Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Burkina : La maladie ulcéreuse au cœur du 2e congrès des hépato-gastro-entérologues

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 3 décembre 2021 à 17h20min
Burkina : La maladie ulcéreuse au cœur du 2e congrès des hépato-gastro-entérologues

La Société burkinabè d’hépato-gastro-entérologie et d’endoscopie digestive (SO.BU.HGE.ED) a ouvert son deuxième congrès international couplé aux XXIIe journées de Gastroentérologie d’Afrique francophone ce jeudi 2 décembre 2021 au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo.

Découverte au début des années 1980 l’Helicobacter Pylori et son implication dans la maladie ulcéreuse gastroduodénale a été largement démontrée. Malgré l’arsenal thérapeutique développé pour éradiquer cette bactérie, la maladie ulcéreuse gastroduodénale est encore fréquente en Afrique occasionnant des hospitalisations et des décès surtout quand elle se complique en hémorragie digestive.

C’est cela qui a motivé le choix du principal thème retenu au présent congrès des hépato-gastro-entérologues intitulé « Maladie ulcéreuse gastroduodénale et Helicobacter Pylori » avec les sous-thèmes suivants « Hépatites virales », « Cirrhose et cancers hépatiques », « Proctologie pratique », « Troubles fonctionnels intestinaux », « Pathologies digestives et santé mentale », « Maladies inflammatoires chroniques intestinales », « Covid-19 et pathologies digestives ».

L’une des communications sur les maladies digestives suivie en mode présentiel

Trois communications ont été au menu du premier jour de la rencontre des hépato-gastro-entérologues qui se tient les 2 et 3 décembre 2021 à Ouagadougou. La première communication a porté sur la chimiothérapie pour le traitement des cancers de l’estomac, la deuxième, elle, a abordé la résistance aux antibiotiques et la troisième quant à elle, s’est orientée sur les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI).

Ces différents thèmes suscités seront au cœur des discussions des spécialistes du système digestif pendant 48 heures.
En effet, durant plusieurs heures d’horloge ces spécialistes des organes de la digestion venus notamment du Mali, de la Côte d’Ivoire, Bénin, Togo, Sénégal, Centre-Afrique, Congo, et Belgique ont échangé en mode virtuel et présentiel autour des thématiques retenues à l’ordre du jour.

Les participants au deuxième congrès international de la SO.BU.HGE.ED couplé aux XXIIe journées de gastroentérologie d’Afrique francophone à Ouagadougou, les 2 et 3 décembre 2021

Ces deux journées consacrées à la réflexion sur les maladies du système digestif constituent un cadre de partage de connaissances et d’expériences entre les différents acteurs à en croire le président de la SO.BU.HGE.ED.
« Cette année, nous avons dédié une session aux aides endoscopistes qui sont des infirmiers et infirmières afin qu’ils puissent acquérir des compétences nouvelles en matière d’entretien du matériel d’endoscopie », a affirmé Pr. Apollinaire Sawadogo, président de la SO.BU.HGE.ED.

Le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr. Wilfrid Ouédraogo, a au nom du ministre, salué la présence des personnalités à divers niveau d’organisations et institutions d’Afrique et d’ailleurs qui par leur participation effective au présent congrès marquent leur adhésion au bien-être des organes de digestion.

Pr. Apollinaire Sawadogo, président de la SO.BU.HGE.ED

Près de 350 000 cas d’ulcère de l’estomac enregistré en 2020 au Burkina Faso

« Les XXIIe journées de gastroentérologie d’Afrique francophone qui se tiennent dans notre pays pour la première fois en mode virtuel couplées au deuxième congrès de la SO.BU.HGE.ED nous offrent une excellente opportunité de mobilisation des réflexions autour de la contribution de cette spécialité médicale fortement sollicitée au quotidien par les populations pour l’amélioration de leur bien-être », a-t-il indiqué.

En 2020, selon le ministère de la Santé, l’on a enregistré au Burkina Faso près de 350 000 cas d’ulcère de l’estomac et 104 000 cas de gastrite reçus dans les formations sanitaires comme motif de consultation externe. À cela s’ajoute plus de 800 000 cas de motif de consultation classés dans la catégorie autres affections de l’appareil digestif.

Dr. Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé

« Ces chiffres témoignent de la réalité et de l’ampleur de la gêne digestive sévissant au sein de nos communautés constituant ainsi des entraves majeures au plein épanouissement des citoyens et compromettant grandement les efforts de développement économique et social de nos pays dont les systèmes de santé sont déjà fragilisés par des contingences diverses », a souligné Dr. Wilfrid Ouédraogo.
Le président de la SO.BU.HGE.ED a mentionné que des recommandations seront faites au ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo en vue d’acquérir du matériel de diagnostic pour la prise en charge de certaines maladies digestives telles que la cirrhose, les cancers du foie, les complications de la maladie ulcéreuse.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés