Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Burkina Faso : Une journée des sols pour promouvoir la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • mercredi 8 décembre 2021 à 12h00min
Burkina Faso : Une journée des sols pour promouvoir la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Commémorée chaque 5 décembre, la journée mondiale des sols a été célébrée en léger différé ce 7 décembre 2021 par le ministère en charge de l’agriculture, à Ouagadougou. Cette édition de 2021 est placée sous le thème international de « Stopper la salinisation des sols, stimuler la productivité des sols ».

« Salinisation des sols au Burkina Faso : Quels impacts sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle ? », est le thème national de la 8e édition de la journée mondiale des sols. Ce thème a été retenu au regard de l’impact grandissant de la salinité sur la productivité des sols et sur le rendement.

Selon le représentant de l’Organisation des nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Burkina Faso, Daouda Sau, cette thématique vise à sensibiliser l’humanité sur l’importance d’agir vite et maintenant face à ce phénomène qui gagne de l’ampleur à travers le monde.

« Cette commémoration de la journée mondiale des sols contribue à la prise de conscience de l’importance des sols », Daouda Sau, représentant de la FAO au Burkina Faso

« Il s’agit de susciter la réflexion et des échanges pour trouver les meilleures pratiques et approches visant à lutter contre la salinité des sols ; d’augmenter la sensibilisation sur les bonnes pratiques de gestion durables des sols et d’encourager les gouvernements, les organisations paysannes, les communautés et individus du monde entier à s’engager et à améliorer de manière proactive la santé des sols », a expliqué le représentant de la FAO au Burkina Faso, Daouda Sau.

La célébration de cette journée est une bonne chose, selon le représentant du ministre de l’agriculture, Boukari Ouédraogo, car le sol est un facteur déterminant pour assurer un développement durable et l’épanouissement des hommes.

« Commémorer cette journée, poursuit-il, c’est permettre à la communauté internationale, aux chercheurs, aux praticiens et producteurs de réfléchir sur des thématiques, trouver les causes de la dégradation des sols », dit-il.

« Le sol est un facteur vital pour le bien être humain mais malheureusement, il ne bénéficie toujours pas de toute l’attention nécessaire à sa promotion », Boukari Ouédraogo, représentant du ministre de l’agriculture

Pour trouver des solutions pratiques aux politiques pour gérer le phénomène de dégradation des sols, les participants devront réfléchir sur des thématiques, rechercher les causes de la dégradation considérable des sols.

Dans la vision de la FAO, la journée mondiale des sols se veut un cadre d’interpellations citoyennes, une tribune d’échanges entre producteurs, spécialistes du sol, politiques, experts de premier plan et hauts fonctionnaires du monde entier sur les défis liés aux sols et leur rôle capital dans la quête permanente de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le monde et la survie des écosystèmes.

Selon une étude réalisée par le Bureau national des sols, 34% des terres du Burkina Faso sont dégradées de nos jours.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Préservation des ressources en eau : Les acteurs en concertation autour de la problématique
Lutte contre la dégradation de la biodiversité au Burkina : Le projet Biodev2030 fait le point des résultats engrangés
COP15 à Abidjan : Pari gagné pour Mariame Diaby, CEO d’Ayuf Holding
Pollution des sols et des eaux par l’orpaillage : La technologie de phytoremédiation, une solution de dépollution à portée de main !
Programme de développement intégré de la vallée de Samendéni : Le Premier ministre insatisfait de l’état d’avancement des réalisations
Changement climatique dans le bassin de la Volta : Un plan d’investissement en cours pour le renforcement de la résilience climatique
Environnement : Les membres de la coalition nationale pour la gestion durable des terres adoptent les documents de planification de l’organisation
Climat : Le Burkina Faso prépare ses participants à la Cop 15
Office national de l’eau et de l’assainissement : Gilbert Bassolé désormais directeur général
Saison pluvieuse 2022 : Les prévisions sont bonnes pour l’Afrique de l’Ouest
Lutte contre les effets néfastes des changements climatiques : Les capacités des personnes handicapées renforcées pour leur pleine participation
Pollution de l’air à Saaba 2021-2022 : Extermination massive silencieuse en cours (partie 3/3)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés