Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 1er décembre 2021 à 15h00min
Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

La thèse soutenue par Jean DAO, ce jeudi 25 novembre 2021, au sein de l’université Pr. Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou a porté sur la civilisation américaine plus précisément sur l’identité religieuse du premier président des Etats-Unis, George Washington. Washington était-il protestant ou déiste ? A travers une analyse philologique de ses écrits publics, l’impétrant a défendu et soutenu devant les membres du jury que “Washington reste très neutre dans son langage, langage qui fait appel à la fois aux déistes et aux chrétiens. Avec l’unité de tous les Américains à l’esprit, il utilise un langage inter-dénominationnel dans lequel tout le monde, chrétiens, juifs, déistes et laïcs, se reconnaît. » Ce qui lui a valu la mention « très honorable » et le titre de docteur.

« The influence of protestantism and deism on George Washington’s pulics writings and Actions » est le thème qui a guidé les études doctorales de Jean Dao, sous la direction du Dr. André Kaboré, maitre de conférence à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Ce thème se traduit en français par « L’Influence du protestantisme et du déisme sur les écrits publics et les actions de George Washington »

Le choix du thème s’explique par le fait qu’il y a jusqu’à nos jours de la controverse autour de la foi des fondateurs des États-Unis d’Amérique. Pour ce qui est de George Washington, prémier locataire de la « maison blanche », il a été décrit par les historiens comme un déiste, un athée, un agnostique, un épiscopalien tiède, un religieux libéral, un rationaliste théiste, mais aussi un chrétien.

Pour Jean Dao, quel que soit la façon dont les écrivains ont pu considérer Washington, ils ne montrent pas les traces de son héritage protestant ou du déiste dans ses écrits publics. Utilisant donc la philologie de E. Said, à savoir ses théories de « réception » et de « résistance », Jean Dao a montré dans quelle mesure le protestantisme et le déisme ont influencé les écrits et les actions publiques de Washington.

Dr Jean Dao

Après analyse, Jean DAO est parvenu au résultat selon lequel, le protestantisme aussi bien que le déisme ont influencé les écrits publics de Washington mais pas dans la mesure où l’on peut le qualifier de déiste ou de chrétien fervent. Cela s’explique par le fait que, contrairement à ses écrits privés dans lesquels il affiche clairement sa foi chrétienne, le « père » de l’indépendance du pays de l’oncle Sam, George Washington est resté très neutre dans son langage, langage qui fait appel à la fois aux déistes et aux chrétiens dans ses écrits publics. Pour Jean DAO, « Avec l’unité de tous les Américains à l’esprit, il utilise un langage inter-dénominationnel dans lequel tout le monde, chrétiens, juifs, déistes et laïcs, se reconnaît ».

Après les phases de présentation et d’interrogation orale sur la thèse, le jury a formulé quelques recommandations portant sur la forme du document de 444 pages, à savoir quelques coquilles à corriger. Aussi, le jury composé du président du jury, Pr Kodjo Afagla de l’université de Lomé (Togo) ; du directeur de thèse, Dr André Kaboré, maître de conférence à l’université Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso) ; du rapporteur, Pr L. Aristide YODA de l’université Joseph Ki-Zerbo (Burkina Faso) et Mariame Wané LY, maitre de conférences de l’université Cheikh Anta Diop (Sénégal) a jugé relever que le thème est très pertinent et toujours d’actualité. Au regard de cela et de la qualité du document, ils ont jugé digne d’élever Jean Dao au grade de docteur en lettre, option études anglophone, spécialité, littératures et civilisations américaine, avec la mention « très honorable » à l’unanimité. Ils l’ont par la suite félicité pour Toutes ce succès engrangé.

“Mes remerciements vont d’abord à Dieu qui fait toute chose belle en son temps. Ensuite je remercie grandement mon directeur de thèse, Dr. André Kaboré qui m’a pris en fin 2018 et avec qui le présent thème à été arrêté après le départ à la retraite de mon premier directeur de thèse le Dr. Bakary Konaté à qui j’adresse aussi mes vifs remerciements. Je remercie aussi tous les membres du jury, les enseignants de notre laboratoire, Langues, Littératures et Civilisations anglophones (LaLiCa), les doctorants, mes parents, mon épouse, mes enfants, mes amis, les pasteurs qui m’ont soutenu d’une manière ou d’une autre pour l’obtention de ce grade de docteur. Puisse Dieu les bénir abondamment” conclut-il.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2021 à 19:00, par Tengbiiga En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

    Quelle these !!!! Franchement en quoi la connaissance de l’identité religieuse de George Washington, apporte quelque chose au peuple Burkinabè.

    Comment voulez-vous qu’on se developpe avec de telles études ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2021 à 05:10, par Jean Dao En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

      Merci pour votre avis. Juste une précision. La connaissance et les recherches sont universelles. Une thèse de recherche est différente d’une thèse professionnelle. Aussi il s’agit ici d’étude en littératures et civilisations américaines et non de littératures et civilisations africaines. Si c’était littératures et civilisations africaines on aurait pu étudier un Africain et même un Burkinabé.

      Longtemps, ce sont les occidentaux qui ont écrit sur nous avec quelque fois des déformations. Et aujourd’hui, nous aussi on écrit sur eux. Dans toutes nos universités africaines l’on étudié les littératures et les civilisations étrangères. Pensez-vous que si cela n’apportait rien à l’Afrique l’on allait les inclure dans les programmes ? Ainsi, les thèses des étudiants de ces domaines d’études doivent porter sur ces domaines d’études. En d’autres termes, chacun se spécialise dans son domaine pour pouvoir mieux l’enseigner.
      Pour ce qui est de cette thèse précise, la leçon pour les pays africains est qu’ en utilisant un langage neutre qui fait appelle à tous les américains quelque soit son appartenance religieuse, Washington est un modèle et un exemple de tolérance religieuse et de cohésion sociale si cher à chaque pays africain. Un leader politique doit savoir que l’État est laïc et ne doit pas imposer sa religion aux autres même s’ils sont en minorité. Ça évitera les conflits religieux... Vous voyez maintenant le lien non ? Merci

      Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2021 à 09:37, par DAO En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

      Merci pour votre avis. Juste une précision. Le titre de l’article n’est pas le thème de la thèse. La connaissance et les recherches sont universelles. Une thèse de recherche est différente d’une thèse professionnelle. Aussi il s’agit ici d’étude en littératures et civilisations américaines et non de littératures et civilisations africaines. Si c’était littératures et civilisations africaines on aurait pu étudier un Africain et même un Burkinabé.

      Longtemps, ce sont les occidentaux qui ont écrit sur nous avec quelque fois des déformations. Et aujourd’hui, nous aussi on écrit sur eux. Dans toutes nos universités africaines l’on étudié les littératures et les civilisations étrangères. Pensez-vous que si cela n’apportait rien à l’Afrique l’on allait les inclure dans les programmes ? Ainsi, les thèses des étudiants de ces domaines d’études doivent porter sur ces domaines d’études. En d’autres termes, chacun se spécialise dans son domaine pour pouvoir mieux l’enseigner.
      Pour ce qui est de cette thèse précise, la leçon pour les pays africains est qu’ en utilisant un langage neutre qui fait appelle à tous les américains quelque soit son appartenance religieuse, Washington est un modèle et un exemple de tolérance religieuse et de cohésion sociale si cher à chaque pays africain. Un leader politique doit savoir que l’État est laïc et ne doit pas imposer sa religion aux autres même s’ils sont en minorité. Ça évitera les conflits religieux... Vous voyez maintenant le lien non ? Merci

      Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2021 à 05:07, par Jean Dao En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

    Merci pour votre avis. Juste une précision. La connaissance et les recherches sont universelles. Une thèse de recherche est différente d’une thèse professionnelle. Aussi il s’agit ici d’étude en littératures et civilisations américaines et non de littératures et civilisations africaines. Si c’était littératures et civilisations africaines on aurait pu étudier un Africain et même un Burkinabé.

    Longtemps, ce sont les occidentaux qui ont écrit sur nous avec quelque fois des déformations. Et aujourd’hui, nous aussi on écrit sur eux. Dans toutes nos universités africaines l’on étudié les littératures et les civilisations étrangères. Pensez-vous que si cela n’apportait rien à l’Afrique l’on allait les inclure dans les programmes ? Ainsi, les thèses des étudiants de ces domaines d’études doivent porter sur ces domaines d’études. En d’autres termes, chacun se spécialise dans son domaine pour pouvoir mieux l’enseigner.
    Pour ce qui est de cette thèse précise, la leçon pour les pays africains est qu’ en utilisant un langage neutre qui fait appelle à tous les américains quelque soit son appartenance religieuse, Washington est un modèle et un exemple de tolérance religieuse et de cohésion sociale si cher à chaque pays africain. Un leader politique doit savoir que l’État est laïc et ne doit pas imposer sa religion aux autres même s’ils sont en minorité. Ça évitera les conflits religieux... Vous voyez maintenant le lien non ? Merci

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2021 à 08:45, par Lui En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

    Franchement ! Donc le peuple a dépensé de l’argent et vous vous avez dépensé beaucoup d’années et d’énergie pour aboutir à un résultat qui n’apporte rien au Burkina Faso ?
    Comme l’a dit l’internaute Tengbiiga, qu’est ce que la connaissance de l’identité religieuse de Georges Washington apporte au Burkina Faso ?
    Apprenez à être productif quand on se dit intellectuel !

    Je pense qu’il faut maintenant accepter uniquement des thèses de doctorat qui apportent quelque chose au Burkina Faso ou à toute l’humanité. On comprend maintenant pourquoi on a beaucoup de docteurs qui ne servent à rien à par impressionner les gens !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2021 à 17:05, par Jonassan En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

    Avec tant de concepts limités et égoîstes au point de croire que le Burkina est un point isolé sur la planète, concepts qui s’étalent amplement sur les réseaux sociaux et qui sont de plus en plus ingurgités par l’exécutif qui se cherche un gite séurisé, nous voilà parti pour des années en arrière.
    Désormais il faut privilégier les thèses plutôt les discours qui enflamment que celles qui prennent leurs sources dans les profondeurs avant de s’éclore. La paresse et donc le mensonge, la ruse et le vol est le fondement du burkinabé qu’il cache allègrement au premier venu par la vocifération de sa connotation d’homme intègre. Il faut vivre avec lui pour comprendre.
    Dieu, s’il existe, qu’il vienne au secours de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2021 à 20:33, par jeunedame seret En réponse à : Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington

    Dao .. Dao BRAVO ! Tu as parlé anglais, tu as produit en anglais. Vive le bilinguisme ! Pour une première fois dans la vie un Dao a pu deviner la foi d’un grand homme comme Washington. Garde toujours cet esprit de recherche pour nous démasquer les intentions politiques de nos hommes au pouvoir inquiétant. N’oublie surtout pas ton anglais. Continue d’écrire du nouveau sur les grimaces religieuses des vrais hommes de culture politique en anglais ! DAO ..GAO ..KAO .head on !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés