Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Situation sécuritaire au Burkina : Le Soleil d’Avenir (Mouvement SA) s’inquiète et interpelle

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 28 novembre 2021 à 10h30min
Situation sécuritaire au Burkina : Le Soleil d’Avenir (Mouvement SA) s’inquiète et interpelle

Depuis l’an 2015, la situation sécuritaire nationale ne fait que se dégrader. Les personnes sont tuées, les FDS sont éprouvées, les familles sont endeuillées, les populations sont attristées, la Nation est gravement menacée.

Le Soleil d’Avenir s’incline devant la mémoire de nos martyrs disparus, exprime sa compassion aux personnes et familles éplorées, adresse ses souhaits de prompts rétablissement aux personnes blessées et réaffirme son engagement à contribuer à la stabilité et à la prospérité de notre Nation.

Dans cette épreuve, l’union sacrée sur les intérêts supérieurs de la Nation devrait être de mise. Le Soleil d’Avenir a entendu les hautes autorités nationales, présidentielle, parlementaires et gouvernementales, invoquer cette union nationale sacrée.

Le Soleil d’Avenir est réservé sur la bonne foi de ces autorités. En effet, depuis plusieurs années, utilisant plusieurs canaux, les uns réputés plus décisifs que les autres, le Soleil d’Avenir, en tant que parti politique d’opposition, a souhaité échanger avec ces autorités gouvernantes pour partager sa vision et ses solutions de la situation, en vain.

Le Soleil d’Avenir s’est résigné à penser que le régime MPP du Président KABORE pense pouvoir tout seul sortir notre Nation de cette situation dramatique., au grand bonheur de tous. Malheureusement, le constat est flagrant et déplorable. En vérité, tout régime gouvernant fermé ne peut qu’échouer dans la résolution des problèmes nationaux d’envergure.

Face à cette situation, l’indignation nationale est normale. Les manifestations de protestations nationales sont normales. Le Soleil d’Avenir interpelle le régime et le gouvernement d’arrêter et d’éviter les violations des droits fondamentaux des personnes, les arrestations, les intimidations et les répressions.
Chacun doit prendre ses responsabilités. Le Soleil d’Avenir ne manquera point aux siennes.

VIVE LA REPUBLIQUE !

Fait à Ouagadougou, le 27 novembre 2021.
LE PRESIDENT

Pr. Abdoulaye SOMA
Agrégé des Facultés de droit, Professeur titulaire des universités
Officier de l’Ordre International de Palmes Académiques

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2021 à 15:17, par DepuisLaFrance En réponse à : Situation sécuritaire au Burkina : Le Soleil d’Avenir (Mouvement SA) s’inquiète et interpelle

    Cher Burkina,
    Depuis La France, je suis les informations sur "lefaso.net", c’est déjà une chance d’avoir des informations.
    De nombreux pays ont le regard tourné vers les actualités du Burkina ; il faut dire qu’ici on est souvent enfermé par le Covid qui fait de nombreuses morts injustifiées et qui mute dès qu’on croit avoir trouvé la solution. Le terrorisme, on connaît mais actuellement, il n’a pas sa place.
    Le constat de la zizanie au Burkina va avoir des conséquences sur la position à l’International entre terrorisme et risque de basculement politique vers le néant.
    Les protestations évoquent bien l’héritage français : les mécontentements permanents et les nombreuses organisations politiques car il y a des ambitieux pour devenir Le sauveur du pays.
    Il y a probablement une autre voie à trouver et qui sera la vôtre. Je vous le souhaite.

    Répondre à ce message

  • Le 28 novembre 2021 à 22:38, par Bigbale En réponse à : Situation sécuritaire au Burkina : Le Soleil d’Avenir (Mouvement SA) s’inquiète et interpelle

    C’est dommage ! De mémoire de Burkinabè, ils sont de la pire espèces des malhonnêtes qui se disent de surcroît intellectuels ! Heureusement que le peuple a fini par les dénicher et à commencé à jeter certains dans les poubelles de L’histoire du Burkina. Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés