Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Littérature au Burkina : Orokiatou Baro publie « Enfin l’aurore », un recueil de nouvelles dédié à la jeunesse

Accueil > En librairie • LEFASO.NET • vendredi 10 décembre 2021 à 14h00min
Littérature au Burkina : Orokiatou Baro publie « Enfin l’aurore », un recueil de nouvelles dédié à la jeunesse

« Enfin l’aurore », c’est le titre de la première œuvre littéraire de Orokiatou Baro. Elle a procédé à la dédicace de ce recueil de nouvelles le jeudi 9 décembre 2021 à Ouagadougou.

Pour sa première œuvre littéraire, l’inspiration de Orokiatou Baro lui a dicté de narrer quatre tranches de vie à travers un recueil qui embarque le lecteur dans l’univers de quatre adolescents qui traversent chacun des situations éprouvantes et tentent de trouver des ressources en eux-mêmes pour en sortir plus mature. Que ce soit dans un trou d’or (une mine), sur un lit d’hôpital, entre les griffes d’un malfaiteur ou dans le deuil d’une mère, chacun des personnages fera des rencontres édifiantes dans la quête de soi.

Les proches de Orokiatou Baro sont venus la soutenir pour ce jour spécial

L’auteure aborde des thématiques qui lui tiennent à cœur. Elles gravitent autour du suivisme malsain des jeunes, des aléas des réseaux sociaux, des violences faites aux femmes et de l’exploitation des enfants dans les mines. Sa principale cible, ce sont les jeunes. C’est pourquoi les principaux personnages sont des adolescents. « Enfin l’aurore traite principalement de l’exclusion sociale des vieilles femmes accusées de sorcellerie, des pièges des rencontre virtuelles, des conséquences du suivisme et de l’exploitation des enfants », a expliqué Orokiatou Baro. La moralité de l’histoire est pour l’auteure « un message aux adolescents dont la maturité d’esprit est en construction. C’est de les inviter à prendre leur vie en main, à rêver et à savoir se contenter du minimum aujourd’hui, pour avoir plus demain ».

Orokiatou Baro , auteure de « Enfin l’aurore »

Après la pluie, le beau temps

Le titre de l’œuvre « Enfin l’aurore » a une signification bien définie, comme pour dire que le bout du tunnel est proche. « Dans chaque histoire, j’ai essayé de faire en sorte qu’à la fin, le personnage principal a une meilleure perspective pour sa vie ». Cette lueur d’espoir s’applique également dans le parcours de l’auteure qui a écrit ces histoires quand elle était à l’université. « J’étais seule dans ma chambre sans avouer aux autres que j’aimais écrire. Et aujourd’hui, je me mets à la littérature, c’est enfin l’aurore pour moi », s’est-elle exprimée.

Séance de dédicace

Orokiatou Baro est née le 21 février 1989 dans la ville de Sya. Elle est titulaire d’une maitrise en communication pour le développement. Entre la littérature et le cinéma, il n y a qu’un pas. L’auteure est passionnée du 7e art. Ingénieure du cinéma et de l’audiovisuel, Orokiatou Baro est en service au FESPACO. Son premier court métrage fiction est intitulé « Ce sourire ».

Cet amour pour ces deux arts que sont la littérature et le cinéma est certainement la raison pour laquelle, son recueil « Enfin l’aurore » est écrit avec un sens aigu des détails. Elle ambitionne d’adapter le recueil de nouvelles au cinéma. Cette œuvre a déjà attiré l’attention d’un jury, Orokiatou Baro a reçu le prix spécial de l’université Joseph Ki-Zerbo du jeune talent littéraire burkinabè à l’occasion de la 16e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) avec « Enfin l’aurore ».

L’ouvrage est disponible au prix de 3 000 francs CFA. En plus de certaines librairies, on peut le retrouver au siège du FESPACO. L’auteure a été financée par le Fonds d’appui exceptionnel du gouvernement burkinabè aux acteurs de la culture face à la covid-19.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Littérature au Burkina : Orokiatou Baro publie « Enfin l’aurore », un recueil de nouvelles dédié à la jeunesse
Littérature financière : « La banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », un ouvrage qui lève le voile sur la banque
Littérature : « La réconciliation nationale en trompe-l’œil au Burkina », le nouvel ouvrage du colonel Lona Charles Ouattara
Littérature : « Yelbeedo ou les racines du mal », le nouveau roman de Constant Nana
"Mon corps et l’amour" : L’abbé Kizito NIKIEMA fait réfléchir sur la sexualité
Burkina/Littérature religieuse : Partir du corps humain dans la Bible pour édifier l’homme, des pièges de la mort
Commission épiscopale de la pastorale de la santé : Un livre pour alerter sur les dangers des méthodes contraceptives artificielles
Terrorisme au Sahel : Nabons Laafi Diallo propose « un regard à partir du Burkina Faso »
Littérature religieuse au Burkina : Père Basile Paré exhorte les chrétiens à faire un dépassement « du San Gôlô au Christ Vainqueur »
Réconciliation nationale et économique : Les leçons et perspectives de l’ancien député Amadou Traoré
Littérature : Delwende Nabayaogo écrit pour "Rendre notre nation forte et prospère"
Littérature/Burkina : Mariam Ouédraogo veut transmettre les valeurs traditionnelles à travers le conte
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés