Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange et de partage des bonnes pratiques

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 30 novembre 2021 à 12h09min
Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange et de partage des bonnes pratiques

Le programme BRAVO ! de la Communauté de Sant’Egidio a tenu, le jeudi 25 novembre 2021, une rencontre d’échange et de partage de bonnes pratiques en matière d’état civil avec les acteurs nationaux et des acteurs de quelques pays de la sous-région (Mozambique, Malawi, Côte d’Ivoire, Togo). Ce programme qui a trois années de mise en route dans les régions du Centre, du Plateau central et du Centre-sud, entre dans le cadre projet Burkina Population (BURPOP), financé par l’Union européenne.

« Services sanitaires, services communaux d’état civil et OSC pour la promotion sociale des femmes et des enfants ». C’est le titre du projet réalisé par le programme BRAVO ! (Birth Registration for All Versus Oblivion), à travers le consortium BURPOP, composé de la Fondation ACRA, chef de file, L’ONG MANI TESE, ASMAD et FENAFERB. Ce projet financé par l’Union européenne a couvert les régions du Centre, Centre sud et du Plateau central. Le programme BRAVO ! vise à garantir à tous les enfants un certificat de naissance pour répondre au défi croissant des nombreux enfants non enregistrés, exposés à toutes formes d’abus, et aux conséquences du manque réel de paix et de stabilité dans de nombreux pays du monde.

3 Vue partielle des participants

Ayant en charge le volet état civil, le programme BRAVO ! a pour objectif de renforcer le système d’état civil dans les centres principaux et secondaires d’états civils des 26 communes ciblées dans les trois régions de couverture du projet.

2 Collette Guiébré, responsable nationale du programme Bravo !

Ce projet, prévu pour durer trois ans, tire vers sa fin (janvier 2022). C’est la raison pour laquelle, le programme BRAVO ! a souhaité organiser cette conférence d’échanges de bonnes pratiques avec les acteurs nationaux et des pays de la sous-région. Prennent part à cette rencontre, les gouverneurs de régions, les hauts-commissaires, les maires, les directeurs régionaux de la santé et les représentants des différentes juridictions, les ONG et les partenaires techniques et financiers de l’état civil de la région du Centre sud, du Centre et du Plateau central.

Pierre Bicaba, secrétaire général du ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation

En trois années d’activités et d’actions menées par le programme dans les régions du centre, du centre-sud et du plateau central, il était temps pour la structure de faire une pause et faire un point sur les acquis en termes de bonne pratique d’état civil mais aussi et surtout de créer ce cadre d’échange en vue de divulguer et partager avec ses partenaires les bonnes pratiques selon Colette Guiébré, responsable nationale du programme BRAVO ! .

Andréa Romussi, ambassadeur d’Italie au Burkina Faso

Le ministre en charge de l’administration territoriale et de la décentralisation, représenté par son secrétaire général Pierre Bicaba a salué cette belle initiative qui s’inscrit en droite ligne des actions du ministère. Pour lui, cette activité vient répondre à un besoin, celui de contribuer à éveiller les consciences des populations encore endormies sur la nécessité de bonnes pratiques en matière d’acte d’état civil. Ce qui réconforte aussi les partenaires qui soutiennent le programme BRAVO ! , à en croire l’ambassade d’Italie au Burkina Faso.

LeFaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
Manifestations à Ouagadougou : Indignation autour de l’incendie de commerces
Ouahigouya : Les forces de l’ordre dispersent une marche
Déclaration universelle des droits de l’homme : Le 73e anniversaire célébré dans la région du Centre-Nord
Situation nationale : Le Balai citoyen annonce un meeting de protestation le 19 février 2022
Grippe aviaire au Burkina : Le comité de pilotage de la plateforme One Health prépare la riposte
Covid-19 au Burkina : Le ministre de la Santé prêche les bienfaits de la vaccination à la grande mosquée de Ouagadougou
Religions : L’Union des groupes bibliques lance officiellement les festivités de son 50e anniversaire
Burkina/Doctorat : La consommation de la noix de cajou réduit des risques de maladies cardiovasculaires, révèle Nomwendé Judith Semporé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés