Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • dimanche 28 novembre 2021 à 22h45min
Dori : Le mouvement

Le mouvement "Sauvons le Burkina" était encore dans les rues de Dori ce 27 novembre 2021. A l’appel du leader de la section Dori, Ahmed Hamidou Traoré dit "Le guerrier noir", des manifestant ont, depuis le terrain provincial de Dori, sillonné les artères de la ville.

Partis de leur point de ralliement, les manifestants sont passés par la SONABEL, l’INERA, le rond-point Père Libdaud et le rond-point Arba Diallo, avant de se rendre devant le gouvernorat. Sur les pancartes l’on pouvait lire : « Trop c’est trop », « Roch démissionne ! », « Nos enfants meurent tous les jours, c’est assez ! »
N’ayant pas été reçus par l’autorité de la région après des heures d’attente, ils se sont dispersés par petits groupes.

Ahmed Hamidou Traoré

De l’avis du leader, Ahmed Hamidou Traoré dit "Le guerrier noir", le Burkina faso est en proie au terrorisme et ce depuis l’arrivée du régime de Roch Marc Christian Kaboré au pouvoir. A l’en croire, chaque jour, les populations sont endeuillées et rien n’est fait par les actuels dirigeants pour que cela cesse.

La population dans les rues de Dori

En citant le dernier drame d’Inata qui a couté la vie a plus de 50 personnes dont des gendarmes et des civils, et celui de Foubé, Ahmed Hamidou Traoré en veut au pouvoir en place qu’il qualifie d’incompétent.
Il faut souligner que les marchés et yaars son restés fermés samedi à Dori. Les quelques rares personnes qui ont ouvert leurs lieux de commerce ont fait face à la furie des manifestants.

D.B
Dori
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 29 novembre 2021 à 09:54, par hampathe En réponse à : Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso

    Demander la démission du Président du Faso, c’est bien ; mais qui va le remplacer et nous débarasser du terrorisme ?
    - le Président de l’Assemblée nationale ( constitution) : pas de changement.
    - un Président hors constitution : Blocage du système démocratique ; nous aurons nos partenaires sur le dos, sans oublier la majorité actuelle. En plus, rien ne prouve qu’il fera mieux que le président actuel car c’est la même armée qui combat.
    Alors, arrêter de chercher des raccourcis pour avoir accès au pouvoir !
    Il ne s’agit pas de politique, mais de la défense de notre NATION.

    Répondre à ce message

  • Le 29 novembre 2021 à 10:24, par hampathe En réponse à : Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso

    Demander la démission du Président du Faso, c’est bien ; mais qui va le remplacer et nous débarasser du terrorisme ?
    - le Président de l’Assemblée nationale ( constitution) : pas de changement.
    - un Président hors constitution : Blocage du système démocratique ; nous aurons nos partenaires sur le dos, sans oublier la majorité actuelle. En plus, rien ne prouve qu’il fera mieux que le président actuel car c’est la même armée qui combat.
    Alors, arrêter de chercher des raccourcis pour avoir accès au pouvoir !
    Il ne s’agit pas de politique, mais de la défense de notre NATION.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestations à Ouagadougou : Indignation autour de l’incendie de commerces
Ouahigouya : Les forces de l’ordre dispersent une marche
Burkina/Doctorat : La consommation de la noix de cajou réduit des risques de maladies cardiovasculaires, révèle Nomwendé Judith Semporé
Marche du 22 janvier 2022 : Un journaliste blessé à Ouagadougou dans des rassemblements dispersés par les Forces de l’ordre
Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent
Marche du 22 janvier 2022 : L’union nationale des opérateurs économiques émergeant du Burkina proteste
Burkina Faso : Les associations des promoteurs immobiliers exigent la validation de tous les projets immobiliers et fonciers soumis à l’appréciation du ministère en charge de l’urbanisme
Santé au Burkina : 10 formations sanitaires privées fermées dans la région du Centre-ouest
Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives
Covid-19 au Burkina : Le ministre de la santé convainc l’opposition et vaccine son chef de file
LONAB : Six gagnants se partagent plus de 225 millions de FCFA
Université Pr. Joseph Ki-Zerbo : Le ministre Alkassoum Maïga inaugure deux amphithéâtres
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés