Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Fonds pour la consolidation de la paix au Burkina Faso : Les acteurs et partenaires en reddition de compte

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 8 décembre 2021 à 12h00min
Fonds pour la consolidation de la paix au Burkina Faso : Les acteurs et partenaires en reddition de compte

L’État burkinabè, en partenariat avec les Nations Unies, a mis en place un fonds d’assistance des personnes déplacées et / ou résidantes dans les zones de turbulence sécuritaire. À la faveur d’une rencontre statutaire à Ouagadougou, le mardi 7 décembre 2021, acteurs et partenaires se penchent sur les acquis afin de réajuster les actions à venir.

Dans le cadre du Programme d’urgence pour le Sahel au Burkina Faso (PUS-BF), le Burkina Faso a bénéficié d’un appui du Fonds de consolidation de la paix (PBF) du système des Nations-unies (SNU) pour mettre en œuvre des projets.

Après l’exercice de l’année 2021, le comité conjoint d’orientation (CCO) a organisé sa session ordinaire pour apprécier le chemin parcouru et envisager la suite.

Cette rencontre du CCO vise principalement à faire le suivi de la mise en œuvre des projets Peace building fund (PBF), à examiner et valider le rapport annuel d’activités 2021 et à analyser les priorités afin d’orienter la programmation du PBF 2022.

L’assistance

Réparti sur trois axes, le projet intervient sur la construction de la confiance entre l’Etat et les populations, le renforcement de la résilience sociale et la participation active des jeunes et femmes. Le projet intrevient aussi sur la gestion pacifique des conflits.

Au cours de cette année, quelques réalisations du comité ont été citées. Il s’agit par exemple, de l’élaboration et de l’adoption de la stratégie nationale de cohésion sociale par le gouvernement. Il s’agit aussi d’un appui en intrants agricoles offert à 1 600 ménages, dont 35% de femmes, pour leur permettre d’accroitre la production et d’augmenter leur résilience. En outre, 2 150 jeunes ont bénéficié d’un appui pour leur insertion socioéconomique par la mise en œuvre de 100 micro-projets générateurs de revenus pour accroître leur résilience. De même, près de 2 000 enfants talibés sont enrôlés dans "l’école de la seconde chance", à travers la Stratégie de scolarisation accélérée avec passerelle (SSAP), avec un accent sur les valeurs de la citoyenneté et le vivre ensemble.

Pauline Zouré, ministre délégué en charge de l’aménagement du territoire

Pour Pauline Zouré, ministre délégué en charge de l’aménagement du territoire et représentant son collègue en charge de l’Economie, « le processus de mise en œuvre des actions est très positif car l’exécution est à un taux de plus de 60% malgré le contexte sécuritaire instable ». Félicitant les acteurs, elle souhaite qu’ils aillent plus loin dans l’action.

Elle sera soutenue dans son propos par Barbara Manzi, coordonnatrice résidente du système des Nations-unies au Burkina Faso. « Il y a des difficultés objectives à cause de la situation sécuritaire. Nous sommes à plus de 65% de taux de réalisation et cette rencontre nous permettra de redéfinir des stratégies afin d’atteindre les populations concernées où qu’elles soient », rassure Barbara Manzi.

Barbara Manzi, coordonnatrice du système des Nations-unies au Burkina Faso

Ces projets sont particulièrement mis en œuvre dans les régions du Centre-nord, de la Boucle du Mouhoum, du Sahel et du Nord.

Le comité conjoint d’orientation est le niveau stratégique du mécanisme national de gouvernance du Peace building fund au Burkina Faso. A ce jour, le PBF a alloué un total de 30,5 millions de dollars US, soit près de 18 milliards de francs CFA, pour soutenir des projets de consolidation de la paix.

Inocent H. Alloukoutoui (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés