Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Observateurs internationaux indépendants : « Le scrutin a été libre et transparent »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • jeudi 17 novembre 2005 à 05h57min

Les observateurs regroupés au sein de la Coordination des observateurs internationaux indépendants (COI) et ceux qui se réclament de l’Union africaine ont rencontré la presse le 15 novembre 2005. « Le scrutin a été libre et transparent » ont-ils affirmé.

Réunis le 15 novembre 2005 au Splendide Hôtel, les observateurs internationaux ont livré à la presse deux communiqués finaux. L’un émane des organismes regroupés sous la bannière de l’Union africaine et composés de 11 missions.

Quant à l’autre, il est de la Coordination des observateurs internationaux indépendants (COI) qui comprend 9 Organisations non gouvernementales. L’une après l’autre, les deux entités ont noté « avec satisfaction le climat de sérénité et du bon déroulement du scrutin du 13 novembre pour la maturité politique du peuple burkinabè ».

Les missions membres de l’Union africaine (UA) aussi bien internationaux que nationaux se sont déployées sur toute l’étendue du territoire. Pour elles, la campagne électorale s’est déroulée dans un climat « calme et serein ». Le scrutin en lui-même « a enregistré une participation satisfaisante » pendant que les opérations de vote se sont déroulées dans « la transparence, la liberté et l’équité ».

A leur tour, les observateurs de la COI ont apprécié les « conditions de sécurité » dans lesquelles le scrutin s’est déroulé. Pour leur représentant, M. N’Gondgibanganté a laissé entendre que la grande majorité des membres des bureaux de vote ont effectué leur travail avec sérieux et responsabilité.

Au nombre de 260, ceux-ci ont été présents dans les 13 régions du Burkina. Néanmoins, ils ont déploré « l’absence » des délégués des candidats de l’opposition dans plusieurs bureaux de vote. En outre, certains électeurs détenteurs de leurs cartes n’ont pas trouvé leur nom sur les listes électorales. Ils déplorent aussi la formation insuffisante de certains membres de bureau de vote et le non affichage des listes devant les bureaux de vote. Par conséquent, ils recommandent qu’un accent particulier soit mis sur la formation adéquate des membres des bureaux de vote ainsi que des scrutateurs. Il en est de même pour l’éducation civique des citoyens en vue des élections futures.

Souleymane SAWADOGO

Sidwaya


Le Coordination des observateurs internationaux
indépendants (COI) :

- Plan international pour la démocratie et la paix en Afrique (PIDPA)

- La Jeunesse unie pour la démocratie en Afrique (JUDA)

- Etats-Unis d’Afrique (EUA)

- Synergie africaine

- All Africa

- Réseau panafricaine de la bonne gouvernance (REPAG

- ONG panafricaine maison de la paix

- Réseau indépendant d’observation électorale (ROD)

- Emergence Sud

Les observateurs de l’Union africaine :

- Union africaine (UA)

- CEDEAO

- Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD)

- UEMOA

- Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

- Fédération panafricaine des Associations et Clubs de l’Union africaine (FEPAC/UA)

- Mouvement panafricain pour la paix et le soutien à l’Union africaine (MPPS-UA)

- Club OUA Burkina Faso

- Réseau indépendant pour la supervision d’élection en Afrique

- Chambre africaine pour la supervision des élections démocratiques

en Afrique (ONG CASEDA)

- Sauver le monde

P.-S.

Voir notre dossier :
Présidentielle 2005

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés