Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 26 novembre 2021 à 22h10min
Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre

Un regroupement de « mamans des FDS » était face aux hommes de médias, ce vendredi 26 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso. Ces femmes ont voulu de cette conférence, pour exprimer leurs cris de cœur face à la situation sécuritaire du Burkina Faso. Ainsi, elles se sont mises à genoux pour demander aux citoyens, de surseoir à la marche du samedi 27 novembre prochain.

« Notre vœu le plus ardent est que cette marche n’ait pas lieu demain. Nous, mamans des FDS, nous demandons à ceux qui veulent marcher, de surseoir à leur manifestation. Nous ne voulons pas qu’ils marchent sur le sang de nos enfants car, nous n’avons pas encore fini de les pleurer », a lancé la porte-parole des « mamans des FDS », Awa Cissé. Selon elle, la situation actuelle du pays n’est pas favorable à cette marche qu’elle juge inopportune.

A l’en croire, cette marche pourrait engendrer l’infiltration des terroristes sur le territoire du Burkina Faso, ou exposer les forces de défense et de sécurité engagées sur les fronts. « C’est pourquoi, nous disons non à cette marche », a-t-elle insisté. Pour Awa Cissé, chacun est libre de marcher. Mais, invite-t-elle les Burkinabè à ne pas se tromper d’ennemis. Car, elle estime que la solution aux préoccupations actuelles du pays peut être trouvée autrement.

Les « mamans des FDS » se disent choquées de voir que certaines personnes veuillent profiter du malheur de leurs enfants au front pour parvenir à leur but. « Nous, les mamans des FDS, déplorons la récupération que certaines personnes veulent faire de la situation que vivent nos enfants sur les fronts. Nous sommes choquées de voir que certaines personnes veulent profiter du malheur de nos enfants », a déploré Awa Cissé.

Les « mamans des FDS » demandent la dotation conséquente des FDS en armement

Face à la dégradation de la situation sécuritaire du pays, les « mamans des FDS » demandent aux gouvernants, une dotation conséquente des FDS en armement, afin de lutter contre les ennemis du pays. « Nous sommes conscientes que la situation impose à ce que les FDS soient dotées en armement, mais surtout qu’ils soient mises dans les conditions meilleures, afin de leur permettre de faire face à l’ennemi » (sic), a souhaité Awa Cissé. Avant d’exprimer son cri de cœur : « Nous sommes fatiguées d’enterrer nos enfants. A cette allure, nous nous demandons qui viendra nous enterrer ».

Tout en dénonçant, une fois de plus, les tentatives de récupération de la situation, elles appellent tous les fils et filles du pays à se donner la main, à organiser des actions citoyennes et de solidarité à l’égard des FDS et du chef de l’Etat. Car, dit-elle, « c’est ensemble qu’on est fort et on vaincra ». Les « mamans des FDS » est un regroupement des mères de policiers, gendarmes, militaires, forestiers, douaniers et de gardes pénitenciers.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés