Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Crise sécuritaire : Des chefs coutumiers invitent les Burkinabè à surseoir à la « violence » et aux « actes de vandalismes »

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 25 novembre 2021 à 22h50min
Crise sécuritaire : Des chefs coutumiers invitent les Burkinabè à surseoir à la « violence » et aux « actes de vandalismes »

L’association des chefs coutumiers traditionnels de la zone Bôbô mandarê a animé une conférence de presse, ce jeudi 25 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso. Au cours de cette rencontre, les conférenciers ont invité les Burkinabè à s’unir et à parler le même langage pour le retour de la paix au Burkina Faso.

Les chefs coutumiers de la zone Bôbô mandarê sont convaincus que seule la cohésion sociale pourrait ramener la paix et la stabilité au Burkina Faso. C’est pourquoi, ils lancent un appel à tous les Burkinabè et particulièrement aux Bobolais, à se donner la main, afin de lutter contre le terrorisme. Ils invitent cependant tous les acteurs politiques, les organisations de la société civile, les religieux et les coutumiers, à prôner le retour de la paix au Burkina Faso.

En effet, c’est face à la dégradation de la situation sécuritaire du pays que ces coutumiers n’ont pas voulu rester indifférents. C’est pourquoi, ils ont décidé de se réunir ce jeudi à Bobo-Dioulasso pour, disent-ils, lancer un appel pressant et nécessaire aux Burkinabè en général, et aux filles et fils de la ville de Sya en particulier. A travers cette rencontre, ils invitent tous les Burkinabè à ne pas tomber dans le piège des terroristes qui, selon eux, tentent par tous les moyens à diviser le peuple burkinabè. « Unissons-nous et parlons le même langage pour le retour de la paix dans notre pays », a lancé Omer Sanou, porte-parole des conférenciers.

En tant que « sages et garants » des coutumes, les conférenciers demandent à la jeunesse burkinabè et celle de Bobo-Dioulasso en particulier, de sursoir à la violence et aux actes de vandalismes pour la relance économique du Burkina. « Nous pleurons tous des êtres qui nous sont chers, restés sur le champ de bataille, les armes à la main pour la défense de notre chère patrie. Nous sommes conscients que ces combattants ont laissé des veuves et des orphelins derrière eux. Faisons en sorte que leurs âmes reposent vraiment en paix.

Cultivons une société de paix, de tolérance, en restant solidaires derrière nos forces de défense et de sécurité pour vaincre l’ennemi », a suggéré Omer Sanou. Tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés du front, du courage aux FDS, ils ont présenté leurs condoléances aux familles éplorées.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage du bâtiment de l’état civil : « Ces actes de vandalisme ne resteront pas impunis », Armand Béouindé
Lutte contre la vie chère au Burkina : La fédération des patrons de boulangerie menace d’augmenter le prix du pain
Armées burkinabè : Le colonel- major Wendwaoga Kéré nommé pour rémedier aux dysfonctionnements
Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative pour la formation de 250 femmes
Documents d‘état civil : Ouagadougou, carrefour d’échange et de partage des bonnes pratiques
1ère édition des Journées nationales d’actions sur le foncier : Les acteurs se penchent sur la gestion et le renforcement des droits fonciers au Burkina Faso
Burkina Faso : Vision Afrique à travers « Mon leadership, ma fierté » forme 440 leaders
Croix-rouge burkinabè : La journée mondiale des toilettes célébrée à Dapélogo
Droits de l’homme : Le Haut-commissariat des nations unies réitère son soutien au Burkina
Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session ordinaire du conseil des ministres
Sakina Sawadogo visite LeFaso.net : « Nous sommes passés saluer et remercier le personnel et nos bienfaiteurs »
Séminaire syndical des douaniers : Un cadre d’échanges entre acteurs pour redynamiser l’administration douanière
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés