérance, au pardon pour qu’on puisse s’unir. Parce que c’est à l’unisson que nous pourrons être mieux engagés pour vaincre le terrorisme », a-t-il dit, appelant les populations à faire preuve de patriotisme.

Dr Lassina Zerbo officiellement installé dans ses fonctions de Premier ministre

Dr Lassina Zerbo rassure d’emblée les Burkinabè qu’il travaillera d’arrache-pied à faire bouger les lignes dans le sens de leurs aspirations. « Je ne ménagerai aucun effort pour continuer l’œuvre entamée et être à l’écoute de tout le peuple et l’on essaiera de contacter toutes les composantes, avec l’appui du chef de l’État, pour que l’on puisse simplement nous comprendre et gagner la confiance des Burkinabè ».

C’est également avec des actions de grâce que le nouveau locataire de la Primature occupe ses nouvelles fonctions, car pour lui, la foi est par excellence le moteur qui fait avancer toutes choses, sans distinction de religion. Reconnaissant le gros travail abattu par son prédécesseur et toute son équipe, il a tenu à lui témoigner sa gratitude pour tous les efforts consentis pour relever les défis auxquels il a été confronté durant tout le temps passé au poste de chef du gouvernement.

Le nouveau chef du gouvernement burkinabè honore les couleurs nationales

Le Premier ministre entrant a reçu des mains du secrétaire général de la Primature, son certificat de prise de fonction ainsi que quatre formulaires de déclaration d’intérêt pour le patrimoine à remplir dans les jours à venir pour l’Autorité supérieur de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).
Évoluant entre science et diplomatie, Dr Lassina Zerbo a été nommé le vendredi 10 décembre en remplacement de Christophe Dabiré. Peu connu du grand public, il a de nombreux réseaux politiques.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Que Dieu te donne la force et la santé de mener à bien cette mission. Mais s’il te plaît MR Zerbo, garde toujours ton costume cravate,ça te va très bien au lieu de ces grands boubous qui ne reflète pas ce 21e siècle. Je n’ai rien contre le consommons Burkinabé, mais soyons réaliste.

  • Vous aviez toutes billes entre les
    mains, à vous jouer. Union union, le pays uni depuis. Si vous trouvez le contraire dites nous ce que vous attendez par union.

  • "...va droit au but et appelle les Burkinabè à s’unir pour en finir avec le terrorisme au Burkina Faso."
    Formidable, personne n’y avait jamais pensé avant lui !
    Sinon, pas un mot sur la lutte anti-corruption. Qu’en est-il de l’opération "mains propres", déjà oubliée ?

  • M.Zerbo, la victoire contre le terrorisme passe par l’eradication de la corruption. J’attends que quelqu’un me démontre le contraire.

  • Bon vent à vous. Que l’Éternel vous accompagne. Seulement, le peuple burkinabè n’a aucun problème d’union, c’est plutôt la corruption et le leadership.

  • A Mr Zerbo, Premier Ministre, le gouvernement n’est pas complet !
    Un poste n’a pas été créé et pourvu. C’est le Ministère de lutte contre l’irresponsabilité et la corruption endémique qui tuent le pays.
    Ce Ministère clé non créé est nécessaire à la réussite de tout le reste. La lutte contre le djihadisme égorgeur, la mise en route de services administratifs compétents, efficaces et respectueux des Burkinabè de toutes conditions sociales, la mise en activité de Forces de l’ordre intègres, équipées et présentes sur tout le territoire, ... et tous autres Ministères tenus par des cadres compétents et intègres qui inspirent la base par leur ardeur au travail et leur probité morale dans la gestion de la chose publique.
    Faute de quoi, il faudra appliquer la politique vigoureuse du dégagement ; et sans quoi, c’est vous mêmes qui serez stigmatisé et dégagé ; et c’est tout ce qu’on ne vous souhaite pas.
    Soyez ferme devant toutes ces raclures qui peuplent les administrations et institutions nationales ou internationales dans le pays.
    L’autre qui vous appelle, non à son service, mais au service de la nation, mais qui, pour notre malheur, a les deux pieds dans le même sabot, et semble indifférent au sort du pays, peut même vous handicaper dans l’action au service de notre peuple. Ce peuple en danger, et en demande de sécurité, de santé, d’écoles et de "sagabo-gonré" avant tout.
    Rien à voir avec le chocolat-pain beurré-fromage que l’autre n’a jamais manqué de toute sa vie et dont la privation un jour l’a rendu très malheureux !
    C’est à vous donc Mr Zerbo, de cumuler ce poste, ce Ministère de lutte contre la corruption gigantesque et l’incompétence qui ruinent le pays.
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

  • L union passe par la justice sociale Le mpp a augmentquee largement le salaire curtains fonctionnaires tandis que d autres vivotent.Est ce que on peut parler d union dans ce cas ?

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique