Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour progresser, il ne faut pas répéter l’histoire, mais en produire une nouvelle. Il faut ajouter à l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres.» Mahatma Gandhi

Santé : La médecine du travail au cœur d’un colloque international du 25 au 27 novembre à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 24 novembre 2021 à 15h47min
Santé : La médecine du travail au cœur d’un colloque international du 25 au 27 novembre à Ouagadougou

La Société burkinabè de la médecine du travail (So-BuMet) organise, du 25 au 27 novembre 2021 à Ouagadougou, un colloque international sur la médecine du travail. Près de 250 congressistes viendront d’Afrique et d’Europe pour cette grand-messe sur la médecine du travail. L’information a été donnée par la présidente de la So-BuMet, Pr Marthe Sandrine Lompo.

La médecine du travail est un domaine relativement nouveau dans nos contrées alors que son objet est d’une grande importance. Pour contribuer à promouvoir la santé et la sécurité au travail, la Société burkinabè de la médecine du travail organise, du 25 au 27 novembre 2021 à Ouagadougou, une rencontre internationale sur la thématique.

Premier du genre, le congrès va s’intéresser à la sécurité du travail en période de crise sanitaire. « Sécurité, santé au travail et environnement en Afrique : défis et perspectives en contexte de crise sanitaire », tel est le thème de la grand-messe de la médecine du travail.

Les journalistes se sont intéressés aux dispositions sécuritaires prises par les organisateurs

« Le choix de ce thème se justifie par le fait que, des crises sanitaires dont la plus récente, la Covid 19, ont durement secoué les économies de nos pays, et ont fait naître de nouvelles formes de travail (je cite le télétravail), et de nouveaux risques pour les travailleurs », a expliqué Pr Lompo.

Près de 250 congressistes venant d’Afrique et d’Europe sont attendus à Ouagadougou pour réfléchir sur la problématique. Pendant les trois jours, ils vont se pencher sur diverses thématiques à travers des conférences, des tables rondes, des communications orales et affichées et des ateliers thématiques.

Des stands seront également érigés pour contribuer à faire connaître la médecine du travail, les acteurs qui y interviennent. Il est aussi prévu une campagne de vaccination contre le covid-19 pour ceux qui désirent se protéger contre la maladie à coronavirus.

Le premier congrès sur la médecine du travail se tient dans un contexte sécuritaire difficile marqué par des actions terroristes sur le sol burkinabè. Pour la sécurité des congressistes, Pr Lompo et ses collaborateurs vont prendre les dispositions nécessaires avec l’appui des forces de défense et de sécurité.

Pr Lompo Marthe Sandrine, présidente de la Société burkinabè de la médecine du travail

Au sortir de cette rencontre, les organisateurs espèrent que les entreprises aient une meilleure compréhension des enjeux de la préservation du capital humain, et ce, à travers des actions de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Ils s’attendent aussi à ce que les professionnels de la santé au travail aient un renforcement de leurs compétences et que dans le contexte sanitaire actuel, avec la campagne de vaccination, ils puissent contribuer au renforcement de la prévention du covid-19 en milieu de travail, et partant, au Burkina Faso. Cette rencontre internationale va certainement permettre de valoriser et de promouvoir la médecine du travail au profit des travailleurs au Burkina Faso.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Réouverture des frontières terrestres et ferroviaires actée, les chauffeurs s’extériorisent
Café politique/Burkina : Gouvernance en Afrique pose le débat sur les processus démocratiques face aux crises institutionnelles
Burkina/Éducation : 107 000 élèves déplacés internes réinscrits (Conseil des ministres)
Burkina : Un décret pris pour renforcer les modalités de mise en demeure du fonctionnaire en cas d’abandon de poste
Bourse agricole 2021 : Un cadre de confrontation de l’offre et de la demande
Journée contre le sida : Les femmes vivant avec le VIH dépistées en prévention des lésions précancéreuses du col de l’utérus
Université Joseph ki-Zerbo-thèse de doctorat en thèse lettre, option études anglophones : Jean DAO s’interroge sur l’identité religieuse du président George Washington
Burkina : La Grande Chancellerie annonce le report de la cérémonie de décoration du 11 décembre 2021 à Kosyam
Burkina Faso : L’Ambassade de Suède et la FAO offrent des équipements motorisés aux producteurs
Burkina : Appel à dons au profit des déplacés internes de Sakoula
Prix de l’Union africaine des enseignants : La Burkinabè Pingdwindé Ouédraogo sacrée lauréate
Burkina/Sécurité : Du sang neuf à la Gendarmerie nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés