Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Inata ! : La grande honte de la grande muette !

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 23 novembre 2021 à 09h22min
Inata ! : La grande honte de la grande muette !

On avait voulu croire jusqu’au bout qu’il s’agissait d’une fake news comme on en trouve tant sur les réseaux sociaux aujourd’hui. Les sources militaires contactées ne voulaient pas se prononcer clairement, se contentant de commentaires sibyllins quand ce n’était pas le mutisme tout simplement.

Vu le contenu du document, l’on se disait que c’était trop gros pour être vrai. Inimaginable en effet que des soldats burkinabè envoyés au front en soient réduits à faire la chasse aux animaux errants pour se nourrir. Et cela pendant plusieurs semaines. Car c’est ce que relatait ce télex à scandale. Pour l’histoire, reprenons l’essentiel du message qui a pour référence le 008/4 du 12 novembre 2021 et qui cite en référence un précédent message No 013/2TO du 27 octobre 2021 et dit ceci :

« 
SUITE MESSAGE RADIO CITE EN REFERENCE STOP RELATIF BESOIN URGENT RAVITAILLEMENT EN VIVRES DÉTACHEMENT INATA STOP HONNEUR VOUS RENDRE COMPTE STOP DÉTACHEMENT EN RUPTURE TOTAL PROVISION ALIMENTAIRE STOP PAR MESURE CONSERVATOIRE VIE DES HOMMES STOP OBLIGATION DE QUITTER SA POSITION DANS PROCHAINES HEURES STOP EN EFFET STOP DEPUIS 02 SEMAINES DÉTACHEMENT S’ALIMENTAIT GRÂCE ABATTAGES ANIMAUX ALENTOUR CASERNE STOP DÉTACHEMENT INATA POURRA EMPORTER MATÉRIELS STRICTEMENT MILITAIRES STOP ET FIN.
 »

Les premiers indices de confirmation sont venus de la présidence, précisément du plus proche collaborateur du chef de l’Etat. Dans un post rageur sur sa page Facebook, Seydou Zagré, le directeur de cabinet du président Roch Kaboré, condamnait sans ambages la diffusion de ce document insoutenable. Le ver est dans le fruit, assenait-il, s’indignant que « Les informations militaires sur la situation sur le terrain qui ne doivent pas filtrer sont relayées sur les réseaux sociaux, fragilisant ainsi l’action de nos forces, tout en démoralisant soldats et populations. » Car, explique-t-il « la lutte implacable que le Président du Faso mène contre le terrorisme a certes produit des résultats, mais force est de reconnaître que tout porte à croire que la quasi-totalité des revers subis par nos Forces de défense et de sécurité s’expliquent par le fait que le ver est dans le fruit. »

Ensuite, c’est le président Roch Kaboré lui-même qui a levé tout doute sur la véracité de ce scandale à travers une déclaration solennelle au sortir de la séance ordinaire du conseil des ministres du 17 novembre 2021. Son gouvernement en colonnes couvrées derrière lui, avec un air grave qu’on lui connaît peu et qui se voulait sans doute aussi menaçant, le chef de l’Etat a dénoncé de graves dysfonctionnements au sein de l’armée : « Il ne peut pas être normal en ce moment, que l’Armée qui doit être la structure la mieux organisée, que dans cette armée, nous ayions des dysfonctionnements à un niveau si important ; des dysfonctionnements concernant les questions de l’alimentation, des dysfonctionnements concernant les questions logistiques et autres. Cela est inacceptable et c’est pourquoi je comprends fort bien les différentes réactions de colère qui sont exprimées çà et là. »

Ce qu’on trouvait impensable n’était donc que triste et révoltante réalité ! C’est dont avec justesse que monte de la foule des citoyens colère, rage, honte. Une honte qui, au-delà de la grande muette recouvre tout le pays. Car aucun Burkinabè ne peut ne pas éprouver ce sentiment en entendant clamer à la face du monde que plusieurs dizaines de ses soldats ont été massacrés, le ventre vide, après avoir vainement résisté à des terroristes sans foi ni loi. On en a vus même dans certaines vidéos sur les réseaux sociaux se désaltérant avec l’eau d’une mare ! Des images qu’on aurait immédiatement classées dans la rubrique des fausses informations ; mais avec ce qui s’est passé à Inata, on en vient à dire que tout est possible !

Où vont donc nos impôts ?

Notre armée manque-t-elle de moyens ? Plus du tout, disent certaines sources informées. Car le budget du ministère de la défense a été conséquemment revu en hausse au cours de ces dernières années. Selon notre confrère Jeune Afrique, dès le début du mandat de Roch Kaboré en 2016, de gros efforts ont été faits pour augmenter le budget des forces de défense et de sécurité. « Le montant alloué au ministère de la Défense est ainsi en constante augmentation depuis cinq ans : 95 milliards de francs CFA en 2016, 170 milliards en 2018, 222 milliards en 2020 » rapporte l’hebdomadaire dans une édition du 18 novembre 2021. Selon certains spécialistes, les forces de défense et de sécurité n’arriveraient même pas à consommer les montants mis à leur disposition. Et pendant ce temps, les soldats au front n’ont rien à consommer, jusqu’à se rabattre sur des animaux errants. Où vont donc nos impôts ?

Alors qu’on n’a pas fini de parler des questions alimentaires d’Inata, un groupe de gendarmes jette un autre pavé dans la mare. Dans une lettre ouverte non datée, mais manifestement publiée au lendemain du drame auquel ils font allusion, ils réclament au chef suprême des armées qu’est le président du Faso des primes d’alimentation et des frais de mission.

Le groupe qui se présente comme les « gendarmes de la mission Dablo/Foubé » révèlent qu’ « avant le mois de mars 2021, tous ceux qui ont effectué des missions dans ces deux zones n’ont reçu que la moitié des primes. Aucune prise en charge sanitaire ». « Pourquoi ? » exclame le groupe qui dit n’avoir eu que des promesses de la part de ses supérieurs qui sont responsables de ces coupures. En prenant au mot la déclaration du chef de l’Etat qui a averti qu’il ne doit plus y avoir de problèmes de primes d’alimentation dans notre armée, ils l’invitent à faire la lumière sur cette autre affaire. Une deuxième affaire qui vient souligner que les langues commencent à se délier et que la boîte de Pandore (il faut le dire ici !) est désormais ouverte.

Des galons vont-ils tomber ?

Des voix dénoncent depuis longtemps l’absence des galonnés burkinabè sur le front des opérations. Une absence qui peut sans doute se justifier par les stratégies militaires que les citoyens lambdas ne maîtrisent pas. Mais une stratégie de moins en moins justifiable aux yeux de l’opinion publique. Surtout, si en plus, les rumeurs se font récurrentes et assourdissantes sur les pratiques peu martiales des galonnés qui, en plus de se cantonner dans des bureaux climatisés à Ouagadougou, auraient comme sport favori, derrière les portes capitonnées, des soustractions sur les primes des soldats au front et autres pratiques mafieuses.

Dans sa déclaration du 17 novembre, le président Roch Kaboré, chef suprême des armées a annoncé que des sanctions vont tomber à la suite des enquêtes qui ont été diligentées. « D’ores et déjà, nous avons pris un certain nombre de mesures, et je dis et je répète, qu’au terme de l’enquête, l’ensemble des personnes qui seront concernées dans cette question relative à Inata feront l’objet de sanctions disciplinaires sans exception. Je le précise très bien, sans exception », retient-on de ses propos comminatoires. Peut-on le croire ?

Il y a eu tant de scandales dénoncés dans son entourage et qui sont restés sans suite que l’opinion a de la peine à prendre ses menaces au sérieux. Des éléments de la sécurité présidentielle ont été accusés de trafic dans la gestion des ordres de mission à des fins d’enrichissements illicites ; on n’a pas entendu qu’il y a eu sanction. Pire, il a été reproché à son cabinet de monnayer les demandes d’audiences présidentielles. Sans suite. Que peut produire une telle tradition d’impunité si ce n’est des scandales à répétition ? Peut-on croire que cette fois-ci il en sera autrement ?

L’Assemblée nationale s’est rapidement saisie du dossier et après une visite d’une délégation conduite par son président aux malades, il est annoncé une interpellation du gouvernement dès ce mardi 23 novembre 2021, voire une mission parlementaire. L’activisme parfois débordant de Bala Sakandé en tant que président de l’Assemblée nationale est à saluer. Mais s’il en reste aux débats stériles et missions parlementaires sans suite, il pourra difficilement faire oublier qu’il reste « le bon petit » de Roch Kaboré et que ses initiatives ne visent simplement qu’à désamorcer la bombe sociale ou à noyer le poisson…

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 novembre à 12:50, par Pleure Oh pays bien aimé En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Il ne faut aller chercher trop loin :

    Notre armée est à notre image !
    Affairisme, Laxisme, corruption, népotisme jouissance !
    C’est que nous avons produit depuis 34 ans qui est sous nos yeux !

    Comme une femme aimait dire à son mari à propos de leurs enfants : c’est ce que tu as mes entrailles que j’ai fait sortir point barre !
    La Bible dit ceci : On ne se moque pas de DIEU, ce que l’homme sème, il le récoltera !

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre à 17:23, par Sacré Burkinabè En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Dans un État de droit, la présomption d’innocence existe je pense ?

      En attendant que les responsabilités soient situées, évitons d’opposer le peuple à son armée.

      Oui,je dis son armée même si la hiérarchie militaire seule ne constitue pas l’armée mais sans une hiérarchie militaire, une armée n’a plus de tête.

      Arrêtons de porter l’humiliation sur toute la hiérarchie militaire,il y’a parmi eux autant de valeureux.

      N’affaiblissons pas cette armée qui reste le dernier rempart dans cette guerre contre les forces du mal.

      Et si les responsabilités sont situées, nous pouvons alors exigé des sanctions lourdes et exemplaires à l’encontre de quiconque reconnu coupable.

      Ce qui c’est passé est inadmissible mais restons dignes.

      Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 03:31, par Saksoul En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Je suis vraiment dépassé. La seule solution pour mieux mener cette guerre et que le président RMCK fasse mettre à la tête de chaque détachement un lieutenant-colonel à défaut un commandant. Ils sont assez dans notre armée pour couvrir le territoire. En ce moment toutes les primes seront versées et le repas serait consistant. Pour moi c’est la seule solution immédiate pour diminuer ses attaques laches. Si je dis diminuer c’est qu’il y aura un travail qui va se faire en amont et en avale.

      Répondre à ce message

    • Le 29 novembre à 10:40, par Gaby En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Bonjour.
      Je suis d’accord avec vous. Les officiers militaires, les soldats de troupe, le gouvernement et toute la classe politique dirigeante du Burkina Faso ne sont pas tombés du ciel. Ils viennent du milieu de nous. Si beaucoup de burkinabè adorent les affaires louches, pratiquent la corruption, s’emparent de ce qui ne leur appartient pas, il est prévisible que les dirigeants aient les mêmes pratiques. Comme le Dr Rasablga OUEDRAOGO l’a dit, la majorité de nos dirigeants sont peu patriotiques et adorent le dieu-argent.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 12:51, par AyiWa En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Mr Le Président. Y’a t-il un contrôle à l’intendance militaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 12:57, par caca En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Dieu est bien vivant et il récompense les hommes. Quand des burkinabè affament d’autres burkinabè pour construire des grattes ciel pour leur postérité. Le comportement du Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 13:01, par Yssif En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Bien amené. Merci au Lefaso.net.

    Je le dis et le martèle toujours, le Burkina s’est vendu à une mafia qu’il a désormais le devoir de déboulonner ou de périr. J’entends des gens dire que RMCK est bon mais le problème c’est son entourage. Quel vil argument !!! A-t-on déjà vu une personne bonne s’entourer d’autant de gens incapables, incompétents, insouciants, corrompus ? Si on devrait creuser vous verrez que RMCK est au carrefour de la plupart de ces dossiers nauséabonds (charbon fin, véhicules de la mairie, salaires illégaux des ministres, audiences monnayées, fausses missions, surfacturations, etc.). En ce moment on parle d’un scandale d’achat de 5 hélicoptères civils au profit de l’armée alors qu’il était attendu des hélicoptères militaires. La conséquence très grave est que notre armée ne peut combattre avec des moyens aériens. Mais RMCK n’est en rien perturbé, ce qui explique qu’il ne lui vient même pas à l’idée de rendre visite aux boys au front pour les encourager. Ce qui explique aussi que alors que le pays est en guerre, lui il refuse de le proclamer mais aussi refuse de revoir l’agenda du pays fait de manifestatives festives (FESPACO, tour du Faso, assisses sur l’éducation). Pour se donner bonne conscience lui et ses semblables, tout en saluant la résilience des burkinabè (à voir s’ils connaissent même le sens du mot dont ils abusent), nous rabâchent chaque jour à l’oreille sur le caractère mondial du terrorisme qu’on ne pourrait pas éliminer aussi rapidement. Mais la vérité est qu’après nous avoir promis de "bouter le terrorisme hors du Burkina" ou qu’on ne "cèdera pas un cm2 de notre pays", nous sommes aujourd’hui à au moins 1/3 de notre territoire qui nous échappe, plus de 1,5 millions de déplacés (le Mali en a moins du million), 3000 écoles fermées (le mali en a moins de 1500), plus de 300000 enfants déscolarisés, beaucoup de communes sous blocus (Dablo, Foubé, Markoye, Arbinda, Gorgadji, Pensa, Mansila, Solhan, Foutouri, Madjoari, Tensarga, Logobou, etc.), nous sommes obligés de constater que nous sommes faillis et notre existence ménacée.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 13:02, par PIONG YANG En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Je suis de plus en plus révolté contre cette hiérarchie de la honte qu’on dit militaire. Quant même. Un peu de dignité ! Vous voulez l’argent pour en faire quoi à la fin ? Au point de sacrifier des vie humaines, militaires de votre pays en guerre de surcroit ? C’est traître et il faut sacrifier des têtes pour réparer ce crime odieux. Il faut que des grosses têtes tombent et vite. Si non, c’est la tête de l’État que le peuple fera tomber. On a jamais imaginer que cela pouvait se faire dans notre pays.Franchement je comprend mieux les kogleweogo et j’acclame les VDP. Il nous faut une cour martiale. Je suis dépassé. Franchement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 13:17, par Trop C’ est Trop En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Roch, les anti- MPP Cedepisses purs et durs disent que vous ne valez rien. Allez - vous leur prouver qu’ ils ont raison ? A ce rythme, la, vous serez le president voltaique et burkinabe le plus incapable qui soit. Malheureusement a une periode charniere de la vie nationale. STP, oubliez le RIM d’ antan. Vous etes un bon danseur et jouisseur pendant que le Burkina brule. Prenez vos responsabilites au serieux. Moi je n’ accuse ni l’ armee ni les soldats. J’ accuse le premier en chef de nos forces armees et le president et le chef de l’ etat. Sachez qu’ on ne vous a pas elu parce que vous etes bon. On voius a elu pour faire un travail qui concerne des millions de vie. Alors, la, on ne peut plus accepter cette lethargie insouciante faite dans le farniente.Trop, c’ est trop !!! Si vous ne prenez garde, prochainement, ca sera le feu.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 13:22, par Bodo En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Quand il y a quelques années, le Burkina semait la terreur au Liberia, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire... Et même ailleurs...en Angola...

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:43, par SOME En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    felicitations pour un tel article ! Eclairez les gens !
    Une absence qui peut sans doute se justifier par les stratégies militaires que les citoyens lambdas ne maîtrisent pas.
    Nulle part dans aucune armee il est interdit a la hierarchie daller au front. Bien au contraire, le vrai chef c’est celui qui dit a ses hommes « suivez moi » et non pas « allez y ! ». Tout le monde se vante de l’armee tchadienne qui protegeait le burkina parce que les generaux (les vrais, pas les grades politiques) sont au front avec leurs hommes pas dans les bureaux climatisés et les jupons de leurs multiples maitresses a boire le champagne et laisser les pauvres soldats boire l’eau des mares, ce au mepris de la strategie minimale de securite militaire car il suffit aux terroristes d’empoisonner ces mares et ils gagnaient la guerre sans combattre. Qui est le vrai terroristes ? Qu’est ce une armee ssans logistique ? Et pourtznt il y a un regiment de commandement et de soutien, a quoi sert-il ?
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:47, par katombi En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Je répond a l’internaute numéro 4. mr yssif .Vraiment tu a tout dit je te respect….Je ne suis pas politicien ni membres de quelque chose mais quand le moment de la vérité es la il faut avoir le courage de dire la vérité….Franchement j’avais mis ma confiance en lui mais malheureusement il ne pas digne et honnête . Sachez chers burkinabé toute nos soucis c’est le nommé Roch franchement. disons non et non a ce gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 14:57, par ALKABOR En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    la pratique de cette hiérarchie militaire ne date pas probablement de maintenant.Mais,je pense qu’en période de guerre, tout bon chef doit penser à la motivation de sa troupe afin d’obtenir des victoires. Hélas ! le noir ne change pas sa manière de s’assoir et dommage, on a récolté ce qu’on a semé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 15:27, par El_monstro En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    On vous l’avait prévenu, on ne sort pas d’un système prédateur long de plus de 27 ans comme ca. Surtout que le peuple burkinabè est un peuple atypique. Il a préféré plébisciter ces politiciens qui ont accompagné le dictateur pendant des décennies. Vous voulez quoi au juste ? Qu’un président et son staff tous aussi corrompus sévissent contre qui ? Ces cadres militaires dont tout le monde connait le degré d’affairistes ? Certains militaires ne sont que de noms et durant toute leur carrière, ils n’ont jamais abattu un lapin et pire quitter Ouagadougou. Il, nous faudra beaucoup de courage pour reconnaitre que notre révolution est passée à coté et faire le deuil avant de mieux se projeter.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 16:15, par espoir En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    c’est triste pour les soldats.le plus fort fait abattre le plus petit pour pour le blé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 17:47, par Adakalan En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Dans ce pays on refuse de croire que nous sommes en guerre.nous l’avons dit depuis longtemps que le Burkina est en guerre. On se demande qu’est ce que les gouvernants appel guerre ? Qu’elle soit symétrique ou asymétrique c’est la guerre. Qu’est ce que les dirigeants ne comprenne pas ? C’est aussi notre faute dont les voix ont été acheté a 2000 ,2000. J’ai mal

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 19:32, par Tiim Noaga En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Le gouvernement Burkinabès et même Voltaïque jamais existé !. Quelle Vacuité !!!
    Vous excellez dans la négativité c’est à dire dans la médiocrité, dans l’incompétence, dans l’irresponsabilité, dans l’insouciance totale, dans la corruption, dans les détournements, dans le laxisme, dans les nominations par complaisance, dans les nominations par affinité, dans les décorations démérité, dans le vol et le pillage, dans la prostitution ( puisqu’il y a eu un ministre qui a enceinté sa secrétaire), des vendeuse de bazin actuellement dans la cours des grands, des standardistes devenu............., la dépigmentation aussi s’invitant dans le gouvernement, des ministres affairistes etc
    La liste est longue et on pourrait même la citer jusqu’à demain !
    C’est une triste réalité et franchement, vous nous faites HONTE... Hé oui, vous nous faites HONTE et beaucoup de Burkinabès ont honte aujourd’hui de leur nationalité à laquelle ils étaient FIERS hier !..
    Ce qui est sûr, c’est nous qui l’avons voulu par notre insurrection, ensuite par notre voix aux élection.
    Bon vent à vous et vive le WHISKY !.
    Gérant, sers-moi 6 boules et écris mon nom dans le cahier de crédit s’il te plait !.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 21:41, par Le sage En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Vous avez mal fait de constituer cette phrase en octobre 2014 PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT. Vous avez cru chasser le démon et voilà le Diable à pris sa place

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 21:57, par La mer dans verre En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Roch est porteur d’un projet politique majeur
    Les contempteurs du Président Kaboré et du régime qu’il incarne font semblant d’avoir des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre. Ces derniers jours, par médias et réseaux sociaux interposés, mais aussi, à travers des manifestations illégales et spontanées, ils vont à l’assaut du pouvoir avec une rage qui n’a d’égale que leur soif d’exercice du pouvoir d’Etat. C’est bien connu, la haine comme la colère est aveugle et
    mauvaise conseillère, la peur aussi.
    C’est clair comme l’eau de roche qu’un changement anti-constitutionnel à la tête de l’Etat n’apportera pas la solution au terrorisme, ni même la paix au Burkina Faso.
    C’est donc dire que celles et ceux qui ont donné un ultimatum pour exiger la démission volontaire ou par la force de la rue du Président veulent assouvir d’autres ambitions qui sont aux antipodes de la lutte victorieuse contre le terrorisme, pour la paix, la cohésion sociale et la prospérité économique si chère aux Burkinabè.
    Sur le front de la lutte contre le terrorisme, en l’espace de 6 ans, le Président Kaboré a réussi à hisser les Forces de Défense et de Sécurité à un niveau d’équipements, d’organisation, de formation et donc d’opérationnalité jamais atteint depuis la création des Forces armées nationales en 1960.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 21:59, par La mer dans verre En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Roch est porteur d’un projet politique majeur
    Les contempteurs du Président Kaboré et du régime qu’il incarne font semblant d’avoir des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre. Ces derniers jours, par médias et réseaux sociaux interposés, mais aussi, à travers des manifestations illégales et spontanées, ils vont à l’assaut du pouvoir avec une rage qui n’a d’égale que leur soif d’exercice du pouvoir d’Etat. C’est bien connu, la haine comme la colère est aveugle et
    mauvaise conseillère, la peur aussi.
    C’est clair comme l’eau de roche qu’un changement anti-constitutionnel à la tête de l’Etat n’apportera pas la solution au terrorisme, ni même la paix au Burkina Faso.
    C’est donc dire que celles et ceux qui ont donné un ultimatum pour exiger la démission volontaire ou par la force de la rue du Président veulent assouvir d’autres ambitions qui sont aux antipodes de la lutte victorieuse contre le terrorisme, pour la paix, la cohésion sociale et la prospérité économique si chère aux Burkinabè.
    Sur le front de la lutte contre le terrorisme, en l’espace de 6 ans, le Président Kaboré a réussi à hisser les Forces de Défense et de Sécurité à un niveau d’équipements, d’organisation, de formation et donc d’opérationnalité jamais atteint depuis la création des Forces armées nationales en 1960.

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 09:06, par Insight2dbone En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Vous écrivez : « sur le front de la lutte contre le terrorisme, en l’espace de 6 ans, le Président Kaboré a réussi à hisser les Forces de Défense et de Sécurité à un niveau d’équipements, d’organisation, de formation et donc d’opérationnalité jamais atteint depuis la création des Forces armées nationales en 1960. » Si cela est vrai et que nous en sommes encore à autant de massacres de nos forces de défense et de sécurité, alors où se trouvent les succès du Président que vous vous évertuez à vouloir nous démontrer ? On essaie de vous démontrer que ce qui nous arrive actuellement est une résultante de la malgouvernance et de la corruption- y compris au sein de l’armée, mais apparemment vous avez du mal à l’admettre. Vous défendez l’indéfendable.

      Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 22:00, par La voix du peuple En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Qui se rappelle qu’en prenant les rênes du pays, cueilli à froid par l’attaque terroriste du 15 janvier 2016, soit moins de deux semaines avant la formation du premier gouvernement du Président fraîchement élu et installé, l’Armée nationale ne disposait d’aucun aéronef de combat fonctionnel. Qui se souvient qu’à l’exception notable du RSP, dissout par la Transition, le reste de l’Armée n’a bénéficié d’aucune attention particulière depuis des décennies, pour ne pas en dire plus. Qui a oublié qu’en dehors de la prime journalière d’alimentation qui était à fixer par soldat en mission au front à 1500 FCFA, aucune autre motivation n’existait. Pour faire face aux besoins de nos vaillantes Forces de Défense et de Sécurité, depuis quelques années, de manière constante, c’est le tiers du budget national qui est absorbé par les dépenses pour la sécurisation du pays. Pendant ce même temps, les écoles sous paillotes sont quasiment en voie de disparition avancée et définitive, les routes se bitument, les aménagements hydrauliques et agricoles se
    multiplient, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 22:36, par Gwandba En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    J’ai bien peur que la situation ne s’aggrave vu le méprit avec lequel elle semble être gérer par ce gouvernement. Il est à craindre que des jeunes soldats, révolutionnaires prennent leurs responsabilités face à l’irresponsabilité l’inaction de nos autorités afin de sauver leurs vies. Au moment même où je couche ses lignes, 9 autres gendarmes sont de nouveau victimes de lâches assassinants.
    Si internet est également coupé pour Rock, il faut qu’il soit plus intelligent cette fois et prenne ses responsabilité. J’ai bien peur que les soldats ne veulent plus se faire assassiner parce que le gouvernement fait le sourd.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 23:49, par Tiim Noaga En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    De tous ceux qui n’ont RIEN à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent !
    Tous ceux qui vous critiquent ne sont pas vos ennemis. Par contre ceux qui ne veulent pas entendre les critiques à l’égard du gouvernement et soutiennent aveuglement celui ci le sont !
    Puisse Dieu gérer vos familles de la même sorte que le pouvoir actuel gère le Burkina Faso.
    Dites amennnnn !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 23:53, par Tiim Noaga En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Continuez à faire le sourd seulement !!! Ca ne sent pas du tout bon dans la cuisine et on verra dans quelques jours quel plat est sur le feu !..
    Je vous ai prévenu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 00:01, par Gwandba En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Qui pour dire au président Rock que ses oppositions idéologiques, ses rivalités avec les personnes compétentes, son orgueil de petit garçon dans le salon de papa et maman peuvent être misent de côté parce que l’heure est très grave ???

    N’étant pas du genre à affronter les regards menaçants de vos adversaires, humblement nous suggérons d’intégrer les vraies militaires que vous avez mis de côtés parce qu’ils ne sont pas votre camp.

    A toutes les personnes de près ou de loin pouvant nous aidé à faire entendre raison à Rock, nous vous sommes d’avance reconnaissants.

    Nous savons tous comment cela peut finir si on ne fait rien. Lui et acolytes fuiront sans honte chez les beaux-parents et nous répondrons être malades quand la justice voudra les entendre sur la non assistance de personnes en danger.

    Un jeune garçon d’une de mes voisines suivant l’actualité du Burkina désemparé me demande si au Burkina les chefs militaires et les autorités lisaient l’art de la guerre de SUN ZU.

    Je lui répond, tu sais Pierre, au Burkina les chefs militaires son nommés en fonction de leurs compétences aux voles et la capacité à être de bons militaires.

    Il dit, ce n’est pas grave. Envoi quand même l’art de la guerre sur le forum le faso.net peut être que quelqu’un aura la bonne idée de le faire parvenir au président. Même s’il ne le lit pas, il peut le passer aux foutus chefs militaires pour sauver son pouvoir qui le permet de faire ce qu’il aime le plus, c’est à à dire jouir des avantages.

    Alors, je fais comme m’a dit le fils de ma voisine qui aime le Burkina.
    Lisez et faites lire l’art de la guerre de de SUN ZU un des plus grands stratège de la planète.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 01:17, par Nain Porte Quoi En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    En réponse à l’internaute " Voix du peuple" qui disait ceci " ce même temps, les écoles sous paillotes sont quasiment en voie de disparition avancée et définitive, les routes se bitument, les aménagements hydrauliques et agricoles se
    multiplient, etc".Juste te dire qu’on ne mange pas les routes, on ne mange pas les écoles construites qui tombent deux semaines après, on ne mange pas le bitume etc !
    Tu vi réellement au Burkina Faso ???
    Si tu es fier du pouvoir actuel, que Dieu te gère toi et ta famille comme le MPP gère le Burkina Faso et sa population actuellement !
    Dis Amennn !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 01:36, par MyMy En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    - FOUTEZ LA PAIX A M. ROCH KABORE, PRESIDENT ET MACHIN TRUC..., DU BURKINA FASO.

    - N’EST-CE PAS LES GENDARMES QUI ONT HÉRITÉ DE PRESQUE TOUT L’ARSENAL DE L’ARMÉE (dont 2 avions monoplace "Embrasear", et 2 HÉLICOPTÈRES Mi-russes de transport) POUR JUSTEMENT EVITER UN PUTSCH CONTRE M. KABORE ? N’EST-CE PAS UN PARENT DE M. SIMON COMPAORE QUI AVAIT UN ŒIL-RADAR SUR LA GENDARMERIE ? N’EST-CE PAS EUX QUI ONT PISTÉ ET EXÉCUTÉ UN A UN, CERTAINS IRRÉDUCTIBLES DU RSP ? N’EST-CE PAS EUX QUI TORTURAIENT LES ELEMENTS DU RSP A LA GENDARMERIE ?

    OU SONT CES FAMEUX JEUNES OFFICIERS (devenus capitaines, commandants, lieutenant-colonels...) QUI BUVAIENT DU KEROSENE ET PÉTAIENT DES FLAMMES CONTRE LE RSP EN 2014 ? Où SONT LEURS BRAVOURE, INTÉGRITÉ, PATRIOTISME, ESPRIT DE CORPS ... ? COMMENT ONT-LAISSÉ CE REGIME EN PLACE, ENVOYER UN MUSICIEN (qui connait rien de l’armée) POUR ACHETER DES ARMES DE GUERRE POUR EUX ? DANS QUEL PAYS NORMAL ON VOIT CELA ? QUAND CERTAINS INTERNAUTES DéNONçAIENT CELA, N’EST-PAS LA FOUDRE DES "MANGEURS DE DATA" DE M. SIMON COMPAORE QUI TOMBAIT SUR EUX ?

    - N’EST-CE PAS LES MÊMES VUVUZELA QUI JETAIENT DES FLEURS A M. KABORE DEPUIS 2015 A DEBUT 2021 ?
    CE QUI SAVENT LIRE ONT ÉTÉ TRÈS CLAIRS DES DÉCEMBRE 2015. ILS DISAIENT HAUT ET FORT QUE M. ROCH KABORE VA ÉCHOUER, ET PROVOQUER L’ APOCALYPSE AU BURKINA. QU’ENTENDIONS-NOUS ? QUE CES GENS SONT JALOUX. ET BLA BLA BLA.

    - QUE DISAIENT CERTAINS PSEUDO-JOURNALISTES CONTRE UNE PARTIE DE NOTRE ARMÉE, DEPUIS LES ANNÉES 1990, JUSQU’EN 2014 ? (Pour les récompenser, M. Kaboré a fait d’eux, ministre, chef de la CENI... Ils ont eu un retour sur investissement. Point barre...) ILS ONT CO-DÉTRUIT NOTRE ARMÉE. ET POURQUOI, VOUS NE LES INDEXER PAS AUSSI EN PLUS DES MAUVAIS OFFICIERS ?

    - QUE NOS GENDARMES SACHENT : ILS SERONT SACRIFIÉS JUSQU’AU DERNIER. ET M. ROCH KABORE N’AURA ABSOLUMENT RIEN A FOUTRE.
    ILS A ÉTÉ LE 1ER A SOUTENIR LA REVISION DE L’ARTICLE 37. BIZARREMENT, IL EST DEVENU ILLÉGALEMENT PRESIDENT. LES ELECTIONS DE 2015 ET DE 2020 ONT ÉTÉ TRUQUÉES. MAIS QUI A DIT QUOI, ALORS QUE NOUS SAVIONS TOUS QU’IL NOUS CONDUISAIT EN ENFER ? QUE VEULENT CERTAINS ?

    - TANT QUE LA MORT TERRORISTE NE VOUS TOUCHAIT PAS, TOUT ROULAIT.
    MAINTENANT, COMBIEN DE FAMILLE NE SONT PAS ENCORE RENTRÉE DANS LE DEUIL, SUITE A CETTE PRESENTE GUERRE ? JUSTE LES GARS DU REGIME ET LEURS AFFIDÉS ?

    - M. ROCH KABORE, JE NE VOUS AIME PAS EN TANT QUE PRESIDENT, MAIS JE VOUS RESPECTERAI TOUJOURS. POUR QUE VOUS FASSIEZ CHIER CES CO...S QUE NOUS SOMMES TOUS, JE VOTERAI POUR VOUS EN 2025, EN 2030, EN 2035..., JUSQU’AU RETOUR DU MESSIE.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 02:12, par D.Dabo En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Enragé de savoir que mon Cousin mort hier au front avec 9 de ses frères d’arme fut envoyés au front mains nues et affamés, je manque de mots pour qualifier nos gouvernant !

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 07:48, par warzat En réponse à : #Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Evitons de nous battre pendant que la pluie nous bat, dans ces circonstances.
    Dans le civil, j’ai constaté que les bons chefs, ceux qui travaillent bien et sont admirer et respecter par leurs subalternes, sont ceux qui sont des hommes de solutions. Ils connaissent leur sujet, du fait de l’avoir expérimenter in situ. En revanche, les chefs cancres, sont pour la plupart, chef après l’école, sans expériences à l’exception des stages estudiantins. Ces derniers n’ont pas de solutions quand un problème se pose et qui ne cadre pas avec la théorie scolaire. Ils sont craints et respectés par leurs subalternes, du fait uniquement de leur capacité à sanctionner.
    Les mesures immédiates que pourraient faire nos FDS est de dépolluer, avec un ratissage fin et intelligent .
    Suis de ceux là qui pensent que nous ne sommes pas plus intelligents que nos devanciers.
    Il m’a été rappelé ce dire de CHE GUEVARA : ’’si vous voulez libérer votre patrie, mettez 10 balles dans votre main...9 pour les traitres de l’intérieur et 1 pour l’ennemi. Car sans les traitres, l’ennemi n’oserai pas rentrer dans votre pays.’’
    A cet effet, ceux qui attaquent entre Dori et Gorom, entre Dori et Arbinda etc...Sebba, Di, Titao sont des voyous ou terroristes pour certains qui vivent dans ces villes ou dans l’environnement immédiat de ces villes. Ratissages, fouilles et tests. Celui qui a utilisé une arme à feu qui n’est pas soldat ou VDP sera pris.
    Pour ce qui concerne, le chef suprême des armées, il est au moins temps que cessent les fêtes et certaines activités publiques similaires sans cela, il serait difficile de dire que nos responsables mesurent la gravité de la situation. Et puis, si Wagner est au Mali et les français au Niger avec le Mauritanien devenu conseiller spécial du président, c’est vers chez nous que les terroristes vont replier avec donc du plus en plus des attaques.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 09:16, par TANGA En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Lefaso.net, vous êtes un média Oui, mais on remarque que vous vous plaisez à attiser le feu.
    Sous d’autres cieux, les médias choisissent de contribuer à mobiliser les populations au lieu de contribuer à faire des recommencements.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 10:35, par El_monstro En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Vous avez tord Tanga. Vous incitez Fasonet à casser la thermomètre au lieu de reconnaitre la température élevée affichée. Ce ne sera pas en fait un service rendu aux gouvernants puisque l’on se refugiera avec des avis flatteurs comme le votre. Et le réveil sera encore plus douloureux. FASONET prend ici la température et la traduit comme telle.

      Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 11:43, par Wendmi En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      Il faut plutôt féliciter la presse comme lefaso.net car si cette presse n’existait pas de nos jours, peut-être que vous n’avez pas l’occasion de te vous prononcer actuellement. C’est parce que la population arrive à s’informer et à s’exprimer que les évènements majeurs du pays que les Gouvernants bougent un peu sans quoi vous aviez déjà fui votre maison.

      Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 13:40, par Gwandba En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

      @ M’ba Tanga
      Les mauvais pratiques sont comme la tête que porte le corps. Il est très difficile de la caché.

      "Sous d’autres cieux, les médias choisissent de contribuer à mobiliser les populations au lieu de contribuer à faire des recommencements"

      Comme c’est nullement pas étonnant que des personnes se disant démocrates, justes, hommes de paix, républicains et tout le tralala sortant de la méconnaissance véritable de ce qui peut être ce que annonçons à qui veut l’entendre et même ceux qui s’en fichent royalement de nos trouvailles du moment et forcement par posture ou tromperie que, ce qui fait la base d’une véritable démocratie c’est aussi et surtout la liberté de la presse.

      lorsque celle-ci est muselé, se contente d’être une caisse de résonance du pouvoir du moment en place, que le contenu de la presse est conditionné par les humeurs de tel ou tel homme de pouvoir en tordant le coup de la vraie information, ce n’est plus du journalisme mais de la propagande comme certains s’évertuent sur ce même forum par des copier coller à l’antipode de vérité et sont promptes à demander au webmaster de ne pas publier les postes avec lesquels eux ne sont pas d’accords. C’est de la carence argumentaire simplement.

      Ils ne s’embarrassent pas du souci de la vérité. Pourvu qu’ils atteignent leurs buts faire passer l’homme politique qui les emploi à souhait pour ce type de basse besogne. Quel salaire ??? je n’en sais rien.

      Pour certains la sympathie envers le fort du moment, par mimétisme obscure, et pour d’autres par pur rapacité sans vergogne.

      Ne vous en faites pas. La vérité d’une presse n’est jamais mauvais. Elle contribue immanquablement à la construction de la véritable démocratie juste pour tous.

      Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 11:14, par TIE En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Bonjour,
    Entièrement d’avis avec l’internaute 27, Vraiment merci Mr Tanga pour ce que vous aviez dit. La communication efficace passe par nos médias, car elle est une arme farouche de guerre. Je respecte beaucoup ce media en ligne qu’est Lefaso.net. Mais ici là, je m’attendais à mieux de sa part en ces temps si douloureux. Vous mettez de l’huile sur le feu au lieu de l’éteindre avec de l’eau. Je vous demande de communiquer en rassemblant le peuple autour du président pour la défense de notre cher Faso, puisque nous sommes tous assis sur la même branche (Burkina-Faso). En le sciant nous tomberons tous.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 11:23, par Nick En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Arretons de dire depuis 34 ans. Le MPP est aux commendes depuis 6 ans. C ;est largement suffisant pour reconstruire un pays et son armee. C’est de l’imcoompetence pure et simple. Roch est un Fetard et tout le monde le sait. Merci au Faso.net

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:22, par Thién En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Tres belle et courageuse analyse !
    Les paroles de ce monsieur sont à prendre avec des pincettes et nous attendons de voir le contraire !
    Dans tous les cas, il demeure entirement responsable de tout car il est le seul à avoir juré de protéger et de défendre tous les burkinabè !
    Quand on est responsable, on recherche l’information selon plusieurs sources et surtout à la base que d’écouter les gens de son salon feutré qui mangent avec vous !
    Personne ne doit payer à sa place car c’est lui qui a choisi les hommes qui ne sont pas à la hauteur... !
    Qu’il assume !

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:52, par le Nomade En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    A mon avis la premiere des choses a faire pour le President du Faso, ordonner un AUDIT du ministere de la Defense et toutes les FDS. ON veut savoir comment l’argent a ete depensee. Le ministere de le defense tout comme les autres ministeres fait partie du gouvernement et beneficie de l’argent public. Dans ces conditions aucun secret defense ne peut etre invoquer pour ne pas faire l’AUDIT. On ne peut plus continuer de cette maniere au risque de voir le Burkina disparaitre completement !

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 14:00, par TOURE En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Les galonnés planqués à Ouaga dans leur 1er et deuxième bureau avec leur beau 4X4 business devront être muré sur le champ vers le nord et les zones de combat.... Sinon cela se répétera encore et encore jusqu’au délitement de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 16:28, par Nick En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    La cote D’ivoire veut 10 000 soldats bien quils n’ont eu que 2 ou 3 attaques, . Notre Fetard, fils a papa , Mr Roch tatonne tjrs. 6 ans apres les premieres attaques, ne sait tjrs pas que faire. Quelle honte. It ne vaut rien ce type la. Le peuple s’est trompe. J’ai brule ma carte MPP depuis Janvier 2016.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 01:24, par Pierre En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Il faut croire que le terrorisme installé dans notre Sous-région profite à la hiérarchie militaire et aux gradés. Depuis que ces gens-la partent en missions onusiennes,
    ils s’en reviennent les poches pleines, construisant à tour de bras de grosses villas, accumulant des terrains, prenant des 2eme épouses et ajoutant maîtresses, s’offrant des 4X4. Alors, il s’en bouscule pour partir en mission : au Mali, au Darfour et ailleurs. Mais lorsqu’il s’agit de la défense du territoire, ce sont de petits jeunes qui tombent. Les gradés, eux, se cherchent des certificats médicaux qui les en dispenseraient. Où sont tous ces capitaines et colonels quand il faut défendre le nord du pays ? Le gouvernement devrait au moins, redistribuer les primes des missions onusiennes pour que ceux qui combattent à l’intérieur du pays en bénéficient.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 17:54, par YK En réponse à : Inata ! : La grande honte de la grande muette !

    Internaute BOBO. Ce que vous dites est vrai mais c’est le RSP qui faisait la pluie et le beau temps dans ces pays . Pendant ce temps ça jouait le PMUB, la pétanque, le damier et la belote tranquillement dans les autres casernes. C’était des gradés sans épreuves !!!!!!!!!!!!!!!!!!. Coire que les enfants sont affamés au front , qu’ils boivent l’eau des marres, qu’ils sont obligés de se nourrir de chasse..............Que Dieu nous sauve, on est dans la merde.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à compter du 10 décembre 2021
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, nous avons retrouvé notre dignité de Burkinabè », félicite Aly Badra Ouédraogo, président du RPR
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face aux mouvements de contestation
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la création de pôles provinciaux de formation militaires
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont pas à des marches », lance Bala Alassane Sakandé, Majorité présidentielle
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le pays dans une crise politique grave, avise Édouard Zabré du FFS
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de soutien aux FDS et un dialogue inclusif
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch Kaboré et à son gouvernement de tirer les conséquences de leur "échec total’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés