Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Lefaso.net • mardi 7 décembre 2021 à 22h35min
Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

Face à la dégradation de la situation sécuritaire, le Mouvement pour la Résistance populaire (MRP)a animé une conférence de presse, ce mardi 7 décembre 2021 à Ouagadougou, au cours de laquelle, il a déploré la situation des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et demandé la suspension de toutes les activités des partis politiques et des réjouissances populaires jusqu’à la reconquête complète du territoire national.

« Ce qui s’est passé à Inata est une humiliation nationale, parce que quand nous sortons du Burkina, on ne parle pas des morts, on dit que nos soldats sont morts de faim. (…). Le peuple burkinabè est plongé dans la désarroi, la colère, la haine dans le doute et l’incompréhension. (…). La colère populaire est grande et la confiance en nos dirigeants est sérieusement compromise. Les populations rurales se sentent abandonnées et doutent de la sincérité de leurs gouvernants dans la lutte contre le terrorisme. Le renseignement fonctionne pourtant à merveilles, les populations collaborent bien avec nos FDS et malgré tout, nous sommes au bord du gouffre et la situation sur le terrain ne semble pas évoluer à notre faveur », s’indignent les responsables du Mouvement pour la Résistance populaire (MRP), Aly Nana.

« Inspirateur de l’idée de création des VDP », le MRP, qui dit être en contact avec l’ensemble de ces auxiliaires de sécurité, déplore le traitement dont ils font l’objet. Les responsables du mouvement saluent la « contribution très importante » des VDP.

« Nous sommes au courant de ce qui se passe, nous remontons les difficultés qu’ils vivent au jour le jour. Le découragement commence à gagner les VDP du fait de leurs conditions de vie exécrables. Pour ceux qui ne savent pas, franchement, ça fait pitié. Ils défendent la patrie, et sans rien. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient. (...). Il y a eu une adhésion totale des gens à l’appel du président du Faso, malheureusement, entre le contenu de la loi et la réalité du terrain, c’est le jour et la nuit ; les VDP n’ont que leurs moyens personnels pour se nourrir.

Le coordonnateur Aly Nana avec à sa droite, Salam Rabo et Jacob Ouédraogo à sa gauche.

En plus de ça, ils n’ont pas les moyens (matériels) pour faire le travail qu’on leur demande de faire, si bien qu’on se demande qu’est-ce qui ne va pas.Dans son dernier discours, quand le président du Faso a dit qu’il allait revoir la doctrine des VDP, nous étions les plus contents, nous croyions que quelque chose allait être fait immédiatement. Malheureusement, jusqu’à présent, sur le terrain, nous ne constatons aucun changement quelconque. Peut-être que ça y est en cours, et si c’est le cas, nous condamnons cette lenteur parce qu’en matière de sécurité ça n’attend pas », se sont étalés les conférenciers.

Selon eux, l’ultime objectif aujourd’hui, c’est la libération du territoire national et permettre un retour des populations chez elles. « Notre préoccupation, c’est la libération totale du Burkina. (…). Ce n’est pas du populisme, nous savons de quoi nous parlons », insiste le coordonnateur du MRP, Aly Nana.

L’appel est donc, dit-il, lancé aux populations à un enrôlement volontaire pour aller au front et ce, sous l’encadrement des Forces de défense et de sécurité, précisent les conférenciers. Ces ‘’troupes’’ prendront la direction des provinces du Loroum (dont Titao est le chef-lieu) dans la région du nord, du Bam (Kongoussi) dans le Centre-nord, du Sanmatenga (Kaya) au Centre-nord et du Gourma (Fada N’Gourma) dans la région de l’Est.

Aussi ont-ils fait des propositions de lutte contre le phénomène terroriste. Il s’agit entre autres de suspendre toutes les activités des partis politiques et les réjouissances populaires jusqu’à la reconquête complète du territoire national, exiger le départ du territoire des forces étrangères, installer des états-majors dans chaque chef-lieu de région du Burkina.

O. L.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2021 à 19:18, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Bravo au MRP, à son President Aly Nana et ses collaborateurs.
    Le Psaume 91, à votre bravoure et intrepidité :
    - "Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie !"
    - "Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages."
    - "Il te couvrira de ses plumes, et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; sa fidélité est un bouclier et une cuirasse."
    - "Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour, "
    - "Ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi."
    - "Qu’il en tombent mille à ton côté, et dix mille à ta droite, tu seras hors d’atteinte " ;

    Festivités budgetivores :
    A commencer par le Forum Nationale sur la Reconciliation Nationale. Quelle reconciliation nationale ? Pire avec des gens qui aiment le fruit de leur faute ! Au pays de l’incompetence qui tue  !

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2021 à 09:40, par kwiliga En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

      Au delà de l’aspect budgétivore des festivités, ce qui me semble essentiel c’est la dignité et le concept d’union nationale.
      Depuis un certain temps, je m’efforce de mettre en exergue dans mes écrits la division indéniable qui existe entre le Ouagaland (dont j’estime que je fais partie, puisque vivant à Koudougou) et le Burkinistan, qui s’étend tous les jours.
      Et tous les jours, la honte m’accable, de voir ces maquis/dancing, hurlant leur joie de vivre jusqu’au bout de la nuit, pendant qu’à quelques kilomètres, on tue et on impose la charia.
      J’ai été scandalisé des propos tenus lors de l’organisation des NAK, qui prétextaient la "résistance au terrorisme".
      Je m’agace de ces dizaines de séminaires, plateformes, symposiums, formations,... hebdomadairement organisés dans notre ville et qui ne sont prétexte qu’à engraisser les uns et les autres, dans d’inutiles rassemblement aussi couteux que ridicules, aussi inefficaces que méprisants à l’égard de nos frères qui souffrent.
      Ce ne sont que quelques exemples parmi les nombreuses démonstrations qui prouvent inéluctablement que nous, ici au "Ouagaland", on se fout éperdument du sort de ceux du "Burkinistan", jusqu’à ce qu’il arrive chez nous.

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 01:54, par Wali En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Oui votre decouragement se comprend. Deja que ce gouvernement ne donne meme pas amanger a ses propres soldats professionels c’est pas vous qu’ils vont regarder. Mais tenez bon !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 02:35, par ZEUS En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Dans un pays normal, ou les gens ne crieraient pas tout de suite au viol de la démocratie ou à la chasse aux sorcières, ce Mr devrait être entendu par une commission spéciale du Parlement. Il devrait être sanctionné si ce qu’il raconte n’est pas basé sur des éléments concrets que les VDP lui auraient communique ; pourquoi ? Parce que ces propos contribuent davantage à saper le moral des citoyens et surtout des VDP-s ’ils sont vrais, tant pis, c’est le lieu d’en affronter les conséquences ; dans le cas contraire punir l’auteur, le susnommé. Que le citoyen lambda s’égosille d’expériences et de ouï-dire, pas de problème, passe encore comme pouvant être dans l’ordre normal des choses, mais une déclaration d’un mouvement politique non avérée en tant de guerre devrait être punie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 03:07, par Le patriote outré et écoeuré En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Là, c’est foutu ! Nous sommes foutus ! Si les VDP se décourage et jette l’éponge, ce sera le tour des soldats des FDS. Mais que diable fait Rock ? Pourquoi ne fait-il ^pas armer conséquemment les VDP qui sont dans les zones hautement criminogènes comme le centre-nord, le nord et l’est où fourmillent les terroristes ? Pourquoi ne pas recruter directement dans ces zone des militaires (1000 au nord, 1000 au centre-nord et 1000 à l’est) et les doter d’armes conséquentes en quantité en qualité ? Depuis que nos enfants ont commencé à se faire recruter par ces imbéciles promis à l’enfer (djihadistes), on comprend que c’est pour des gains purement économiques du fait du chômage que qu’ils se font recruter. Il faut donc couper le mal à la racine en doublant les terroristes par l’assèchement de ces poches de jeunes désœuvrés des zones infestés par les terroristes et ce, par le recrutement de ces jeunes dans l’armée, Certes, on me dira qu’il y a un risque à les recruter car on risque de recruter des terroristes dans l’armée. Pour cela, on doit pouvoir savoir qui est qui dans ces zones, qui est digne, a pitié de ses mères, pères, fils, petits frères et soeurs et veut les défendre même au prix de la mort. On doit écarter dans ces recrutements tous ceux là qui ont des accointances pu peuvent avoir des liens divers avec les djihadistes (pratiques religieuses, centres d’intérêts économiques, etc...).
    Rock, réveille-toi ! Sinon tu risques d’être jugé pour haute trahison et traité comme tel par la loi. Un homme averti en vaut deux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 03:25, par Le patriote outré et écoeuré En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. Ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Chers forumistes, aidez-moi à comprendre quelque chose. Comment les dhijadistes arrivent à se constituer en grande masse pour attaquer les villages sans que personne ne s’en aperçoive ? D’où viennent-ils ? Des pays voisins ou de nos villages ?
    S’ils viennent de nos propres villages, ce qui veut dire qu’ils vivent avec nous et se retirent pour revenir nous attaquer, il faudra faire encercler par des blindés et fantassins les villages soupçonnés d’être habités par les dhihadistes pendant un , deux, trois, quatre semaines et observer ce qui va se passer. Pendant cette période d’observation, nul se sort, nul ne rentre. On verra si les attaques vont baisser dans la zone ou pas. Si les attaques disparaissent, c’st que réellement les terroristes sont dans la zone. Là, il faudra fouiller le village cour par cour et rechercher les armes et autres. Si l’on trouve des armes et autres chez quelqu’un, on l’amène hors du village et on le neutralise puis ensuite on pose son arme sur lui (prendre le soin de porter des gans pour attraper l’arme pour éviter de poser ses empreintes digitales sur elle). Appeler ensuite les salopards des droits de l’homme de venir constater pour les besoins de leurs enquêtes.

    Une autre idée est de faire porter des bracelets électroniques par les hommes et femmes des villages soupçonnés d’être habités par des terroristes et suivre leurs déplacement par satellite deux à six semaines (là, l’occasion sera donnée à,la France de nous aider avec ses satellites et sa technologie de dernier cri). Gare à celui qui va se débarrasser de son bracelet. Il sera tout de suite considéré comme tel et traité comme tel.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 08:20, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Où sont passés les insurrescrocs qui passaient sur les chaines de télé à longueur de journée pour se glorifier de leurs exploits (destruction de biens publics et privés) ? Voilà un combat hautement plus important que la lutte contre la modification d’un article de constitution somme toute légale mais jugée inopportune !
    Où sont passés tous ceux qui ont bandé les muscles pour défendre le régime illégal de la transition ?
    Où sont passés tous ceux qui ont bandé les muscles pour exiger le démantèlement du RSP ?
    Les milliers de morts occasionnés par les HANI sont-ils moins graves que ceux attribués à tord ou à raison au défunt RSP ?
    Honte aux insurrescrocs en faso dan fani qui se croient plus intelligents que tous les autres !!!

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2021 à 10:45, par Un Burkinabê En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

      Mon frère il faut arrêter ces jeux de mots. Ceux qui meurent sont des Burkinabé. Avez vous vu un seul HANI pendant la Transition ? Les HANI ont surgie après la Transition. Aussi si Blaise Compaoré avait bâti une Nation, elle ne se serait pas désagrégée en si peu de temps. Si Blaise Compaoré avait mis des Institutions fortes elles auraient évité l’Insurrection et la destruction des biens publics et privés. De toute façon, MPP=CDP car ce sont les mêmes acteurs. La haine du CDP contre leurs amis du MPP est entrain de ronger tout le pays et des gens comme vous s’en orgueuillis. De toute façon vous êtes aussi dans la même merde à moins que ....

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 08:54, par Jb En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    Le salaire des Vdp est fixé à 20 000FCFA le mois kiekiekie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2021 à 11:50, par HAYA HAYA En réponse à : Burkina : « Les VDP commencent à être gagnés par le découragement. De ce qui a été promis, rien ne leur parvient », regrette Aly Nana

    L’heure n’est plus au discours, aux critiques , mais à l’ACTION.
    Tous ceux des réseaux sociaux , ceux qui passent dans les radios, dans les télés, ce qui sont tapis à l’étranger et "combattent" le régimes ou les oppositions....., tous ceux du pouvoir ou de l’opposition qui "combattent" par la rhétorique vaine, VENEZ , DESCENDEZ aux fronts.
    L’exemple de l’Ethiopie est EVOCATEUR : L’ennemi est entrain de plier l’échine après avoir été à la lisière de la capitale, moins de 200 km.
    Autorités, OSC , partis politiques, chefs coutumiers et autres , l’heure grave a sonné. ALLONS AU FRONT comme un seul homme et l’ennemi reculera et les territoires occupés seront restaurés.
    Cessez de dire : C’est Rock , c’est Rock , c’est l’opposition, c’est l’ancien régime...Au lieu de perdre le temps ALLONS SEULEMENT , surtout les "gros bas" ou bien "nourris" des OSC que nous avons pu voir à la télé , demandant la démission de Rock, ALLONS SEULEMENT. FDS aux allures de caméléons biaisant dans le combat, RESSAISISSEZ-VOUS. L’ennemi qui se cache dans sa stratégie a aussi peur .... Il n’est pas invincible, il suffit de quitter les télés et radios, les réseaux sociaux pour aller au VRAI COMBAT. Allons à la rescousse des VDP, des FDS, des populations prises entre le marteau et l’enclume. Viveurs ou jouisseurs nocturnes dans les bars, sirotant la bière et ricanant sans conscience, REFLECHISSEZ sur le sort des populations et du BURKINA FASO ,RESSAISISSEZ-VOUS et allons aux fronts. Frères burkinabé ennemis du peuple , incrustés parmi les forces du mal et endeuillant ses propres frères sans raisons valables, RESSAISSISSEZ-VOUS ou vous serez dénichés et neutralisés. Allons sans attendre sinon il sera tard pour tous. Ayons foi et n’ayons pas peur. "Mille morts à gauche, mille morts à droite", le BURKINA victorieux avancera .Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Terrorisme au Burkina : 2 soldats tués sur l’axe Ouahigouya-Titao
Insécurité au Burkina : Quatre soldats français de la force Barkhane blessés par un engin explosif
Burkina Faso : L’armée neutralise une vingtaine de terroristes dans le Sahel
Attaques terroristes de 2016 sur l’avenue Kwamé-N’Krumah : Six ans après, des rescapés sont toujours sous le choc
Bam : Neuf personnes tuées à Namsiguia (AIB)
Tougan : Le Premier ministre encourage les déplacés internes et les Forces de Défenses et de Sécurité
Burkina Faso : L’armée neutralise plusieurs engins explosifs improvisés lors des opérations de sécurisation
Burkina/Terrorisme : Le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel
Burkina : Une attaque contre des populations civiles fait onze morts dans le Centre-nord
Burkina Faso : Une centaine de terroristes neutralisés à travers le territoire national en une semaine
Burkina : L’armée neutralise 29 terroristes dans une contre-offensive à Gomboro dans la province du Sourou
Sécurité au Burkina : 2021, une année de sang et de "changement de paradigme"
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés