Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 26 novembre 2021 à 13h20min
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme

Dans une déclaration signée par son président Eddie Komboigo, le chef de file de l’opposition politique (CFOP) renouvelle sa condamnation de l’interruption abusive de l’Internet mobile par le gouvernement et exige son rétablissement immédiat et sans condition.

Le CFOP réaffirme également son soutien aux citoyens pour la marche prévue pour le 27 novembre 2021 et s’indigne du refus du Maire de la ville de Ouagadougou de recevoir la demande des organisateurs.

Eddie Komboigo et ses camarades de l’opposition politique disent rejetter "la politique d’abandon du gouvernement du Président Roch Marc Christian Kaboré" et de ce fait maintiennent l’ultimatum d’un mois qui avait été donné au gouvernement.

Lefaso.net


DÉCLARATION DU CFOP

Notre pays, le Burkina Faso, traverse l’une des périodes les plus douloureuses de son histoire, marquée par des pertes répétitives en vies humaines de nos concitoyens dont les Forces de Défense et de Sécurité(FDS), les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et de braves civils.

L’existence de notre pays en tant que Nation n’a jamais été aussi menacée que de nos jours, entraînant un nombre de plus en plus croissant de déplacés internes, qui se comptent par millions.

Tout ceci justifie amplement, les nombreuses manifestations des populations dans la quasi-totalité des localités de notre pays.

C’est dans ce contexte que le gouvernement, au lieu de trouver des solutions appropriées aux préoccupations légitimes des citoyens, s’acharne à travers des mesures liberticides, à vouloir étouffer cette juste lutte du peuple pour sa survie.

L’opposition politique réunie autour du Chef de File de l’Opposition, renouvelle sa condamnation de l’interruption abusive de l’Internet mobile par le gouvernement et exige son rétablissement immédiat et sans condition.

Quant à la marche projetée pour le 27 novembre 2021, l’opposition politique réaffirme son soutien et sa solidarité aux citoyens, qui luttent pour le rétablissement de la sécurité au Burkina Faso et l’amélioration des conditions de vie des populations, des FDS et des VDP.

Elle condamne en outre, les arrestations arbitraires, les menaces à peine voilées contre les activistes.

Elle exige leur cessation et la libération immédiate de toutes les personnes interpellées.

C’est la raison pour laquelle, elle s’indigne du refus du Maire de Ouagadougou de recevoir la demande des organisateurs de ladite manifestation.

Cela est inacceptable dans un Etat de droit et constitue un précédent dangereux.
Elle relève que tous ces faits constituent un recul démocratique grave pour notre pays.

C’est pourquoi, le CFOP interpelle la Police Nationale et la Gendarmerie, requis pour empêcher la marche du 27 Novembre, à se tenir du côté du peuple, et à encadrer la manifestation avec professionnalisme.

Au regard de tout ce qui précède, l’opposition politique réaffirme son attachement à la préservation de la paix, de la sécurité et de l’intégrité du territoire et rejette la politique d’abandon du gouvernement du Président Rock Marc Christian Kaboré dont le discours du 25 novembre 2021 ne convainc personne.

Par conséquent, le CFOP maintient son ultimatum d’un mois à compter du 9 novembre 2021.

Enfin, le CFOP réitère son invitation au gouvernement à prendre les mesures idoines qui s’imposent pour un changement réel de la situation sécuritaire des Burkinabè, à défaut, elle manifestera pour exiger la démission pure et simple du Président Rock Marc Christian Kaboré.

Vendredi 26 novembre 2021

Wend-Venem Eddie Constance Hyacinthe KOMBOIGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Yéli Monique Kam lance le « rassemblement des vendredis »
Burkina/Situation nationale : Le message de Yéli Monique Kam aux soldats !
Burkina/Pouvoir Kaboré : « Une gouvernance calamiteuse et sans vision », blâme Yéli Monique Kam du MRB
Burkina/Politique : Le PDP/PS demande la démission du président Roch Kaboré
Appel à la démission de Roch Kaboré : « Il doit les laisser marcher et ne même pas s’inquiéter de son départ » (Harouna Gouem, Coalition des acteurs économiques pour un commerce équitable)
Burkina / Nayala : Le Premier ministre Lassina Zerbo recueille les bénédictions de ses oncles à Toma
Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le gouvernement a une fois de plus abusé de ses prérogatives »
Promotion immobilière au Burkina : 105 projets sur 400 jugés recevables
Burkina : « Si on n’organise pas les municipales, on va reculer de 30 ans », prévient Adam Régis Zougmoré des Compétences électorales africaines
Grippe aviaire au Burkina : 42 foyers confirmés dans sept régions
Vie politique burkinabè : Une majorité présidentielle qui a besoin de se réconcilier avec elle-même !
Session budgétaire exercice 2022 : Le groupe parlementaire UPC à l’heure du bilan
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés